Le paquebot Queen Mary 2 à Saint-Nazaire: The Bridge, une transatlantique historique

Le pari fou de The Bridge 2017

The Bridge logoCélébrer 100 ans de fraternité entre la France et les États-Unis avec des événements inédits autour d’une transatlantique mythique entre Saint-Nazaire et New York, tel est le pari fou de The Bridge 2017.

La transatlantique du centenaire est aussi une course unique entre le Queen Mary 2 et des maxi multicoques qui s’affronteront dans un contre-la-montre original et symbolique, entre le pont de Saint-Nazaire et le pont Verrazano de New York.

Queen Mary 2 - New Yotk

C’est Damien Grimont qui a eu l’idée de ce projet. Bien connu des marins, cet ancien coureur au large a remporté la Mini-transat en 1991 et a participé à des courses prestigieuses comme la Route du rhum, la Transat Jacques Vabre ou encore la Solitaire du Figaro. C’est également l’organisateur d’événements nautiques comme le Record SNSM, la Solidaire du chocolat…

Patrick Boissier est aujourd’hui Président de l’Association The Bridge. Président des Chantiers de l’Atlantique, lors de la construction du Queen Mary 2 et actuellement Président du GICAN (Groupement des Industries de Construction et Activités Navales), ses contacts privilégiés avec Cunard et dans le domaine du shipping ainsi que ceux de Francis Vallat, le vice-président, permettent à l’association The Bridge de s’entourer des acteurs et sponsors nécessaires pour l’événement.

Patrick Boissier répond aux questions d’Escale Croisière

Pourquoi avoir choisi Saint-Nazaire pour le départ de la course ?

Patrick Boissier, Président de The Bridge

Patrick Boissier Photo©Thierry Martinez

« Cet événement est organisé pour célébrer l’amitié franco-américaine à l’occasion du centenaire de l’arrivée des troupes américaines en France en 1917. On le sait trop peu, mais deux millions de soldats américains sont arrivés en France et essentiellement à Brest et Saint-Nazaire. C’est plus de soldats que pour le débarquement de 1944.

Le Queen Mary 2 a été construit à Saint-Nazaire. Ses habitants et toute la région ont un attachement particulier au navire avec un lien très fort et chargé d’émotion. La ville était donc toute désignée pour accueillir cet événement. »

Le paquebot Queen Mary 2 reviendra à Saint-Nazaire pour la première fois
depuis sa construction le 24 juin 2017.

Qu’est-ce qui fait de The Bridge un événement exceptionnel ?

«  Le Queen Mary 2 a été affrété intégralement. 2 500 personnes, particuliers et entreprises, peuvent dès à présent réserver leur cabine. Ce sera l’unique occasion de faire une transatlantique dans un environnement complètement différent d’une traversée classique. Cette croisière sera essentiellement francophone, avec une moyenne d’âge inférieure à l’accoutumée et dont l’ambiance sera emprise de l’influence américaine : conférences, concerts, démonstrations de baskets…

Le 24 juin, Queen Mary 2 entrera dans la forme Joubert de Saint-Nazaire. Les passagers en escale pourront profiter de toutes les célébrations organisées pour l’occasion.

Le 25 juin, Queen Mary 2 se positionnera devant le Pont de Saint-Nazaire d’où la course sera lancée, escortée par des navires de guerre invités pour l’occasion. »

The Bridge 2017

Pourquoi inscrire cette course autour d’un événement historique ?

« L’idée originale est là, célébrer l’amitié franco-américaine. Il ne faut pas oublier que le débarquement des soldats américains en 1917 en France a changé le cours du premier conflit mondial. Avec eux sont arrivés le jazz et le basket, deux thématiques également au cœur de l’événement The Bridge qui compte de nombreux concerts et tournois. »

Etes-vous croisiériste et passionné de paquebots ?

« Je suis techniquement passionné par les paquebots et j’ai eu l’occasion de faire beaucoup de croisières inaugurales ou de croisières courtes au moment de la livraison des paquebots. J’ai bien entendu déjà fait la transatlantique avec le Queen Mary 2 et c’est d’ailleurs quelque chose d’absolument fabuleux. »

Première transatlantique Saint-Nazaire – New York

Une transatlantique est un voyage mythique, voir l’article : Transatlantique sur le Queen Mary 2 – Retour d’expérience. Avec The Bridge, la traversée prend une dimension supplémentaire et historique. 

Les croisiéristes pourront découvrir un univers à part, celui des traditions de la Cunard – voir l’article : Transatlantique Cunard : des traditions méconnues à découvrir – le tout sur un paquebot d’exception : voir la visite et la vie à bord du du QM2.

La transat du centenaire du débarquement américain

Une course exceptionnelle entre le Queen Mary 2 et des maxi multicoques

C’est le dimanche 25 juin 2017 que le prestigieux « liner » sera sur la ligne de départ. Le plus rapide des paquebots affrontera les plus grands et plus rapides voiliers de course de la planète, les maxi trimarans. Les skippers François Gabart – Macif, Thomas Coville – Sodebo, Yves Le Blévec – Actual ou encore Yann Guichard et Dona Bertarelli avec Spindrift 2 – le plus grand multicoque de course jamais construit – sont d’ores et déjà inscrits pour cette course.

Qui arrivera en premier à New York, le Queen Mary 2 ou l’un des maxi multicoques ? A 25 nœuds de moyenne et pendant minimum 6 jours, les trimarans auront fort à faire pour rivaliser avec le Queen Mary 2. Sur le paquebot, les croisiéristes vivront en direct l’événement grâce aux PC course et media installés sur le Queen Mary 2.

Le « Club des 100 » pour les entreprises

Logo Le Club des 100 - The BridgeLes organisateurs de The Bridge souhaitent faire de 2017 une année clé de l’Histoire entrepreneuriale. Pour ce faire, ils lancent le Club des 100. Cent entreprises sont ainsi invitées à prendre part à l’aventure pour réfléchir à un avenir meilleur et durable. Ce Club de haut niveau permettra à ses membres de montrer leur volonté d’échanger et d’agir ensemble, grâce à leur association publique lors de ce voyage unique.

Les participants assisteront à des conférences attractives de philosophes, historiens ou économistes, autour de 100 ans d’échanges entre la France et les États-Unis. Ils valoriseront leur image auprès de nombreux décideurs, rencontreront des pionniers des nouvelles formes d’entreprise, échangeront avec un réseau d’entrepreneurs innovants et visionnaires et croiseront leur regard avec le monde des arts.

Jazz et basket, la culture américaine à l’honneur

Le programme ambitieux de cette traversée a également pour objectif de revenir sur 100 ans d’influence américaine à travers le sport et la musique. Symboles de la culture nord américaine et de la fraternité qui unit les deux continents, le basket et le jazz sont aussi au cœur des festivités, de Saint-Nazaire à New York, en passant par Brest, Lorient, Vannes et Nantes.

Tony Parker - The Bridge 2017Le championnat du monde de basket 3×3 et des festivals de musiques américaines se tiendront dans le Grand Ouest. 

Séduit par le concept, Tony Parker, joueur emblématique de l’équipe de France de Basket et de la NBA, est le parrain d’exception de The Bridge. Né d’un père américain et d’une mère européenne, il est un véritable symbole de l’amitié franco-américaine. Il sera présent sur les principaux rendez-vous de l’événement.

Une arrivée remarquée à New York

L’arrivée du Queen Mary 2 aux Etats-Unis, éclairée selon la tradition par la lumière de la statue de la Liberté, elle-même symbole et fruit de l’amitié franco-américaine, sera aussi l’occasion de belles manifestations célébrant l’esprit de The Bridge.

Queen Mary 2 - New York avril 2005

The Bridge 2017 – Calendrier des événements

A Nantes du 17 au 21 juin 2017

  • Exposition des maxi trimarans dans la Cité des Ducs
  • 4ème championnat du monde de Basket 3×3 – Finale le 17 au 21 juin
  • Animations autour du jazz et du basket

Brest – Lorient du 22 au 24 juin

Réunie à Brest, une flotte exceptionnelle, composée de navires battant le pavillon d’une douzaine de nations*, célèbrera en mer, et le long des côtes en passant notamment par Lorient, la victoire de la paix. Elle viendra saluer le célèbre paquebot et l’escortera jusqu’à son port d’origine.

*Les pays invités par la Marine Nationale : États-Unis, Grande-Bretagne, Belgique, Canada, Irlande, Portugal, Italie, Grèce, Brésil, Roumanie, Allemagne.

Croisières Transatlantique du Queen Mary 2

  • 22 juin – Embarquement des croisiéristes à Southampton
  • 23 juin – Escale et embarquements à Cherbourg
  • 24 juin – Escale à Saint-Nazaire
  • 25 juin – Départ de la traversée du centenaire et de la course entre le Queen Mary 2 et les multicoques
  • 1er juillet – Arrivée du Queen Mary 2 à New York – Brooklyn Terminal 

A Saint-Nazaire du 22 au 25 juin 2017

  • 22 juin – Descente de la Loire par les multicoques pour rejoindre le port de Saint-Nazaire
  • 24 juin – Le paquebot Queen Mary 2 revient pour la première fois depuis sa construction à Saint-Nazaire
  • 25 juin – Grand départ du défi entre les maxi trimarans et le Queen Mary 2 à quelques encablures le pont de Saint-Nazaire
  • Présence de navire de guerre pour l’arrivée du Queen Mary 2 à Saint-Nazaire ainsi que pour escorter le départ de la course
  • Concerts de jazz en ville et à bord du paquebot

New York du 1er au 5 juillet

  • 1er juillet arrivée du Queen Mary 2 au Brooklyn terminal
  • Du 1er au 5 juillet arrivée des maxi trimarans

Vannes, « L’épilogue »

  • 25 juillet retour aux sources des maxi trimarans

En savoir plus sur l’histoire de the Bridge

30 octobre 2015 – lancement du projet The Bridge

The Bridge 2017  est lancé officiellement par Jean-Yves Le Drian, Ministre de la Défense et Président d’honneur du comité de soutien de l’événement. « Depuis l’expédition de La Fayette, un même combat rapproche nos deux nations, le combat de la liberté », rappelle Jean-Yves Le Drian, Ministre de la Défense et Président d’honneur du comité de soutien de The Bridge 2017. « À l’approche des cent ans de l’entrée des américains dans la Première Guerre mondiale, il était important de jeter à nouveau un pont d’histoire et de culture, de mémoire mais aussi de fête, entre les deux rives de l’Atlantique. C’est toute la force du projet The Bridge que de réunir une fois de plus nos deux peuples et d’évoquer, à l’occasion de grandes manifestations populaires, l’expression centenaire d’une solidarité qui continue de résonner au présent. »

Les membres de l'association The Bridge avec Jean-Yves Le Drian, Ministre de la Défense

Les membres de l’association The Bridge avec Jean-Yves Le Drian, Ministre de la Défense

1er septembre 2016 – signature de l’affrètement du Queen Mary 2

C’est à Southampton que les représentants de The Bridge et de la compagnie Cunard signent la convention d’affrètement du Queen Mary 2.

 

 

Signature de l'affrètement du Queen Mary 2 - Southampton 1er septembre 2016

De gauche à droite : Francis Vallat, Vice-Président de The Bridge, Yves Gillet, PDG Groupe Keran, David Dingle, Président de la Compagnie Cunard, Fred Vroom, juriste, Patrick Boissier, Président de The Bridge, Frédéric Marchand, juriste, Damien Grimont Organisateur de The Bridge et Jean-Marie Biette Secrétaire de The Bridge. Photo©Thierry Martinez

Lien vers le site de The Bridge 2017

Article publié par Corinne Ancion

Plus gros paquebot du monde cherche marraine

Cela n’aura échappé à personne, l’Harmony of the Seas est né en France et a fait ses premières croisières en Méditerranée, mais le plus gros paquebot du monde n’a toujours pas été baptisé.

Harmony of the Seas - Vue aérienne

Petite annonce : Royal Caribbean cherche une marraine pour Harmony of the Seas

  • Vous êtes une femme et vos actions en faveur d’un monde meilleur sont remarquées en particulier dans le domaine de l’éducation.
  • Vous êtes investies dans des programmes qui inspirent les étudiants à agir de manière positive pour un monde préservé pour les générations futures.
  • Vous êtes bénévole ou professeur dans une organisation éducative des comtés de Miami Dade, Broward ou Palm Beach en Floride.

Alors ce concours est fait pour vous. Adresser votre candidature à Royal Caribbean avant le 23 septembre 2016.

Récompenses :

  • Embarquement à bord de la marraine à l’occasion du baptême ainsi que pour les personnes qu’elle aura su aider et influencer de manière positive par ses actions.
  • Une croisière pré-inaugurale de 2 nuits sur l’Harmony of the Seas du 10 au 12 novembre pour 3 invités.
  • $25 000 pour une école ou une ONG aux initiatives en faveur de l’éducation.
  • Une croisière de sept nuits pour deux personnes sur l’Harmony of the Seas.

Harmony of the Seas sera baptisé à Port Everglades en Floride le 10 novembre 2016

Flashback sur les marraines de paquebots chez Royal Caribbean

Marraines de paquebots chez Royal Caribbean

Article publié par Corinne Ancion

Croisière : en savoir plus sur la CLIA

Sur le blog, je reprends régulièrement les communications de la CLIA mais je ne vous ai jamais présenté cette association pourtant incontournable dans le monde de la croisière. Et pour cause, c’est grâce à elle, que je peux vous présenter chaque année les chiffres de la croisière en Europe et dans le monde. Le croisiériste ne la connaît pas forcément car c’est une association professionnelle mais vous allez voir qu’indirectement elle s’assure que nos croisières se passent sous les meilleurs auspices.

Que signifie CLIA ?

On dit/lit souvent « la CLIA » mais cet acronyme signifie plus concrètement : Cruise Lines International Association.

Qu’est-ce que la CLIA ?

Logo Clia FranceC’est la plus grande association professionnelle des industriels de la croisière. Avec ses 15 bureaux dans le monde, la CLIA est présente en : Amérique du Nord, Amérique du Sud, Europe, Asie, Australasie. En tant que principale autorité de la communauté mondiale de la croisière, elle exprime la voix unifiée de toute l’industrie de la croisière.

Quelle est la mission de la CLIA dans l’industrie de la croisière ?

Nous sommes plus de 23 millions de croisiéristes à choisir ce type de voyages pour nos vacances. La mission de la CLIA c’est de soutenir les politiques et les pratiques qui vont favoriser la croisière. Pour cela, elle va s’assurer que les voyages s’opèrent dans un environnement sûr et sain tant au niveau de la sécurité que du respect de l’environnement.

« La mission de CLIA est d’être une organisation mondiale unifiée qui soutient ses membres dans la défense, l’éducation et la promotion des intérêts communs de la communauté de la croisière » – Source CLIA France

Bien sûr, elle participe à la promotion de la croisière. A titre d’exemple, la CLIA organise l’opération « J’aime la croisière » qui nous permet d’avoir les meilleures offres croisière du moment. Une opération qui se déroule au printemps et à l’automne chaque année.

CLIA - J'aime la croisiere - Celebrity Constellation - Adventure of the Seas

CLIA accompagne les compagnies dans leur participation à des salons grands publics et également ceux destinés aux agents de voyages. Elle forme également ces derniers qui ne sont pas tous spécialisés dans la croisière. Les agents qui participent aux programmes de la CLIA peuvent obtenir la certification Expert Croisières, un gage de sérieux et de bonne connaissance de la croisière.

Regal Princess - CLIA - Learning Academy

Chaque année, la CLIA présente des études sur l’industrie de la croisière. Ces dernières permettent aux compagnies et agents de mieux connaître les croisiéristes, leurs attentes et qui présentent les grandes tendances de ce marché en pleine croissance.

Qui sont les membres de la CLIA ?

Sympa cette assoc’ me direz-vous ? Comment puis-je peux adhérer… j’ai déjà plus de 45 croisières au compteur, je suis forcément intéressé😉 La CLIA ce n’est pas un programme de fidélisation pour croisiéristes. Comme je le disais plus haut c’est une association de professionnels et pas de passionnés ou de croisiéristes.

Les membres de CLIA sont des compagnies de croisières maritimes et fluviales mais on trouve également des constructeurs de navires, des ports, des CCI, des offices du tourisme, des agents et opérateurs de voyages…

CLIA est représentée en France par George Azouze – président de CLIA France (également président de Costa Croisières France) et par Cédric Rivoire-Perrochat, directeur général.

CLIA Team 2015

Au 1er plan : Cédric Rivoire-Perrochat, directeur général de CLIA France, Antoine Lacarrière, directeur général de Croisières de France et Georges Azouze, président de CLIA France. L’équipe est entourée des représentants de compagnies de croisières et des ports de France membres de la CLIA

Cinq questions à Cédric Rivoire-Perrochat

Cédric Rivoire-Perrochat, Directeur Général de CLIA France ©Clia France

Directeur général de CLIA France  et également passionné et croisiériste lui-même, Cédric a chaleureusement accepté de répondre à quelques-unes de mes questions sur l’avenir de la croisière, le développement des compagnies mais aussi sur ses préférences en tant que croisiériste ou encore son point de vue sur le partage d’expérience sur les réseaux sociaux.

Comment vois-tu l’avenir de la croisière en France dans les 5 prochaines années ?

« La France dispose d’un potentiel de croissance exceptionnel. Nous avons assisté ces dernières années à une véritable dynamisation du marché grâce notamment à l’arrivée de nouveaux navires et de nouvelles compagnies. On aurait pu craindre que la crise économique traversée à partir de 2008 aurait eu un impact négatif, mais c’est le contraire qui est arrivé. Le marché a doublé sur la période et à montrer une véritable résilience aux facteurs extérieurs. Cette croissance devrait se poursuivre dans les années à venir, et le cap du million de passagers devrait être franchi à l’horizon 2020. L’industrie de la croisière est donc très confiante pour les années à venir. »

Les compagnies construisent de plus en plus de paquebots, qu’est-ce que cela va apporter aux croisiéristes ?

« Le choix, ou devrais-je préciser une multitude de choix. Jamais auparavant les carnets de commandes des chantiers n’avaient été aussi bien garnis. On pense souvent qu’il n’y a que des géants des mers en construction, et pourtant, tous les types de croisières sont concernés : depuis le petit paquebot expédition, à l’unité de luxe ou le grand club flottant, les navires qui seront lancés dans les prochaines années sont à l’image de la croisière, ancrés dans la diversité. Les croisiéristes d’aujourd’hui et de demain auront toujours plus de choix en matière d’activités à bord, de restauration, d’animations et ne l’oublions pas, de destinations car c’est le but même de vacances en croisière : découvrir des escales et des pays. Les compagnies de croisières ne cessent d’innover et de surprendre, brisant les images souvent ringardes que l’on avait des vacances en croisière. Ne doutons pas que les futurs navires, petits ou grands, sauront attirer les regards et les passagers de tous horizons. »

Nassau - Western esplanade beach

Nassau – Bahamas

En tant que croisiériste, tu es plutôt gros paquebots ou petits navires ?

« Je n’ai pas de préférence établie. J’aime les grands paquebots pour leur profusion d’activités, de spectacles et d’offres gastronomiques, idéal pour des vacances en famille ou en bande de copains car toutes les générations trouveront à bord ce qui leur plait. Mais j’aime aussi les navires plus intimes pour des croisières où le temps à moins d’emprise, où la vie semble plus apaisée et permettent de réaliser d’autres escales. En fait tout dépend de l’accent que l’on veut mettre sur ses vacances : romantique, dynamique, découvertes… La diversité de la croisière est telle que j’ai encore beaucoup de compagnies à tester :-) »

Les croisiéristes sont hyper connectés. Quel est le point de vue de la CLIA sur le partage d’expérience croisière sur les réseaux sociaux ?

« Internet, les réseaux sociaux, etc. … : nous vivons dans un monde de l’instant, où tout doit être partagé rapidement, quel que soit l’endroit où l’on se trouve (même au milieu de l’océan). Et ceci est d’autant plus vrai aujourd’hui avec l’apparition de nouvelles applications qui diffusent en live. L’importance des réseaux sociaux est donc primordiale aujourd’hui et on le voit dans la manière dont les clients communiquent autour de leurs vacances (en croisière ou non). Récit de voyages, tests service ou destinations, le client est bien souvent devenu le premier indice de satisfaction des opérateurs de tourisme. Tout le monde, dont CLIA, s’adresse au client final soit par blog, soit par les réseaux sociaux, afin de faire passer les messages importants mais aussi les idées d’évasion et de découvertes. »

Réseaux sociaux croisière - Celestyal - Holland America Line

Pour toi, que peut apporter un réseau comme Escale Croisière ?

« Vous avez la chance de pouvoir découvrir de nombreux navires et de nombreuses destinations. Vos récits, votre approche de la découverte à bord ou à terre, vous offre une porte ouverte sur le partage de votre passion et de votre analyse d’un mode de vacances finalement encore méconnu, même si l’on parle de plus en plus de la croisière maritime et fluviale. En tant que passionnés, vous pouvez toucher directement les croisiéristes acquis, les primo croisiéristes ou encore ceux qui le deviendront. Donc pouvoir leur offrir de nombreuses informations, détails et répondre à leurs questions tel que vous le faites, est une richesse pour toute personne à la recherche de vacances en mer ou sur les fleuves. »

Article publié par Corinne Ancion

Mein Schiff 5

Mein Schiff 5

Le Mein Schiff 5 appartient à la compagnie Allemande TUI Cruises dont les navires portent tous le même nom et qui signifie « Mon bateau ». C’est le sistership des Mein Schiff 3 et 4.

Caractéristiques techniques du Mein Schiff 5

  • Construit aux chantiers Meyer Turku Oy en Finlande
  • Date de livraison 20 juin 2016
  • Baptême 15 juillet 2016 – marraine : Lena Meyer-Landrut
  • Mise en service 16 juillet 2016
  • 2 534 passagers
  • 1 267 cabines dont 82% de cabines avec balcon
  • 1 000 membres d’équipage
  • Longueur : 295 m
  • Largeur : 35,8 m
  • Tirant d’eau : 8,05 m
  • Tonnage : 98 765 tonneaux
  • 15 ponts réservés aux passagers
  • 13 restaurants & bistros
  • 13 bars & lounges
  • Casino
  • 1 piscine extérieure de 25 mètres divisible en 2 parties et une piscine intérieure avec bains à remous
  • Espace bien-être avec salon de beauté
  • Salle de sport
  • Boutiques
  • Bibliothèque, salle de jeux de société
  • Salle de spectacle dont l’acoustique a été adaptée pour les concerts
  • Espace Internet ouvert 24h/24
  • Voltage en cabine : 220 volts

Le paquebot Mein Schiff 5 en escale inaugurale au Havre Mein Schiff 5

Mercredi 31 août 2016 : première escale du Mein Schiff 5 dans le port Havrais.

Mein Schiff 5 - Echange de plaques escale inaugurale Le Havre - Valérie Conan

Les autorités du port et de la ville du Havre accompagnés de Valérie Conan – Directrice du Club Croisières du Havre ont procédé à un échange de plaques avec le commandant du Mein Schiff 5 en souvenir de cette première escale dans le port du Havre. 

Mein Schiff 5 - Le Havre

Embarquement à bord et visite du Mein Schiff 5

Piscine

La piscine « La Lagune » porte bien son nom. Il est assez exceptionnel de trouver une piscine de 25 mètres sur un paquebot. Idéal pour quelques longueurs.

Lodges de détente privatifs

Restauration, bars et salons

Le Mein Schiff 5 compte 13 restaurants et bars. On trouve un restaurant japonais, une pizzéria et moins courant sur un navire un döner kebab ou encore un salon de lecture avec un bar Nespresso.

Atlantik – Mediterran restaurant

Mein Schiff 5 - Restaurant Atlantik - Mediterran

Restaurant méditerranéen du navire

Restaurant principal

Mein Schiff 5 - Restaurant principalMein Schiff 5 - Restaurant principal

Diamant Bar

Mein Schiff 5 - Diamant Bar

Himmel & Meer Lounge – Salon bar Ciel & Mer

Mein Schiff 5 - Bar - Himmel & Meer Lounge

Salons pour la détente et bars

Théâtre et salles de spectacles

C’est une première mondiale sur un navire de croisière, le paquebot dispose d’une salle de cinéma 3D avec projection holographique. Cette technologie permet d’avoir à bord de grandes stars comme Ute Lemper en spectacles. Les passagers assistent dans cette salle à des concerts inédits, des spectacles de danse ou encore du comédie club.

Mein Schiff 5 - Theâtre

L’art à bord du Mein Schiff 5

 

 

Mein Schiff 5 - Art

6 000 œuvres d’art ornent les cabines et les espaces publics.

Article publié par Corinne Ancion

Harmony of the Seas comme si vous y étiez

Vidéo : à la découverte de l’Harmony of the Seas

Le 22 mai 2016 le paquebot Harmony of the Seas embarquait ses premiers passagers à Southampton. Je vous invite avec moi en croisière avec cette petite vidéo souvenir :

  • Embarquez dans le toboggan The Ultimate Abyss
  • Traversez Boardwalk en tyrolienne
  • Prenez un verre au Bionic Bar
  • Assistez au show de Broadway Grease
  • Admirez les patineurs du spectacle 1887
  • Prenez votre temps sur le pont, baignez -vous dans les piscines, détendez-vous au golf…
  • Dégustez un bon repas au Wonderland, The Grande, Silk ou sur Central Park

Revivre le départ de l’Harmony of the Seas de Southampton le 22 mai 2016 – Timelapse

L’accueil exceptionnel de l’escale inaugurale de l’Harmony of the Seas à Rotterdam le 24 mai 2016

Article publié par Corinne Ancion

Sirena

Sirena - Oceania

Le paquebot Sirena a été construit en France aux chantiers de l’Atlantique de Saint-Nazaire. Cet ancien navire Renaissance portait alors le nom de R Four. Avant d’appartenir à Oceania Cruises, il a également navigué sous le nom de Ocean Princess sous les couleurs de Princess Cruises.

Ce sistership des paquebots Regatta, Insigna et Nautica est entré dans la flotte d’Oceania Cruises en avril 2016 après avoir été rénové aux chantiers CMN de Marseille.

Sirena - Oceania - CheminéeOceania Cruises est une compagnie de croisière de luxe. Avec presque deux membres d’équipage par passager sur ses navires, la compagnie offre un niveau de service haut de gamme personnalisé selon les désirs de ses clients. Le fondateur d’Oceania Cruises, Frank Del Rio, est un ancien dirigeant de la compagnie Renaissance. Il est aujourd’hui président de Norwegian Cruise Line Holdings, le groupe auquel appartiennent les compagnies Norwegian Cruise Line, Oceania Cruises et Regent Seven Seas Cruises.

Sirena - Oceania - Claudine et le Chef Jacques Pépin

Claudine Pépin la marraine du Sirena et son père le Chef Jacques Pépin

La gastronomie est l’un des points fort des croisières de luxe d’Oceania Cruises. La restauration est décrite par la compagnie comme la plus fine servie en mer. Il n’est donc pas étonnant que ce soit Claudine Pépin, la fille du Chef Jacques Pépin qui ait été choisie pour être la marraine du Sirena. Jacques Pépin étant le créateur des menus servis à bord des navires de la compagnie.

Sirena - Oceania

Caractéristiques techniques

  • Construit aux chantiers de l’Atlantique de Saint-Nazaire
  • Entrée en service en 1999 sous le nom de R Four pour la compagnie Renaissance
  • Rachat par Oceania Cruises à Princess Cruises : mars 2016 – $82 millions
  • Rénovation du navire au Chantier Naval de Marseille – CNM – $50 millions
  • Baptême à Barcelone par Oceania Cruises le 27 avril 2016
  • 684 passagers
  • 342 suites et luxueuses cabines dont 70% avec un balcon
  • 400 membres d’équipage
  • Longueur : 181 m
  • Largeur : 26 m
  • Tirant d’eau : 6 m
  • Tonnage : 30 277 tonneaux
  • Vitesse maximum : 18 nœuds
  • 11 ponts dont 9 réservés aux passagers
  • 4 ascenseurs
  • 5 restaurants dont 1 buffet self-service
  • 6 bars et salons
  • 1 piscine, 2 jacuzzis et 1 bassin de balnéothérapie au Spa
  • Spa : centre bien-être avec sauna, salles de soins, solarium…
  • Salle de sport et parcours de jogging extérieur
  • Boutiques : vêtements, souvenirs, produits du quotidien, bijoux et mode, photos
  • Bibliothèque
  • Casino et salons avec pistes de dance
  • Point Internet
  • Espace jeux vidéo, babyfoot, ping pong
  • Voltage (en cabine) : 220/110 volts 

Sirena - Oceania

Embarquement à bord

Sirena - Oceania - Proue

Le Havre – Escale inaugurale du Sirena

Sirena - Oceania - Le Havre

Le 6 août 2016, le Sirena fait sa première escale dans le port du Havre. L’événement est marqué par une cérémonie d’échange de plaques entre les autorités Havraises et le Commandant Giulio Ressa.

Sirena - Oceania - Echange de plaques escale inaugurale Le Havre

Lobby

Ce qui impressionne le plus dans le lobby c’est le grand escalier qui n’est pas sans rappeler l’âge d’or des paquebots du début XXe siècle. Je vous laisse juger.

Sirena - Oceania - Lobby

C’est dans le lobby que se trouvent le bureau d’information, le bureau des excursions ainsi que la conciergerie qui permet de répondre à tous les désirs des passagers.

Cabines

Parmi les 342 cabines du navire, on trouve 6 Owner’s Suites de plus de 90 m² et de 4 Vista Suites luxueuses. Ce sont les catégories les plus élevées que l’on trouve à bord.

Owner’s Suite 8067

Parmi les aménagements de ces suites les plus luxueuses du navire on notera : une terrasse en teck, un grande douche avec jets à hydro massages, deux téléviseurs et même un ordinateur portable et un iPad à disposition des occupants. Un coffret de produits de soins BVLGARI attend également les croisiéristes près de la coiffeuse qui jouxte le grand dressing.

Pour les passagers voyageant en Owner’s Suite, l’accès au Canyon Ranch Spa est gratuit pendant la croisière. Le pressing, le cirage des chaussures sont également compris dans les services associés à la cabine.

Penthouse Suite 8043 et 8040

Dans cette suite de 30 m², les croisiéristes disposent d’un ordinateur portable et d’un iPad. Un coffret de produits de soins BVLGARI est offert aux passagers.

Piscine et Jacuzzis

Le théâtre

Parmi les spectacles auquel on peut assister sur le Sirena on trouve le show Tuxedo pendant lequel sont interprétés les standards de Tony Bennett ou encore Natalie Cole. Le Cabaret Cinema  reprend les bandes originales et chansons de films mythiques. Pendant les Acoustic Sessions, les croisiéristes assistent à des concerts acoustiques de musique pop des 40 dernières années. Enfin, Get On the Floor and Dance est un spectacle musical qui met à l’honneur les reprises d’artistes comme Gloria Estefan et Michael Bublé.

Les bars et salons

Horizons Lounge

L’Horizon Lounge est le salon principal du Sirena. Lieu de concert en soirée, c’est aussi un bar et un salon où l’on se détend en prenant un verre en journée. Dans l’après-midi, on y sert l’afternoon tea, un rituel quotidien incontournable comme dans beaucoup de compagnies de croisières de luxe. Le thé y est servi avec de petits sandwiches et des pâtisseries.

Baristas

Cet espace est idéal pour une dégustation de cafés. Il propose également des viennoiseries et des mini sandwiches.

Martinis bar

Waves bar

La restauration

Le Sirena propose une cuisine très raffinée. Les restaurants y compris de spécialités italiennes, asiatiques ou françaises sont sans supplément de prix et le placement y est libre.

Jacques Bistro – Grand Dining Room

C’est le restaurant principal du navire. On y sert une cuisine française aussi bien pour le petit déjeuner, le déjeuner et le dîner. Le Jacques Bistro porte également le nom de Grand Dining Room que connaissent bien les clients d’Oceania Cruises. Même s’il délègue la réalisation de ses créations au Chef sur le Sirena, c’est un Chef français de renommée internationale qui a conçu les menus. Jacques Pépin a servi de nombreux chefs d’état dont le Général de Gaulle et a animé des émissions culinaires à la télévision. Les tables sont dressées avec soin et la vaisselle est signée Versace comme dans la compagnie Regent, « cousine » d’Oceania.

Le menu de Gala est à la hauteur de la finesse de la gastronomie servie à bord de ce paquebot de luxe.

  • Ecrasé de pomme de terre au Caviar
  • Risotto à l’Arragosta (à la langouste)
  • Filet de bœuf à la périgourdine sauce foie gras
    ou
    Bar rôti sauce Miso dans une feuille de Magnolia et riz basmati
  • « Samba » – gâteau à la mousse au chocolat et au caramel
  • Mignardises

Red Ginger

C’est le restaurant de spécialités asiatiques du navire avec de la cuisine thaï, vietnamienne, chinoise et japonaise au menu.

Tuscan Steak

Ce restaurant gastronomique propose des spécialités italiennes mais aussi une carte de type Steak house ou encore des fruits de mer. Ce nouveau restaurant est inspiré du Toscana et Polo Grill présent sur la flotte Oceania Cruises.

Terrace Café

C’est le buffet en libre-service du bateau. Une restauration de choix et de qualité y est disponible toute la journée. Le buffet est raffiné et on peut se restaurer aussi bien à l’intérieur que tu la grandes terrasses qui donne sur l’arrière du navire.

Waves Grill

Près de la piscine on trouve cet espace de restauration rapide. On peut y trouver hamburgers, hot dogs, salades. Le glacier propose aussi bien des glaces maison que des smoothies ou des milk-shakes. Tout est sans supplément de prix. Bières et boissons sont payantes.

Les boutiques

On trouve une boutique de mode, une bijouterie, un photographe, un duty free…

Sirena - Oceania - Boutiques

Bibliothèque

La bibliothèque comporte de nombreux livres de voyages et des romans. Très cosy, la vaste bibliothèque a un décor très chaleureux avec sa cheminée et son plafond aux peintures exotiques.

Card room

Ce petit salon est une salle où l’on peut jouer aux cartes ainsi qu’à des jeux de société que l’on emprunte à bord. L’espace peut être privatisé pour des conférences et activités.

Sirena - Oceania - Card Room

Espace Internet

Si vous êtes un inconditionnel d’Internet, vous pouvez surfer avec votre ordinateur portable, tablette ou smartphone. Il suffit de se connecter au réseau WI-FI du navire dans les espaces publics. Vous pouvez également accéder à Internet sur les PC de l’espace Internet ouvert 24h/24. Comme dans tous les paquebots, Internet est payant quel que soit l’endroit où l’on se connecte.

Casino

Le Canyon Ranch Spa Club

L’espace de bien-être du navire comporte un salon de coiffure, des salles de massages, un sauna, un solarium et une piscine de balnéothérapie. C’est par le spa qu’on accède à la salle de sport et de fitness.

Salon de coiffure

Sports et loisirs

Golf putting green

Sirena - Oceania - Golf putting green (3)

Shuffle board

Sirena - Oceania - Shuffle Board (2)

Fitness center

Espaces fumeurs

Le Sirena disposent de deux espaces réservés aux fumeurs : près des piscines et dans l’Horizons Lounge.

Le carré insolite du Sirena

Ce que j’en pense…

Logo Escale Croisière

Ce qui impressionne en montant à bord du Sirena ce sont les boiseries très présentes dans les différents espaces intérieurs du navire. C’est un navire élégant avec de nombreux espaces cosy très chaleureux avec de fausses cheminées comme pour rappeler les intérieurs de maisons de maître.

Le lobby est particulièrement impressionnant avec son escalier central qui descend depuis les boutiques vers le bureau des excursions, la conciergerie et la réception.

Le paquebot est intimiste idéal pour accéder à de petits ports ou faire des escales inaccessibles aux paquebots de taille plus importante. La rénovation opérée à Marseille est très réussie dans les différents espaces du navire.

A bord, l’équipage est particulièrement attentionné et propose des prestations très haut de gamme. La gastronomie est à l’honneur avec des restaurants aux menus enchanteurs. Le navire est idéal pour les croisiéristes qui recherchent des croisières haut de gamme de style décontracté et chic.

En France, les croisières Oceania Cruises sont commercialisées entre autre par l’agence de voyage A Tire d’Aile / croisiere-club.com

Article publié par Corinne Ancion