Queen Mary

Queen Mary

Queen Mary – Le paquebot mythique devenu hôtel

Le paquebot Queen Mary fête ses 80 ans en 2016. C’est l’un des seuls grands paquebots d’autrefois à conserver sa silhouette originelle et son style Art Déco des années 1920 / 1930. Le paquebot est devenu un monument incontournable dans l’histoire de l’Art Déco dans le monde.

C’est à Long Beach à Los Angeles que le paquebot mythique est devenu un hôtel riche en histoire et un musée unique. Je vous invite à la visite de ce monument incontournable pour les passionnés d’histoire, de paquebots et de croisières. Passer une nuit à bord est un véritable voyage dans le temps qu’il ne faut pas hésiter à s’offrir. Déambuler dans les coursives, visiter les espaces publics, dîner au restaurant, prendre un verre au bar et s’endormir dans une cabine où passé et présent se mêlent pour rêver à la grande histoire, c’est le voyage que je vous propose à travers ces quelques images.

Caractéristiques techniques

  • Construit pour la compagnie Cunard Steamship Co. LTD. aux chantiers John Brown & Co. LTD. de Clydebank en Ecosse
  • Pose de la quille 1er décembre 1930
  • Date de lancement : 26 septembre 1934
  • Voyage inaugural : 27 mai 1936 – Southampton – Cherbourg – New York
  • Dernier voyage : entre le 31 octobre 1967 et le 9 décembre 1967
  • 1 957 passagers
  • 1 174 membres d’équipage
  • Longueur : 310,74 m
  • Largeur : 35,97 m
  • Tonnage : 140 000 tonneaux
  • Vitesse de croisière: 28,5 nœuds
  • 12 ponts
  • 22 ascenseurs
  • 29 grands salons
  • Restaurants selon les catégories de cabines
  • Bars
  • 3 catégories de cabines : 776 cabin class, 784 tourist class, 579 3rd class
  • 365 cabines destinées à l’hôtellerie actuellement
  • 2 piscine – 1 réservée aux passagers voyageant en première classe et 1 pour les passagers de 2e classe
  • Hammam et salles de massage
  • Cinéma
  • Théâtre
  • Salle de sports
  • Boutiques
  • Bibliothèque
  • Espace réservé aux enfants

Quelques chiffres impressionnants

  • Le mythique paquebot a effectué 1 001 transatlantiques.
  • Plus de 10 millions de rivets ont été nécessaire à sa construction.
  • Le navire compte plus de 2 000 hublots et sabords.
  • 27 chaudières étaient indispensables à la bonne marche du bateau.

Plans des ponts du Queen Mary

Queen Mary - Plan des ponts

Téléchargez la brochure du Queen Mary et le plan des ponts – pdf

Accueil – The Travel Bureau

C’est le « Travel Bureau » sur le pont principal qui est aujourd’hui l’accueil de l’hôtel. Lorsque le navire était en service, c’est à cet endroit que les passagers organisaient leur voyage.

Boutiques – The Main Hall

Le hall principal comprend une vaste zone de commerces avec des boutiques de souvenirs.

Promenade couverte – Promenade deck

Une vaste promenade couverte permet de se promener à l’abri du vent tout en ayant une vue panoramique sur la mer. C’était un endroit très prisé pendant les traversées transatlantiques.

 

Queen Mary - Observation BarObservation bar

Situé à la proue (avant) du navire, c’était un lieu très populaire pour les passagers voyageant en première classe. Ce salon offre une vue circulaire sur l’arrière du navire. Aujourd’hui on peut y prendre un verre ou un snack.

Queen Mary - Observation Bar

Les cabines du Queen Mary

365 cabines sont actuellement aménagées pour l’hôtellerie mais quelques cabines ont été conservées pour présenter les installations des différentes classes. En 1936, les cabines de première classe étaient déjà toutes équipées de lignes téléphoniques.

Cabine 136 – pont M

Les cabines réservées pour l’hôtellerie restent aménagées comme à la grande époque. A titre d’exemple on trouve près de la baignoire des robinets pour l’eau douce mais aussi pour l’eau de mer. Ces derniers ne fonctionnent plus mais nous montrent l’importance de l’eau à bord. La télé est à écran plat et il y a même une dock station pour smartphone : contraste entre modernité et histoire.

Cabines d’époque

Cabines équipages

La passerelle du Queen Mary

Les ponts promenade

Canon anti-aérien 40 mm hérité de son service pendant la seconde guerre mondiale

Queen Mary - Pont promenade - canon anti aérien 40 mm

Les sirènes du Queen Mary retentissent à 10h – 12h – 15h et 18h

Le paquebot disposait initialement de trois sirènes : deux sur la cheminée avant et une sur celle du milieu. Cette dernière est aujourd’hui sur le Queen Mary 2.

Queen Mary - SirèneRestauration

Verandah grill

Queen Mary - Verandah Grill

Situé à l’arrière du paquebot, le Verandah grill était autrefois le restaurant et la discothèque des passagers voyageant en première classe. Les fresques murales intitulées « Entertainment »sont signées Doris Zinkesein. Le grand panneau central est la pièce maîtresse du restaurant. 

Sir Winston’s Restaurant & Lounge

A la poupe du Queen Mary, le Sir Winston’s Restaurant est aujourd’hui un 5 étoiles très réputé à Long Beach.

Queen Mary - Sir Winston’s Restaurant & Lounge

©DR

Promenade café

Situé sur tribord, le Promenade Café est ouvert pour le breakfast ainsi que pour le déjeuner et le dîner. On y propose des hamburgers, des salades ainsi que le traditionnel fish & chips ou les macaronis & cheese. Le restaurant offre une vue sur la mer et sur Long Beach. Le style y est décontracté.

Les salons

La plupart des salons sont aujourd’hui utilisés pour des réceptions et des événements privés. Le style et la décoration nous laisse imaginer la vie que pouvaient mener les passagers à bord. Plus de 50 essences de bois ont été utilisées pour les décorations intérieures. Le bois est d’ailleurs mis en valeur par l’utilisation du verre, du marbre, du métal ou encore de l’émail. Cunard a fait créer des œuvres uniques qui sont encore visibles aujourd’hui : sculptures, peintures, mosaïques, marqueterie… 

Queen’s salon

Grand salon – Windsor Salon – Ex First Class Restaurant

Royal salon et Kings view

Britannia salon

Queen Mary - Britannia Salon

D’autres salons du navire

Les petits salons accessibles au public

Piscines

Elles ne sont malheureusement plus en service.

Salle de sport

Espace enfants

Queen Mary - Espace enfants

Le PC radio

Queen Mary - PC radio

La salle des machines

On pénètre dans l’antre du navire par le musée. L’atmosphère y est très particulière. Outre le voyage dans le temps nous voici désormais dans les entrailles du Queen Mary. Le voyage au cœur du paquebot prend encore une autre dimension.

Le Queen Mary est aussi un musée

Les stars ayant voyagés à bord du Queen Mary

Au cours de son apogée, la liste des passagers du Queen Mary comptait de nombreux artistes, acteurs, chanteurs… on note parmi eux : Bob Hope, Fred Astaire, Bing Crosby, Elizabeth Taylor (elle voyageait avec ses deux caniches qui comme sur l’actuel Queen Mary 2 faisaient le voyage dans le chenil du bord), Clarke Gable, Greta Garbo, Audrey Hepburn ou encore l’actrice Lynne Redgrave.

Outre les célébrités glamours on compte de nombreuses personnalités politiques : Winston Churchill, le Duc et la Duchesse de Windsor (Edward VII – fils de la Reine Marie qui donna son nom au navire – et son épouse Wallis Simpson), le général Dwight Eisenhower (34e Président des Etats-Unis d’Amérique), Queen Elizabeth…

Pour la petite histoire…

Le Queen Mary a bien failli ne jamais voir le jour à cause de la crise économique. En effet, le chantier John Brown de Clydebank en Ecosse s’arrête un an après la pose de la quille. La coque en acier riveté était alors bien avancée. Par chance, David Kirkwood, député persuade le gouvernement de sauver le navire et par la même le chantier.

En 1933, trois millions de livres sont débloqués pour terminer la construction du Queen Mary sous la seule condition de la fusion de la Compagnie Cunard avec la White Star Line en perte de vitesse.

Le paquebot devait alors porter le nom d’une grande reine. Tout le monde pensait à l’époque que le nom de Victoria serait retenu mais George V qui devait présider la cérémonie de baptême déclara qu’il était enchanté que le navire porte le nom de sa femme, la reine Mary. C’est ainsi que le « Job Number 534 » (son nom de chantier) devint le Queen Mary le 26 septembre 1934.

Extrait du discours du roi George V lors du baptême du Queen Mary :

« Aujourd’hui, avec l’espoir de meilleures relations commerciales de part et d’autre de l’Atlantique, nous pouvons croire qu’il jouera un grand rôle dans la renaissance du commerce international. Achevé par la volonté de la nation, nous pouvons aujourd’hui l’envoyer vers d’autres horizons… beau, plein de vie, d’énergie et de puissance ».

Les dates clés

  • 20 août 1936, le Queen Mary décroche son premier Ruban bleu – Traversée de l’Atlantique en 4 jours et 27 minutes à la vitesse moyenne de 30,14 nœuds.
  • 8 août 1938, le Queen Mary reprend le Ruban bleu à son grand rival Normandie – Traversée de l’Atlantique en 3 jours et 21 heures et 48 minutes à la vitesse moyenne de 30,99 nœuds. Il conservera le titre jusqu’en 1952.
  • 30 août 1939, le navire effectue sa dernière traversée en temps de paix. Le jour suivant, les nazis envahissent la Pologne et pour des raisons de sécurité, le Queen Mary doit effectuer sa route en zig zag et sans moyen de communication afin d’éviter les attaques de sous-marins Allemands.
  • Entre 1940 et 1946, le paquebot est réquisitionné comme transport de troupes. 765 429 personnes ont été transportées à son bord durant cette période. On note un record de 16 683 Américains transportés en un seul voyage entre New York et l’Angleterre. Jamais un navire n’avait transporté autant de passagers. Son surnom pendant la guerre est « The Grey Ghost » littéralement le fantôme gris. Il avait était alors repeint en gris, comme les navires militaires.

Queen Mary - Transport de troupes

Le saviez-vous ?

  • Adoplphe Hitler offrait $250 000 et la croix de fer à tout commandant de sous-marin U-boat qui coulerait le Queen Mary.
  • Winston Churchill a voyagé à trois reprises à bord du Queen Mary durant la seconde guerre mondiale. C’était en quelque sorte son QG en mer. Il a d’ailleurs signé la déclaration du jour « J » à bord. Dans l’une de ses déclarations, il a dit du Queen Mary qu’il avait été « construit pour la paix et pour relier l’ancien et le nouveau monde, les Reines ont contesté la fureur de l’hitlérisme dans la bataille de l’Atlantique. Sans leur aide, le jour de la victoire finale auraient incontestablement été reporté. »
  • Le 1er novembre 1967, les hélicoptères de la Royal Navy viendront saluer une dernière fois le paquebot en route pour son dernier voyage vers Long Beach (Californie).

Ce que j’en pense…

Logo Escale Croisière

Passer une nuit sur le Queen Mary c’est s’offrir un voyage dans le temps hors du commun. Mon séjour à bord était programmé juste avant un départ en croisière depuis Los Angeles et j’avoue que passer du Queen Mary à une croisière sur un paquebot en service donne une dimension différente au voyage.

Lorsqu’on est client de l’hôtel on peut se promener librement dans tout le navire et je recommande particulièrement de le faire et de jour mais aussi de nuit. En soirée, j’ai vraiment eu l’impression que le paquebot était pour moi toute seule. Les décors et l’atmosphère chargée d’histoire s’empare alors du visiteur, on s’imagine les heures de gloire de ce paquebot de légende mais aussi son histoire particulière en temps de guerre.

La visite du musée est à faire absolument. Elle permet d’accéder aux machines et d’en savoir plus sur l’histoire du paquebot et de la compagnie. On trouve des maquettes magnifiques et des reconstitutions de scènes d’époque sans oublier des pièces de musée incroyables.

En résumé, c’est une visite que je recommande absolument et plus encore, passer une nuit sur ce paquebot de légende juste avant un départ en croisière est indiscutablement une expérience à vivre.

Article publié par Corinne Ancion
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s