Embarquer en France, telle est la clé du développement de la croisière en France

Qu’il s’agisse de tête de ligne (port d’embarquement et de débarquement d’un navire. On dit aussi port d’attache) ou d’interporting (fait d’embarquer et de débarquer des passagers au cours d’une ou de plusieurs escales d’un même itinéraire), l’embarquement et le débarquement de passagers contribue à la croissance du marché de la croisière en France.

Développer les embarquements et l’interporting en France, tout le monde y gagne

Costa Diadema - EmbarquementLe croisiériste peut embarquer plus près de chez lui et limiter son temps de trajet. Il peut, s’il le souhaite enchaîner un court séjour avant ou après son départ pour visiter la région. Pour les départs en famille et entre amis c’est l’idéal. Sans compter la facilité de gestion des bagages pour ceux qui se rendent au port sans avoir à le rejoindre en avion : pas de limitation de poids pour vos bagages, idéal pour ramener des souvenirs. Avec ce développement les compagnies de croisières contribuent au développement de l’économie locale qui comprend entre autre l’utilisation des transports locaux, la gestion portuaire, l’approvisionnement du navire et bien entendu le tourisme local car quand ce n’est pas le croisiériste qui prolonge son séjour sur place, ce sont parfois les familles ou amis accompagnants qui en profitent pour visiter la région.  

Les ports français, membres Partenaires exécutifs de CLIA, contribuent activement au développement des têtes de ligne ou de l’interporting grâce à de nouvelles infrastructures et services proposés aux compagnies de croisières. Quelques exemples : 

Marseille investit pour consolider son leadership

Port de Marseille - Gare maritimeAvec une perspective de croissance qui devrait atteindre 10%, Marseille Provence consolide son positionnement en 2015. Les prévisions consolidées annoncent près d’1,5 millions de passagers – dont 500 000 passagers en tête de ligne. Parmi les temps forts de la saison 2015, l’arrivée à Marseille des navires de la compagnie RCI : Anthem of the Seas en avril prochain et Allure of the Seas en mai prochain, ainsi que des navires de la compagnie Princess Cruises. Selon les estimations de réservation de poste à quai qui ne cessent d’évoluer, 68 navires de 30 compagnies devraient ainsi opérer en 2015 à Marseille, totalisant à ce jour quelques 460 escales. Surtout, ce sont 21 navires et 52 itinéraires différents qui seront au départ de Marseille la saison prochaine, offrant une variété tant en durée, qu’en destinations ou en type de croisières, pour séduire tout type de clientèle.

Zenith - Croisières de France - Marseille

Zenith embarquement croisières de France à Marseille

Pour soutenir les performances exceptionnelles de Marseille sur le marché de la croisière et assurer une qualité de service optimale, la place portuaire marseillaise n’a cessé d’évoluer ces dernières années. En 2013, la mise en service du terminal Joliette réservé aux navires « luxe » de moins de 200 mètres, puis en avril 2014 celui du terminal B opéré par le Marseille Provence Cruise Terminal, permettent à Marseille d’accueillir 7 bateaux simultanément dans les meilleures conditions. Réservé aux navires de croisière de moins de 200 mètres de long, le terminal Joliette, inauguré en 2013, est idéalement situé sur l’esplanade où sont notamment érigés deux des symboles du renouveau de Marseille, le MuCEM et la Villa Méditerranée. Offrant un accès direct au coeur de ville et à son offre culturelle et commerciale, le terminal Joliette séduit les compagnies positionnées sur le « haut de gamme ». Parallèlement, le Marseille Provence Cruise Terminal – dont l’exploitation est confiée depuis 2009 à un groupement d’armateurs constitué de MSC Crociere et Costa Crociere – poursuit son développement au môle Léon Gourret. Parmi les nouvelles installations, un terminal fonctionnel de 16 000 m² aménagé pour accueillir deux grands navires supplémentaires portent sa capacité d’accueil simultané à six navires positionnés en tête de ligne depuis avril 2014. Le Marseille Provence Cruise Terminal œuvre au quotidien pour proposer aux passagers une qualité de service optimale et diversifiée : Parkings, boutiques, distributeurs, point restauration, conseillers touristiques, Seamans Club, équipements ISPS… De nouveaux investissements d’avenir ont également été lancés par le port de Marseille qui mettra notamment en service, dès 2015, la plus grande forme de réparation navale de Méditerranée. Grâce à ses infrastructures terrestres et maritimes aux qualités remarquables, Marseille se positionne ainsi naturellement comme le port d’embarquement des croisiéristes français et du Nord de l’Europe.

Toulon

Queen Elizabeth - ToulonL’activité tête de ligne est une activité encore secondaire à Toulon. En se référant à l’activité croisière des 3 dernières années au Port de Toulon, l’activité tête de ligne (principalement en interporting) a représenté en moyenne 10% de l’ensemble des passagers accueillis. En 2014, sur les 32 escales tête de ligne accueillies, ce sont plus de 900 passagers par escale qui ont débarqué ou embarqué depuis le port Varois.

Il existe un potentiel indéniable.
Avec sa position de leader devant Marseille et Nice pour la desserte corse, le port de Toulon prouve qu’il a une carte à jouer. En effet, si chaque année une moyenne de 1,5 million de passagers choisissent Toulon pour partir en Corse, pourquoi ne le feraient-ils pas pour partir en Croisière ? Consciente des facilités offertes par Toulon (accessibilité, port tous temps, large offre de séjours pré et post croisière…) la compagnie Costa y propose depuis l’an passé des départs (26 en 2014), principalement avec l’offre neoCollection. Cette année encore, la compagnie conforte sa stratégie de proposer à sa clientèle un large éventail de points d’accès à son offre, en conservant Toulon parmi ses ports français tête de ligne. D’où la nécessité à adapter les installations pour le traitement de volumes plus conséquents.

Costa neoRiviera

Costa neoRiviera à Toulon

Les perspectives de développement du marché européen et français étant extrêmement encourageantes et forte de ses atouts naturels, l’alternative Toulonnaise bénéficie d’une marge de progression certaine sur le créneau de la tête de ligne. Consciente de ce potentiel, la CCI du Var gestionnaire du port de Toulon, a engagé des réflexions sur les aménagements nécessaires pour répondre aux exigences logistiques induites par une activité tête de ligne sur des volumes plus conséquents que ceux traités actuellement : aires de stationnement, espace d’accueil et enregistrement des passagers, espace de stockage des bagages… en adéquation avec les contraintes opérationnelles. En ce sens, la livraison prévue fin 2015, d’un nouveau terminal dédié à la croisière sur le site de La-Seyne-sur- Mer, offrira des conditions d’accueil optimisées pour ce type de trafic et constitue la 1ère phase d’une stratégie globale de développement, aujourd’hui engagée à l’échelle de la rade.

Côte d’Azur

Club Med 2

Club Med 2

Les ports azuréens Cannes, Antibes, Nice et Villefranche-sur-Mer sont des destinations multi-facettes pour les compagnies de croisières. L’une d’entre elles est la tête de ligne avec 35 000 passagers accueillis en 2014, principalement sur le Port de Nice ou les navires peuvent accoster pour faire leurs opérations d’embarquement et de débarquement en toute facilité au coeur de la ville et à proximité de l’aéroport international Nice Côte d’azur. Qu’ils soient croisiéristes internationaux sur des compagnies telles qu’Azamara Cruise Club, Seabourn Cruise Line, Windstar Cruises ou croisiéristes français sur le Club Med 2, fleuron fidèle au port de Nice depuis plusieurs années, ils sont toujours bien accueillis et peuvent surtout profiter de la Côte d’azur avant ou après leur croisière. D’ailleurs le French Riviera Cruise Club compte parmi ses partenaires des hôtels pour profiter d’un séjour à la découverte de toutes les saveurs azuréennes. La compagnie française Ponant est fidèle aussi au port de Nice depuis plusieurs années avec une clientèle américaine combinant souvent leur croisière avec des séjours dans le sud de la France. La compagnie Star Clippers quant à elle, revient à Cannes cette année faire ses têtes de ligne et pourra bénéficier du nouveau terminal rénové il y a peu au cœur de la Croisette, offrant à ses clients la découverte de la ville du 7e Art. Les ports azuréens accueillent parfois des escales de la compagnie MSC en interporting à Villefranche sur Mer et à Cannes, sur rade, permettant à des croisiéristes d’embarquer depuis la Côte d’azur avec un accès facile en voiture, en train ou en avion. L’interporting est une opportunité pour le développement du marché français car le croisiériste novice ou expérimenté sera positivement influencé sur un départ proche de chez lui ou facilement accessible.

Ajaccio et Corse-du-Sud

En Corse-du-Sud, où le principal port d’escale reste Ajaccio de par sa capacité de mise à quai des grands navires, l’interporting est encore une activité à la marge avec l’embarquement de passagers cependant chaque année plus nombreux. A Ajaccio, la CCI gère l’aéroport international Napoléon Bonaparte et le Palais des Congrès directement accessible du môle croisière et adjacent à la gare maritime, possédant ainsi la maîtrise de tous les outils et infrastructures pour répondre au mieux aux besoins des compagnies qui souhaiteraient effectuer des opérations d’embarquement dans des conditions optimales de confort et de sécurité pour leurs passagers.

Costa Diadema

Costa Diadema à Ajaccio

Le port d’Ajaccio, en programmation régulière durant la haute saison méditerranéenne pour un certain nombre de compagnies, offre de ce fait un lieu d’embarquement privilégié pour les vacanciers locaux de plus en plus intéressés par une première croisière en Méditerranée. Indéniablement la solution de l’interporting est un atout commercial, un sérieux vecteur de motivation parce que plus confortable et plus économique. N’oublions pas enfin, que l’immense attrait de la destination Corse avec la solution de l’embarquement à Ajaccio pourrait devenir une occasion de court séjour avant ou après la croisière.

Le Havre

Le Havre - Terminal Croisière - AccueilPassage obligé entre la Mer du Nord et l’Océan Atlantique, le port du Havre est accessible 24/24h toute l’année. Il a la capacité de recevoir les plus grands paquebots de croisières actuellement en service. Attaché à son passé de port Transatlantique, le Havre a commencé à accueillir de nouveau des paquebots de croisières dans le courant des années 1990. L’activité s’est développée lorsque Le Havre a été inscrit au Patrimoine Mondial en 2005. Cependant, le véritable essor s’est dessiné depuis 2008 lorsque les collectivités locales ont décidé de mener une politique de développement de la croisière et de se donner les moyens d’attirer les compagnies de croisières en réalisant les infrastructures nécessaires pour l’accueil des navires et des passagers en transit puis en tête de ligne.

Le Havre - Terminal croisière

Le Havre – Terminal croisière
Costa Magica

Dans le cadre d’une convention avec le Grand Port Maritime du Havre, l’Office de Tourisme de l’agglomération havraise est en charge de l’exploitation du terminal Croisière. L’équipe du Département Croisière est entièrement dédiée au développement, à la promotion, aux opérations et à l’accueil des croisiéristes. Le Terminal Croisière, situé Pointe de Floride, dispose de tous les équipements permettant un accueil de qualité des passagers en tête de ligne ou en interporting : comptoirs d’enregistrement, zone de contrôle et stockage des bagages, 2 scanners à bagages, répartis dans deux terminaux (2 400 et 600 m²) permettant ainsi de servir deux navires simultanément (un autre poste à quai permet d’accueillir une troisième escale en transit). Pour le confort des passagers, un accueil multilingue, une boutique, le WIFI gratuit et un bureau d’informations avec des agents d’accueil multilingues sont également disponibles. Toutes ces installations sont accessibles aux personnes handicapées. Un parc de stationnement longue durée avec transfert jusqu’au terminal croisière est également proposé.

Le Havre - Triple escale - Celebrity Infinity - MSC Magnifica - Thomson Spirit

Le Havre – Triple escale – Celebrity Infinity – MSC Magnifica – Thomson Spirit

Pour prolonger l’expérience de la croisière, l’Office de Tourisme de l’Agglomération Havraise propose une offre d’hébergement diversifiée en hôtel de 2, 3 et 4 étoiles, en chambres d’hôtes et même dans un château proche du Havre. Cette offre peut être couplée avec un transfert au Terminal Croisière et un programme d’excursions pré ou post croisière. Depuis l’ouverture du Terminal Croisière, des opérations d’embarquement / débarquement ont régulièrement lieu au Havre avec une diversité de compagnies de croisières et de formules (15 à 20 opérations par an). Ainsi, des compagnies ont choisi d’effectuer des embarquements partiels ou complets dans le cadre de croisières régulières à destination de l’Europe du Nord et de la Baltique ou en combinant des escales vers le Royaume-Uni, les Pays-Bas, l’Espagne et le Portugal. D’autres opérations ont lieu lors de repositionnements au printemps et à l’automne avec retour en autocar, avion ou train. La ligne directe quotidienne de TGV Le Havre / Marseille, avec des arrêts à Valence, Avignon, Lyon, Versailles, Mantes et Rouen offre une option très pratique pour le retour, ou l’aller et ouvre l’opportunité de partir du Havre à une très large clientèle à la recherche de nouveaux itinéraires de croisière, au départ du Nord de la France. Le Havre poursuit son objectif de développer le nombre d’opérations têtes de ligne et d’interporting au départ du plus grand port de croisière français de la façade Manche-Atlantique.

Cherbourg

L’interporting est une opportunité majeure pour consolider le travail de notoriété d’une destination. La tendance actuelle étant très favorable pour un port tel que Cherbourg, il faut favoriser l’embarquement régional en développant les séjours pré et post-croisière. De plus, les retombées sont importantes pour l’économie touristique en engendrant par exemple, une augmentation des nuitées. L’interporting permet de lier la croisière au développement touristique local.

Queen Mary 2 - Cherbourg2014 a été une année significative en ce sens ! En termes d’Interporting, Cherbourg a renforcé son positionnement de port d’embarquement. La compagnie Costa Croisières a choisi le port de Cherbourg sur 3 dates : le 14 juin 2014, 149 passagers ont rejoint le Costa Classica pour embarquer depuis Cherbourg vers les mers du Sud. Le 8 septembre, 55 personnes ont embarqué à bord du Costa Pacifica et 26 personnes à bord du Costa Mediterranea le lendemain. Le 7 octobre 2014, ce sont 361 passagers qui ont embarqué à bord du Queen Mary 2 pour une croisière Transatlantique mémorable vers New York. Au total, 591 personnes ont choisi Cherbourg pour débuter leur croisière.

Celebrity Infinity - Escale à CherbourgCherbourg est une ville portuaire possédant de très nombreux atouts pour l’interporting et a tout intérêt à développer ce marché très porteur. Les retombées économiques sont certaines sur le tissu local. Cherbourg possède un parc hôtelier conséquent et varié. Certains hôteliers ont joué le jeu d’une nuitée + un billet Cité de La Mer à un prix très attractif pour les passagers embarquant le 7 octobre 2014 sur le QM2. Autre atout, Cherbourg est une ville facile d’accès. On ne met que 3 heures en train depuis Paris pour rejoindre la gare, puis seulement 5 minutes en bus ou taxi pour rejoindre le Terminal Croisière. Depuis l’aéroport, 15 minutes sont nécessaires pour rejoindre le port et pour ceux qui choisissent de se déplacer avec leur véhicule personnel, un parking gratuit est à proximité directe du Terminal Croisière.

Les Îles de Guadeloupe

Horizon

Horizon – Croisières de France

La Guadeloupe présente un nombre d’atouts inimaginables. Elle dispose de 6 points d’escales dont ceux de Pointe à Pitre, Saint-François, Deshaies, Basse Terre, Les Saintes et Marie Galante. Les îles de Guadeloupe font partie des départements d’Outremers et surtout de l’Union Européenne. Pour la saison 2013-2014, elles ont accueilli près de 200 000 passagers, pour 71 escales et 15 doubles escales et pour cette nouvelle saison 2014-2015, recevront 300 000 passagers pour 137 escales, dont 37 doubles escales et 3 triples. D’ailleurs, elles ont pour cette saison 2014-2015, 5 navires en tête de ligne, dont 3 Costa (Les Costa Magica, Fortuna et Mediterannea), 1 MSC (Musica) et un navire de la compagnie Croisière de France, l’Horizon. Cette année 2015, la Guadeloupe célèbre les 20 ans d’opération des Croisières Costa au départ de Pointe à Pitre. L’anniversaire a été fêté au cours d’une cérémonie marquée par la présence du Président-Directeur-Général de COSTA Croisières ainsi que tous les acteurs qui participent à l’évolution de la croisière en Guadeloupe (Agences de voyages, le Guadeloupe Port Caraïbes et les élus de la ville de Pointe à Pitre).

5 paysages, un archipel, pour des activités et des sensations très variées.

Basse-Terre et son parc national, permettent à tous les fans de randonnées et de sensations fortes d’assouvir leurs envies dans une forêt luxuriante. Basse Terre est aussi riche en lieux historiques incontournables, ce qui offre des excursions très nombreuses et des paysages remarquables. A Deshaies, où l’une des célèbres scènes de « Death in Paradise » fut tournée, on se trouve à quelques minutes du Jardin Botanique de Deshaies et de la plage de Grande Anse avec son sable ocre. La Grande Terre, avec ses plages paradisiaques aux sables blancs, sa culture et ses falaises, offre la possibilité aux compagnies de faire escale à Pointe à Pitre ou encore dans la ville de Saint François. Pointe-à-Pitre, tête de ligne, est l’une des villes principale de l’île et propose en ce sens de nombreuses activités. A leur arrivée, les croisiéristes sont accueillis en musique dans le village Karuland, puis sont dirigés par les hôtesses et les « Amitouristes » qui les guident dans le centre-ville. Le Guadeloupe Port Caraïbes et l’Aéroport Pôle Caraïbes sont à proximité (20 minutes) ce qui permet d’avoir une meilleure gestion des passagers étrangers embarquant en Guadeloupe (navires en tête de ligne). De plus, nous disposons d’une ouverture sur les autres îles, par la proximité du Port Maritime qui dessert les îles de la Martinique et de la Dominique.

La ville de Saint François, offre un accès au Golf International de la ville, ses commerces et bien sûr à la Pointe des Châteaux, l’un des lieux les plus visités en Guadeloupe. La Désirade, l’oubliée et son plateau, est riche en histoire et offre des fonds marins spectaculaires. L’archipel des Saintes est composé de 7 îles. Les navires de croisières peuvent rester au large de l’une des plus belles baies au Monde. Il offre aussi à ses visiteurs tous les plaisirs de la plage, de la plongée ainsi que de la randonnée. Enfin Marie-Galante, l’authentique, offre une vision historique et culturelle de la Guadeloupe avec ses multiples moulins et son festival de Blues, sans oublier ses multiples plages de sable fin. Que ce soit en tête de ligne or lors d’une simple escale, les croisiéristes sont chaleureusement accueillis par les hôtesses bilingues qui se font un plaisir de les recevoir et de les renseigner sur l’archipel. En excursions ou en liberté, les visiteurs des Iles de la Guadeloupe auront un large choix d’activités.

Source : CLIA
Publicités

Une réflexion sur “Embarquer en France, telle est la clé du développement de la croisière en France

  1. Merci pour ce bel article très complet. Habitant en Guadeloupe, je ne peux qu’approuver le fait que la Guadeloupe présente, comme vous le dites, un nombre d’atouts inimaginables 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s