Escale à Nassau

Nassau

Terminal Croisière de Nassau – Nassau Cruise Terminal

Nassau est bien souvent une escale incontournable pour les croisières opérées dans les caraïbes par les compagnies américaines et il est rare qu’il n’y ait pas plusieurs paquebots à quai – Prince George Warf – pour visiter l’île. Le port de Nassau a été dragué pour pouvoir recevoir six bateaux de croisières simultanément et un pont long de 400 mètres a été construit entre Nassau et Paradise Island où se trouve l’hôtel Atlantis.

La couleur de l’eau est une véritable palette de peintre dont les teintes varient entre le turquoise, l’opaline, l’émeraude et le jade. A l’arrivée du paquebot, la ville apparaît très colorée.

La gare maritime est constituée de petites paillotes de ventes de souvenirs et spécialités locales. Le wifi y est gratuit. L’office de tourisme distribue des plans de l’île et donne des conseils aux croisiéristes.

 Téléchargez le plan de la ville de Nassau au format pdf

Nassau - Gare Maritime

Nassau

NassauSituée dans les Caraïbes, l’archipel des Bahamas se trouve à environ 80 km de la Floride et 113 km des côtes d’Haïti. Il s’étend sur 1 200 km du Nord au Sud et se compose de 700 îles et 2 400 cays (littéralement bancs de sable – ce sont en fait des îles composées de sable et de corail dont la hauteur est inférieure à 5 mètres). L’archipel s’enorgueillit de posséder la troisième plus longue barrière de corail du monde, après l’Australie et le Bélize.

Nassau, capitale des Bahamas, se trouve sur l’île de New Providence où vit 70% de la population de l’archipel. C’est la 11ème île de l’archipel par sa taille : 33 kilomètres. Le climat tropical est quasi constant toute l’année grâce à la présence du Gulf Sream. Les températures varient peu, entre 25°C et 30°C. Idéale pour la baignade et la plongée, la température de l’eau varie de 22°C à 29°C. En janvier et février, il arrive régulièrement que des fronts froids ponctuels fassent chuter les températures d’une dizaine de degrés. Néanmoins, il s’agit la plupart du temps de périodes courtes. Si les averses sont quotidiennes aux Bahamas, elles sont de courte durée et ont généralement lieu en fin de journée ou dans la nuit.

Un peu d’histoire
Nassau
La population des Bahamas provient en majorité d’Afrique de l’Ouest. Jusqu’en 1834, elle était essentiellement composée d’esclaves amenés dans les îles pour travailler dans les plantations. La plupart des Bahaméens blancs sont des descendants des colons anglais venus des Bermudes en 1647, pour pratiquer librement leur culte. Certains ont aussi des liens avec les Loyalistes, qui fuirent le sud des Etats-Unis pendant la guerre d’Indépendance. Ces derniers sont à l’origine d’énormes plantations dans les îles.

L’abolition de l’esclavage dans les colonies anglaises en 1834, a marqué un changement brutal dans la vie des Bahamas. Les plantations furent délaissées et les deux communautés, blanche et noire, se tournèrent vers la mer (récolte d’éponges et pêche) ou vers l’agriculture. Mais le manque de terres fertiles poussa les îliens à devenir des marins.

Les îles des Bahamas ont acquis leur indépendance de l’Angleterre le 10 juillet 1973, jour célébré depuis comme le jour de l’indépendance des Bahamas. En tant que membre du Commonwealth britannique, les Bahamas ont un lien symbolique avec la Grande Bretagne. Elles sont dotées d’un Gouverneur Général nommé comme représentant de la Reine d’Angleterre. L’influence Britannique qui perdure au sein du gouvernement Bahaméen se traduit encore par la relève traditionnelle de la garde. Cette cérémonie vous permettra d’admirer la célèbre fanfare royale du corps policier des Bahamas (Royal Bahamas Police Force Band) en tenue d’apparat (tuniques en peau de léopard et casques élancés). Elle a lieu devant la Government House de Nassau (le bureau et la résidence du Gouverneur Général) toutes les deux semaines.

Ville de Nassau et piraterie
La ville de Nassau et surtout son port abrité par tous les temps, était un refuge idéal pour les pirates et les corsaires. Conçu vers 1670, comme un port commercial, il fut vite envahi par des marins sans foi ni loi. Au fil des années, Nassau devint un bastion pour les pirates, corsaires et autres pilleurs d’épaves. Ces derniers utilisaient des faux phares pour attirer les bateaux sur les récifs puis confisquer leur chargement. Pendant presque 40 ans, les pirates Blackbeard (Barbe Noire), Henry Morgan et Jack Rackham (ou John Rackham, plus connu sous le nom de Calico Jack) dévalisèrent tellement de galions espagnols, que les troupes espagnoles détruisirent la ville en représailles, en 1695.

Nassau - Disney Magic

L’arrivée du tourisme
Nassau
L’industrie touristique a démarré au milieu du 19ème siècle, lorsque le gouvernement a apporté son aide à la construction d’hôtels et à la mise en place d’un service de bateaux à vapeur. Dans les Années 20, le tourisme s’est à nouveau développé, grâce à la Prohibition qui a attiré de riches touristes américains dans les îles. C’est en 1961 que le tourisme américain se déporte de Cuba vers les Bahamas. Capitalisant sur sa proximité avec les Etats-Unis, le gouvernement Bahaméen attire chaque année un nombre croissant de touristes et de croisiéristes.

Informations pratiques

  • Nassau - Mc DoWifi :
    Il existe plusieurs endroit pour disposer du wifi gratuit. Outre les bars et restaurants des environs du port, l’endroit le plus pratique reste la gare maritime. Autre option, le McDonald’s qui offre également ce service. Il se trouve sur West Bay Street juste derrière le British Colonial Hilton en bord de mer. 
  • Bureau de poste :
    Le bureau de poste est ouvert du lundi au vendredi de 8h à 17h. Il se trouve à East Hill Street. Entre Governement House et le diocèse Anglican.
  • Monnaie locale :
    La monnaie locale est le dollar des Bahamas mais le tourisme américain y est très développé et vous pourrez payer tous vos achats en dollars.
  • Langue :
    La langue officielle est l’anglais.
  • Taxi :
    Le logo Bahamahost (hôte des Bahamas) collé sur la vitre du taxi permet de s’assurer d’un meilleur accueil. A titre d’exemple, le tarif entre le centre-ville de Nassau et Cable beach coûte environ 15$.
  • Scooter :
    On peut louer un scooter à la sortie de la gare maritime. Il faut compter environ 35$ l’heure ou 100$ la journée.
  • Les Jitney :
    Ces bus locaux fonctionnent depuis l’aube jusqu’à 19h pour un tarif de 1,25$ entre les principaux sites touristiques. Le prix est variable selon la distance et l’appoint est exigé.

Que faire à Nassau ?

NassauLe cœur de ville et ses centres d’intérêt sont très accessibles et se promener à pied reste le meilleur moyen de découvrir la ville. A la sortie de la gare maritime on peut aussi prendre une calèche, appelée « surrey » pour faire le tour de la ville. 

Il ne faut pas hésiter à s’aventurez dans le cœur historique. Malgré ses nombreux commerces, le centre-ville conserve son style colonial. Vous pouvez admirer l’architecture géorgienne et les boutiques de bois aux couleurs pastel le long de la très animée Bay street. La vie n’est pas très chère. A titre d’exemple, un coca 50 cl coûte $2.50 HT / $2.88 TTC (les prix sont toujours affichés hors taxe). 

Western esplanade beach
On accède à cette jolie petite plage en longeant la côte à droite en sortant de la gare maritime. Elle est située juste derrière l’hôtel Hilton. Compter environ 15 minutes à pied en flânant. La musique des paillotes qui proposent de quoi se restaurer et se désaltérer offre une ambiance sympa et donne envie de faire la fête. La baignade dans une eau turquoise y est bien agréable et la vue sur les paquebots à quai est photogénique.

NassauGovernment House
Government House a été construite en 1737 pour le gouverneur Richard Fitzwilliam. La résidence actuelle a été construite au même emplacement en 1932. Son style géorgien et ses couleurs rose et blanche sont caractéristiques. Elle reste la demeure du gouverneur général des Bahamas. La décoration intérieure est identique à celle choisie par la duchesse de Windsor, après l’arrivée du duc de Windsor à Nassau comme gouverneur entre 1940-1945. Devant l’entrée on peut voir la statue de Christophe Colomb. Un samedi sur deux à 11h, on peut assister à relève de la garde.

Nassau Public Library, Museum & Reading room
C’est à la fois une bibliothèque et un petit musée. Construit en 1797, cet édifice octogonal était autrefois une prison. C’est en 1879 qu’il a été converti en une bibliothèque. Les petites cellules de l’ancienne prison sont aujourd’hui transformées en salles de lecture, rayonnages pour les livres et lieu d’exposition d’objets Arawak (Amérindiens des Antilles issus de la forêt amazonienne). On peut y voir une petite collection de gravures historiques, des documents coloniaux et des journaux. Au sommet on a une vue imprenable sur le jardin de la mémoire – Garden of remembrance. La bibliothèque est située entre Shirley Street & Parliament Square, l’entrée est gratuite. Elle est ouverte du lundi au jeudi de 10h à 20h – le vendredi de 10h à 17h et le samedi de 10h à 16h.

Garden of Remembrance
Le Jardin du Souvenir et son cénotaphe se trouve dans le jardin près de la bibliothèque. C’est un mémorial en souvenir des Bahaméens décédés pendant la Première et la Seconde Guerres Mondiales ainsi que des soldats de la Royal Bahamas Defence Force Marines qui ont perdu la vie lors de l’attaque de leur navire, le HMBS Flamingo, coulé par la fusée d’un MIG cubain.

Parliament square
Les bâtiments roses de style colonial de la place du Parlement ont été construits en 1815 par les Loyalistes. Ils sont du même style que ceux de New Bern, l’ancienne capitale de la Caroline du Nord. Sur la droite on trouve l’Assemblée où se tiennent les réunions parlementaires. Le Sénat se réunit à l’étage dans le bâtiment du centre et sur la gauche se trouvent les bureaux du chef de l’opposition. Au centre, on trouve une statue de la Reine Victoria.

Rawson square
Situé face à Parliament square, on trouve dans ce parc le buste de Sir Milo Butles, le premier gouverneur général natif des Bahamas.

Nassau - Rawson square - Statue de Sir Milo

Promenade dans la ville & shopping
Les maisons coloniales aux couleurs chatoyantes : rose, vert, bleu, jaune… mettent dans l’ambiance des caraïbes. Le quartier shopping est relativement concentré à proximité du port de croisière. Voici quelques adresses des rues commerçantes :

  • Bay street : on y trouve des souvenirs (T-shirt, rhum, cigars…) et aussi de nombreuses boutiques de luxe et bijouteries.
  • Straw market : un marché ou plutôt un bazar où se mêle artisanat local (bois sculpté, sacs en osier, coquillages…) et souvenirs en tout genre. Il est ouvert tous les jours du matin au soir.

Cable Beach ou la « Riviera Bahaméenne »
Située à seulement 5 kilomètres à l’Ouest de la ville, elle est accessible très facilement en bus ou en taxi. Complexes hôteliers et maisons s’étendent sur près de quatre kilomètres de sable doré. C’est le cœur dynamique de la vie nocturne de l’île : boîtes de nuit, bars, restaurants et même un casino sont tous situés à une courte distance de marche les uns des autres.

Nassau - Paradise IslandParadise Island
L’île est longue de 6,5 kilomètres et fait moins d’un kilomètre de large. Elle est reliée à Nassau par deux ponts mais on peut aussi rejoindre l’île en bateau : liaisons toutes les 30 minutes – 8$. Les élégants complexes hôteliers et le parcours de golf professionnel font face aux plages qui bordent la rive Nord. Il est difficile de croire que c’était auparavant un îlot désert et inoccupé appelé Hog Island. Son attraction principale est aujourd’hui Atlantis, un complexe hôtelier et un parc aquatique de plus de cinq hectares. Le site comprend également l’aquarium à ciel ouvert le plus grand au monde qui rassemble plus de 50 000 animaux marins de 250 espèces.

Le musée de la piraterie
Le visiteur se trouve projeté en 1716. L’aventure commence sur un quai au clair de lune au milieu des odeurs de sel de mer et de goudron. On entend le bruit du clapotis de l’eau et des pirates dans une taverne à proximité. Puis c’est le moment d’embarquer dans une réplique de bateau pirate : le Revenge.  Le musée est ouvert du lundi au samedi de 9h à 18h et le dimanche de 9h à 12h. Prix d’entrée : adulte $12 – enfant $6.

Excursions

L’île n’est pas très grande mais choisir une excursion permet de disposer d’une visite avec un guide pour mieux connaître l’île, ses us et ses coutumes. Votre compagnie de croisière vous en proposera un certain nombre dont voici quelques exemples :

  • Visite des jardins et de la ville
  • Sur les traces des pirates de Nassau
  • Panorama et splendeurs de Nassau
  • Catamaran avec plongée au tuba
  • Le meilleur de Nassau en Segway
  • A la découverte d’Atlantis

A titre d’exemple, les prix varient de $39 à $124 par personne, sous réserve de confirmation par la compagnie de croisière.

Vidéo : escale à Nassau

Ce que j’en pense…

Logo Escale Croisière

L’escale à Nassau nous plonge tout de suite dans les couleurs caraïbes : maisons de couleurs, eau turquoise, plages de sable fin… La visite de la ville peut se faire très facilement à pied en prenant son temps et les bars sont sympas pour faire une pause et se désaltérer. Les distances étant courtes, pour une escale à la journée, on peut très facilement faire une matinée à la plage, retourner au bateau se restaurer et se promener en ville l’après-midi (ou l’inverse).

Le Straw market est sans doute un incontournable de l’escale mais les souvenirs ne sont pas toujours de bons goûts ou de bonne facture. Les négociations sont difficiles et le Bahaméen fait vite comprendre, d’un air vexé mais sans agressivité, qu’on est arrivé à l’inacceptable pour lui.

NassauCompte-tenu de la facilité à visiter la ville par soi-même, ne choisissez pas l’excursion payante « Visite de la ville et des jardins » sous peine d’être déçu de constater que l’on vous fait payer le prix fort pour des lieux tout à fait accessibles en quelques minutes à pied.

Sur les photos et vidéos, le musée de la piraterie semblait très « carton pâte » et je n’ai pas été tentée par la visite malgré le pirate à l’entrée qui incite les touristes. Une autre fois… peut-être !

Avant une croisière dans les caraïbes, on peut avoir l’idée préconçue que ce type d’îles n’est pas fait pour être visitée en paquebot. Il n’en n’est rien, ici les paquebots se mettent à quai en plein centre-ville et les plages aux eaux turquoises sont accessibles sans se ruiner. Si vous aimez les poissons colorés, pensez à emmener un masque et un tuba car il n’est pas nécessaire de plonger très profond pour se croire dans un aquarium exotique.

Nassau

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s