Escale à Aruba

Aruba - plages

 

Terminal Croisière d’Aruba – Aruba Cruise Terminal

Aruba - ArrivéeL’arrivée à Aruba s’annonce par l’apparition de petits îlots, un océan bleu turquoise puis l’apparition des plages de sable blanc entourées d’hôtels clubs. Le quai où accostent les paquebots est proche d’une barrière de corail.

Le Terminal Croisière se trouve à Oranjestad, la capitale de l’île. Il est à quelques minutes de la principale rue commerçante de la ville où se trouvent de nombreux commerces, bars, Aruba - Terminal Croisièrerestaurants, casinos ainsi qu’une petite marina. La gare maritime dispose d’un office du tourisme où des plans sont à disposition et plusieurs petites boutiques proposent des souvenirs, T-Shirts, vêtements, sacs…

Juste en sortant du Terminal Croisière, on trouve un petit marché où l’on peut également acheter des souvenirs et de l’artisanat.

Aruba

Située dans les Caraïbes, Aruba fait partie des Petites Antilles. Elle se trouve à l’Ouest des Îles sous-le-Vent et au Nord du Venezuela. Elle fait partie de ce qu’appellent les américains les ABC’s : Aruba, Bonaire et Curaçao.

Aruba - plages

Le climat tropical offre une température relativement constante toute l’année : autour de 30°C. Il y a peu de précipitation (29 jours par an en moyenne – essentiellement en octobre). Aruba a la chance de se trouver en dessous de la ceinture des ouragans.

L’île se caractérise par de nombreuses plages de sable blanc, cocotiers mais aussi de nombreux cactus. Les reliefs sont peu élevés, le mont le plus haut fait 188 mètres, il s’agit du Jamanota.

Un peu d’histoire*
L’île d’Aruba est d’abord peuplée d’Amérindiens Caiquetios, une tribu Arawak venue de l’actuel Venezuela vers l’an 1000. En 1499, l’explorateur espagnol Alonso de Ojeda accoste sur l’île. Celle-ci devient un refuge de pirates et de boucaniers espagnols, puis un immense ranch où les Espagnols introduisent chevaux, moutons, chèvres, cochons. Contrairement à leurs habitudes de l’époque, les Espagnols ne déciment pas complètement les Arawaks mais leur permettent d’élever du bétail. Encore aujourd’hui, beaucoup d’Arubais ont des ancêtres amérindiens. Aruba reste sous contrôle espagnol jusqu’en 1636, date à laquelle le Royaume des Pays-Bas en fait une colonie.

Aruba - Royal Plaza - Oranjestad

Le 12 mars 1983, des représentants de la Couronne néerlandaise (de chacune des îles des Antilles néerlandaises et des Pays-Bas) acceptent le principe de l’autonomie de l’île d’Aruba, autonomie vis-à-vis des Antilles néerlandaises et non du Royaume. L’autonomie est effective le 1er janvier 1986. Le Royaume est alors constitué de trois entités. L’accord de 1983 prévoyait l’indépendance en dix ans (soit pour 1996) mais le gouvernement Arubais a préféré demander la suspension de cette clause.

*source Wikipédia

Carnaval à Aruba : One happy island

Le slogan de l’île : One happy island donne le ton. Sur cette île où le tourisme américain est très développé, l’accueil est chaleureux et l’ambiance en période de carnaval vaut la peine d’être vue. Elle a lieu en janvier et février. Les dates changeant chaque année, le mieux est de vous renseigner auprès de l’office du tourisme d’Aruba.

Si la parade se déplace dans toute la ville, le carnaval se termine juste à la hauteur du Terminal Croisière dans la principale rue commerçante d’Oranjestad. Toute la ville participe à cet événement. Les boutiques sont fermées pendant tout le défilé pour permettre à tous d’y participer. Cependant, le tourisme aidant, il ne faut pas faire une généralité de cette information. Le marché près de la rue principale reste ouvert ainsi que les boutiques de la gare maritime.

Aruba - Carnaval - Oranjestad

Informations pratiques

  • Wifi :
    Il n’y a pas d’accès wifi à la gare maritime (info 2013).
  • Bureau de poste :
    Il se trouve dans le Royal Plaza Mall. Il est ouvert du lundi au vendredi de 8h à 15h.

    Aruba a ses propres timbres depuis 1986.
  • Monnaie locale :
    La monnaie locale est le Florin Arubais (AWG) mais le tourisme américain est tellement développé que vous pourrez payer tous vos achats en dollars.
  • Langue :
    Les Arubais parlent le néerlandais et le papiamento un dialecte local. Même si votre interlocuteur parle anglais, vous verrez qu’il roule les « r » d’une manière assez typique de la région.
  • Quelques mots de vocabulaire (français / anglais / néerlandais / papiamento ) :
    – Oui / Yes / Ja / Si
    – Non / No / Nee / No
    – S’il vous plaît / Please / Alstubliet / Fabor
    – Merci / Thank you / Dank u / Danki
    – Excusez-moi / Excuse me / Neem me niet kwalijk / Ekskius

Aruba - One happy Island

Que faire à Aruba ?

L’île dispose de quelques terrains de golf pour les amateurs de greens. La côte Ouest est prisée des surfeurs alors que la côte Est est plus adaptée pour la plongée, la voile, la baignade et bien entendu le farniente.

Oranjestad : promenade dans la ville & shopping
Le nom de la capitale d’Aruba : Oranjestad a pour origine « Huis van Oranje » (La maison d’Orange). « Van Oranje » était le nom de la famille royale néerlandaise en 1824 durant la colonisation néerlandaise. La plupart des bâtiments du gouvernement d’Aruba sont situés à Oranjestad.

Aruba - Royal Plaza - Oranjestad

Royal Plaza mall

C’est un lieu idéal pour faire du shopping le long du bord de mer. Au milieu des bâtiments multicolores traditionnels néerlandais on trouve des marchands de plage, de vêtements, d’artisanat, des casinos…

Aruba - Royal Plaza - Oranjestad

Face au terminal croisière on trouve un petit marché artisanal qui vend beaucoup de souvenirs très colorés à l’image de l’île.

Aruba - Marina - Oranjestad

Marina près du centre ville commerçant de Oranjestad

Farniente à la plage et plongée
Aruba dispose de nombreuses plages. Au programme : baignade dans une eau turquoise à 25°C (en moyenne), farniente et plongée. Il n’y a que l’embarra du choix : Arashi Beach, Boca Catalina, Hadicurari, Palm Beach, Eagle Beach, Manchebo Beach (Punta Brabo), Druif Beach, Surfside Beach, Mangel Halto, Santo Largo, Boca Grandi (idéale pour le Kite surf et le surf), Bachelor’s Beach (adaptée pour la plongée et la planche à voile), Rodger’s Beach, Baby Beach (adaptée à la plongée. En dehors du lagon, la prudence est de mise en raison des forts courants)…

Aruba - plages

Que faire à Aruba ? Quelques autres sites :

  • Une ferme d’élevage d’autruches – Ostrich farm : elle se trouve sur la route du Natural Bridge (le pont de corail).
  • Une ferme aux papillons : butterfly farm
  • Un sanctuaire pour les ânes : donkey sanctuary – il a pour but de préserver ces animaux qui ont été le principal moyen de locomotion de l’île pendant plus de 500 ans.
  • Des dunes de sables où l’on peut faire du 4×4 : elles se trouvent sur la côte nord-est dans le parc national Arikok près du phare : California Lighthouse.
  • Golf : Tierra del Sol Resort & Country Club Noord

Excursions

L’île n’est pas très grande – 193 Km2 – mais une excursion peut permettre d’optimiser le temps si l’escale ne dure qu’une demi journée. L’excursion – Island highlight & Beach – que nous avons testé permet de visiter les sites remarquables qui se trouvent à la fois à l’Est et à l’Ouest de l’île.

Natural Bridge – Pont de corail
Cette arche naturelle a été sculptée au fil du temps par la mer. Aujourd’hui il ne reste qu’un petit pont au dessus des flots. Le pont principal s’est effondré en Septembre 2005, il était alors l’un des plus grand de ce type au monde. Il mesurait alors 30 mètres et se trouvait à 7 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Aruba - Natural bridge

L’endroit où se trouve le pont de corail est assez désertique. La côte déchiquetée est un mélange de roche volcanique et de corail. De petits monticules de pierres ocres sont disposés sur la côte. La couleur tranche avec la roche volcanique sur laquelle ils sont posés.

Aruba - Natural Bridge

Une petite boutique offre la possibilité d’acheter des rafraîchissements et quelques souvenirs : plaques d’immatriculations locales, T-shirts…

Aruba - Natural Bridge

Hooiberg
Ce mont est une formation volcanique qui culmine à 165 mètres au dessus du niveau de la mer. Il se trouve à peu près au centre de l’île. Il est le deuxième point le plus élevé de l’île avec la colline Jamanota qui se situe dans le Parc National Arikok et qui s’élève à 189 mètres au dessus du niveau de la mer.

Aruba - Hooiberg

Casibari Rock Formations

Aruba - Casibari Rock

Au centre de l’île se trouve la formation rocheuse de Casibari. Un chemin et des escaliers aménagés mènent au sommet en passant sous les rochers géants. Depuis l’espace aménagé sur le rocher principal la vue panoramique est magnifique sur le paysage de l’île : cactus à perte de vue, petites maisons, océan turquoise et même le paquebot au loin.

Aruba - Casibari Rock

Aruba - Casibari RockLe chemin qui mène au sommet est assez escarpé, il est déconseillé aux personnes à mobilité réduite. Une petite boutique permet d’acheter quelques petits souvenirs et un bar offre des tables ombragées pour les personnes qui ne souhaitent pas monter sur les rochers.

Aruba - Casibari Rock

California Lighthouse

Aruba - California Lighthouse

Aruba - California LighthouseLe phare a été construit entre 1914 et 1916 et contrairement à ce qu’indique son nom, c’est d’un modèle français qu’il s’inspire. Son nom vient en fait d’un bateau à vapeur, le California, qui fît naufrage à proximité en 1891. D’une hauteur de 27 mètres, ce phare est un point de repère inévitable dans le paysage aride et quasi lunaire qui l’entoure. Le site offre une vue imprenable sur la côte nord, les plages et les hôtels de luxe environnants. Le phare ne se visite pas, on trouve à proximité un petit restaurant ainsi qu’un marchand ambulant qui vend des noix de coco fraîches à consommer.

Aruba - California Lighthouse

Eagle Beach
C’est l’une des plus célèbres plages de l’île – un sondage de USA Today l’a même qualifiée de meilleure plage des Caraïbes. Elle est située à l’Ouest, à quelques kilomètres (compter une dizaine de minutes) du California Lighthouse. L’excursion prévoit environ 1h15 de temps libre à la plage pour pouvoir se baigner. Début février l’eau était à environ 27°C.

Aruba - Eagle beach

C’est une plage de sable blanc très fin au pied des cocotiers. Des parasols en palme offrent une ombre salvatrice à ceux qui craignent le soleil et la chaleur. Des transats peuvent également être loués. Contrairement aux bassins en eaux peu profonde que donnent les lagons, Eagle Beach offre une descente assez rapide dans des eaux plus profondes. Il est par contre inutile d’emmener un masque et un tuba car les vagues donnent une eau laiteuse mélange de sable et d’océan turquoise.

Aruba - Eagle beach

L’excursion de l’escale à Aruba en vidéo

Autres excursions proposées à l’escale de Aruba

Votre compagnie de croisière vous proposera d’autres excursions dont voici quelques exemples :

Aruba - Banana Bus

Banana bus pour l’excursion : California Lighthouse & plage

  • Phare : California Lighthouse, ferme d’élevage d’autruches & shopping
  • Ferme aux papillons, formations rocheuses & shopping
  • Plage Palm Island, water park
  • Phare : California Lighthouse & plage avec le Banana Bus aux couleurs locales
  • Tour en 4×4, Natural Bridge & plage Arashi
  • Aventure à cheval à travers l’île
  • Plongée avec palmes et tuba sur l’épage de l’Antilla
    (cargo allemand confisqué au début de la Seconde Guerre mondiale)
  • Promenade en bateau à fond de verre pour découvrir les fonds sous-marins.
  • Expéditions sous-marine à bord du sous-marin Atlantis

A titre d’exemple, les prix varient de $37 à $52 par personne, sous réserve de confirmation par la compagnie de croisière.

Avis de l’auteur

Logo Escale Croisière

L’escale à Aruba est l’occasion d’un beau dépaysement du fait de l’architecture locale : des maisons ou petits immeubles de style néerlandais aux couleurs caraïbes. Les paysages arides sont couverts de cactus au milieu desquels on croise parfois un petit moulin à vent.

L’excursion que nous avions choisi –  Island highlight & Beach – est une bonne solution pour avoir une vue de l’ensemble de l’île tout en ayant un peu plus d’une heure pour se baigner à la plage et également une heure de temps libre pour faire un tour dans la ville très colorée d’Oranjestad au retour vers le bateau. Les arrêts d’environ 30 minutes sur les autres sites sont suffisants pour faire quelques photos et profiter du paysage.

Aruba - Carnaval - OranjestadLorsqu’on a la chance de faire escale un jour de carnaval assister à la grande parade offre un spectacle haut en couleur où toute la population de l’île fait la fête en musique.

Pour notre part, le paquebot est arrivé en début d’après-midi et comme nous avions prévu une excursion, nous pensions, à regret, ne pas pouvoir assister au carnaval. Par chance le carnaval achève son parcours juste devant le terminal croisière en fin d’après-midi peu de temps avant le départ du paquebot.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s