Grand Voyage MSC Croisières – Journal de bord entre Gênes et Dubaï via le Canal de Suez

Faire un grand voyage c’est d’abord choisir un itinéraire. Moi, je rêvais de voir Rome, traverser le Canal de Suez et découvrir les merveilles de Pétra. A travers cette croisière, j’ai découvert bien plus… Je vous embarque avec moi sur le MSC Fantasia avec pour escales : Gênes et Civitavecchia en Italie – Katakolon, Héraklion et Rhodes en Grèce – la traversée du Canal de Suez en Egypte – Aqaba en Jordanie – Salalah et Mascate au Sultanat d’Oman et Dubaï aux Emirats Arabes Unis. Au total, pas moins de 18 jours de croisières.

MSC Fantasia, un paquebot idéal pour une longue croisière

MSC Fantasia - Aqua ParkLe paquebot est pour moi tout aussi important que l’itinéraire. C’est particulièrement vrai pour une croisière de 18 jours. Personnellement je préfère un grand navire. Le MSC Fantasia, mesure 333 mètres de long et peut accueillir plus de 3 200 passagers. Il possède 12 jacuzzis et 4 piscines dont une avec un toit rétractable. C’est rassurant car, même en hiver, on sait que l’on pourra se baigner. Avec 27 000 m² d’espaces publics, 13 bars et salons, 5 restaurants et surtout un grand théâtre très bien agencé (c’est à dire sans colonne qui gêne la vue), j’étais certaine qu’il y aurait de quoi faire. Cerise sur le gâteau, le MSC Fantasia a été construit à Saint-Nazaire et je l’avoue, je suis fière de naviguer sur un paquebot Made in France. Rendez-vous ici pour visiter le MSC Fantasia en détail.

Jour 1 – Embarquement à Gênes

escale-a-genes-italie-6La journée sera la longue et consacrée uniquement au trajet. Arrivée par l’aéroport de Nice, je prends le bus MSC Croisières pour le transfert vers Gênes. Après 2h30 de route, les formalités d’embarquement débutent. J’aurais aimé faire un tour sur le port car j’aime beaucoup cette escale mais je n’aurai pas le temps de le faire. Je passe de check-in en check-in : prise de numéro de passage / prise de document sur la sécurité à bord / check des passeports / remise de la carte d’embarquement / check des bagages à main / photo souvenir / photo pour la carte d’embarquement… et enfin, me voilà à bord du MSC Fantasia après 1h30 de formalités. Nous sommes en hiver et à 16h30 le soleil décline déjà sur la ville.

Je file découvrir ma cabine et profite de la vue de mon balcon avant d’aller faire un tour sur les ponts. La nuit tombe, il est temps de faire l’exercice de sécurité avant de larguer les amarres.

Premier cocktail avec une vue imprenable sur l’Atrium. Je suis au deuxième service à 20h30. Cela me laisse du temps pour me détendre avant de dîner au restaurant.

Jour 2 – Escale à Civitavecchia et visite de Rome

La dernière fois que j’ai fait escale à Civitavecchia, c’était en fin de croisière. Autant dire que cette escale se résume pour moi à un trajet en train depuis la gare, direction l’aéroport de Rome. Aujourd’hui, pour la première fois, je vais découvrir Rome. Avant de partir, j’avais préparé l’escale pour optimiser mon temps sur place. J’avais aussi réservé sur Internet l’excursion proposée par la compagnie pour faire une visite libre.

Après 1h20 de trajet, le bus se gare près du Colisée. Il est impressionnant et la foule se masse déjà devant l’édifice. Pour ma part, je m’en tiens à mon programme et file dans un taxi direction le Castel Sant’Angelo. Je n’avais qu’un seul objectif en tête, en voir le plus possible, profiter et surtout visiter Rome à contre-courant des touristes. D’où l’idée de commencer ma visite par le Castel Sant’Angelo. A ma grande surprise, il n’y a aucune attente pour prendre le ticket d’entrée. Les remparts du fort offrent une vue imprenable sur Rome ainsi que sur Le Vatican et la Basilique Saint Pierre. La bonne surprise de cette visite ce sont les loggias et les salles richement décorées du fort.

Ma promenade me mène ensuite dans les ruelles de Rome. En cherchant à rejoindre la Piazza Navona, je prends la mauvaise direction et me retrouve au milieu du marché très animé de Campo di Fiori. C’est à faire à faire absolument.

Je poursuis vers la Piazza Navona et ses fontaines puis le Panthéon. Je suis surprise, il n’y a pas d’attente non plus pour la visite et l’entrée est gratuite.

Après être passée près des vestiges du temple d’Adriano, j’arrive à l’impressionnante fontaine de Trevi. Il y a foule pour immortaliser l’instant. Comme tout le monde, je jette ma pièce dans la fontaine pour être certaine de revenir à Rome.

Rome - Caffe Roma - Fontaine TreviLa marche ça creuse, rien de telle qu’une petite pause dans un café comme seuls les Italiens savent les tenir. Un pas de porte minuscule, la Mama à la caisse, un fiston au bar et le deuxième à vendre des glaces à l’entrée. Je continue ma journée de clichés en me régalant d’une pizza et de boules de glace. Le serveur italien a su faire preuve de séductions pour me faire prendre trois boules au lieu d’une… mais que c’est bon !

Je poursuis ma visite en m’offrant un panorama sur la ville, les forums, le Palatin et le Colisée depuis la terrasse du Vittoriano, un édifice monumental construit en l’honneur du Roi Victor-Emmanuel II.

Le temps passe et il me reste à longer la colonne Trajane (dont s’inspire la colonne de la place Vendôme de Paris), les forums, le palatin puis à photographier le Colisée sous tous ses angles.

La journée a été bien remplie, il est 16h15 et il faut reprendre le bus pour le trajet retour. La nuit commence à tomber. Je repars avec la satisfaction d’avoir bien profité de ma visite. C’est sûr je reviendrai pour visiter Le Vatican et le Colisée lors de prochaines croisières.

Jour 3 – Navigation scénique : Stromboli et détroit de Messine

Aujourd’hui il faut être sur le pont pour ne pas manquer les temps forts de la navigation. La silhouette et la fumerolle si typique du Stromboli se dessinent sur l’océan. Au pied de l’abrupt volcan, j’aperçois de petits villages. Difficile d’imaginer que l’on puisse vivre ici, en pleine mer.

12h30, le pilote embarque pour le passage du détroit de Messine. Tout le monde est sur le pont.

Après une journée à écrire mon journal de bord et à me détendre au solarium, la soirée arrive avec un très beau spectacle sur le thème d’Alice au pays des merveilles. Une comédie musicale pleine de surprises avec des costumes magnifiques et des acrobaties impressionnantes.

Jour 4 – Escale à Katakolon

Première escale en Grèce. La majorité des croisiéristes se rend à Olympie pour une visite du site archéologique. Je décide de rester flâner sur le port et dans le tout petit village de Katakolon.

Escale à Katakolon - Grèce

La plage toute proche était belle de loin, sur place, elle ne donne pas envie d’une baignade et de toutes façon il ne fait que 15°C. La rue principale et ses multiples boutiques de souvenirs ne vivent que du tourisme. Le port est bien agréable avec ses terrasses. Même si le bateau est à deux pas, l’envie d’un déjeuner de tapas et de spécialités locales se fait sentir : olives, feta, poulpe, poisson grillé, tarama… 

Sur les hauteurs de la ville, j’ai aperçu la terrasse panoramique d’un café. Ni une, ni deux, la marche de l’après-midi sera consacrée à trouver le « Café Bistro » qui domine la ville. Belles découvertes sur le chemin : roches abruptes donnant sur la mer, formations géologiques ocres jaune, champs d’oliviers… Après 10 minutes de promenade, je prends un verre à la terrasse du fameux café. J’ai une vue à 180° sur Katakolon et sur le MSC Fantasia. Lorsque le soleil décline, c’est juste superbe !

17h – le paquebot appareille pour sa prochaine escale. Ce soir, la compagnie nous offre un spectacle d’ombres chinoises. Il faut reconnaître que dit comme ça, on ne s’attend pas à grand-chose. Bien m’en a pris d’avoir une telle pensée. C’était top et plein d’humour. Impossible à raconter mais tellement à voir.

Jour 5 – Escale à Héraklion

Escale à Heraklion - MSC FantasiaLa dernière fois que j’ai fait escale à Héraklion, j’ai visité le temple de Cnossos. C’est une excursion à faire si vous ne connaissez pas le site. Aujourd’hui, j’ai envie de visiter la ville. Il faut rejoindre la sortie du port en navette.

Escale à Heraklion - Bus de sightseeing - Hop on Hop offSur le parking, taxis et bus de sightseeing se partagent les touristes. Pour ma part, c’est à pied que je rejoins le centre-ville qui n’est qu’à 10 minutes à pied en longeant le port.

La rue principale – I. Merineli – part du port de pêche. Nous sommes en novembre, ce n’est pas la saison touristique et en plus nous sommes dimanche. Malgré tout, de nombreuses boutiques sont ouvertes pour satisfaire les touristes en mal de souvenirs : olives, huile d’olive, savon, produits de beauté et éponges de mer sont les principales spécialités à ramener de l’escale.

Après avoir visité l’église St Titus, richement décorée, puis la Town hall loggia, je poursuis mon chemin vers la fontaine Morosini et la fontaine Bembo.

Je visite ensuite la forteresse de Koules (1€ l’entrée) dont les remparts offrent une belle vue sur le port. Avec la grande digue, c’est vraiment la promenade du dimanche pour les Grecs.

Escale à Heraklion - Forteresse Koules

Escale à Heraklion - Grèce - Feta au fourJe m’accorde une pause déjeuner en terrasse sur le port. Je déguste de la feta au four, arrosée de miel et de vinaigre balsamique. Un délice ! Avant de retourner au bateau, je fais un dernier tour dans la rue principale. La vie a complètement changé par rapport à ce matin. Une jeunesse chic a pris place dans les bars et restaurants de la ville. J’aurais presque envie de rester passer la soirée ici mais je dois rejoindre le MSC Fantasia qui largue les amarres à 17h.

Escale à Heraklion - Grèce - Forteresse de Koules

Jour 6 – Escale à Rhodes

MSC Fantasia - Escale à Rhodes - GrèceLe MSC Fantasia entre dans le port de Rhodes au petit matin. Le soleil se lève illuminant la ville et ses remparts, c’est magnifique. Ce matin, pas question de traîner car je dois rejoindre le bus pour l’excursion « Découverte de Rhodes ». Le bus prend la route côtière, direction l’Acropole. Le site est ouvert au public, les Grecs aiment s’y promener le week-end. C’est l’occasion de découvrir les vestiges du temple d’Apollon, le stade et l’ancien théâtre.

Escale à Rhodes - Grèce - L'acropole

De retour en ville, nous visitons le palais des chevaliers. L’ancien palais a été partiellement détruit par un séisme en 1851 puis par l’explosion d’une poudrière ottomane en 1856. Sa restauration date de 1937. Elle a été réalisée par les autorités fascistes du Dodécanèse italien. A l’intérieur se trouve le musée byzantin que l’on visite surtout pour ses mosaïques de l’époque hellénistique et byzantine.

L’excursion terminée, je retourne sur le port de plaisance, histoire d’imaginer le célèbre colosse de Rhodes dont les socles supportent aujourd’hui deux statues de daims en bronze. Sur la digue du port, des moulins restaurés s’ajoutent au charme du lieu.

Après avoir déjeuné dans un restaurant flottant, je retourne dans la ville médiévale. Les boutiques sont ouvertes uniquement pour notre escale car nous sommes hors saison. Il est bien agréable de se perdre dans les ruelles pavées de la ville. Ici, les chats sont rois, il y en a partout. On trouve même de petites maisons pour faire des dons et aider ceux qui les nourrissent.

En ville les terrasses sont pleines, il faut dire que nous sommes plus de 3 000 passagers à bord et nous étions très clairement attendus par la population locale.

Nous quittons la ville au coucher du soleil avant de reprendre une vie de croisiériste bien agréable : promenade sur le pont, apéritif dans l’un des bars du navire, spectacle au théâtre, shopping et promenade dans les salons…

Jour 7 – En mer

Cette journée en mer n’est pas comme les autres. La compagnie a organisé une cérémonie initiatique en vue du passage du Canal de Suez. 

Un pharaon défile sur les ponts supérieurs avec son harem et ses sujets. Tous se font baptiser autour de la piscine. Après avoir embrassé un énorme poisson, ils reçoivent tour à tour de la farine, de la sauce tomate et tout un tas d’aromates dont seul l’équipe d’animation a le secret. Les marins au long cours vous diront que cela ressemble étrangement au rituel du passage de la ligne (équateur), Neptune en moins.

Jour 8 – Traversée du Canal de Suez

Arrivé dans la nuit devant Port Saïd, le bateau engaine le Canal de Suez à 4h du matin. Depuis le balcon j’observe les lumières de l’embouchure du Canal. En tendant l’oreille, je peux entendre des voix. On devine des pêcheurs sur leurs embarcations à la lueur du MSC Fantasia qui file doucement. Il fait frais jusqu’au lever du jour puis la chaleur s’installe. Dans la journée on passe facilement de 15°C à 26°C (nous sommes fin novembre).

Sur bâbord le paysage est plus désertique que sur tribord. Le désert et les dunes d’un côté, les oasis de l’autre. Tout au long du Canal, des murs de protection et des militaires dans des miradors surveillent le passage des navires. Le lieu est hautement stratégique.

Les temps forts de la traversée du canal sont le pont de l’amitié, une statue et deux chars en mémoire de la guerre contre Israël, le pont tournant de El Ferdam, la ville d’Ismaïlia, le monument commémoratif de la défense du Canal de Suez 1914-1918, le mémorial de la guerre des 6 jours, la relève des pilotes ou encore les bacs qui traversent le canal.

Après Ismaïlia, nous traversons deux lacs, le lac Timsah puis le lac Amer sur lequel on peut voir des felouques.

Après 10h de navigation, nous passons la ville de Suez. On peut voir le socle de la statue de Ferdinand de Lesseps – bâtisseur du canal – à l’entrée du port. Celle-ci a été démontée lors de la nationalisation du Canal en 1956 par Nasser. Au large, de nombreux navires attendent leur tour pour franchir le canal. Cette navigation restera inoubliable.

Jour 9 – Escale à Aqaba et visite de la merveilleuse cité de Pétra

6h30 du matin, nous sommes dans le golfe d’Aqaba. Sur bâbord Israël, sur tribord, la Jordanie. Le soleil se lève, il fait une vingtaine de degrés. Pour être sûr de visiter Pétra, j’avais réservé mon excursion avant de partir.

Israël - Eilat

Eilat – Israël

Escale à Aqaba

Aqaba – Jordanie

Sur la route de PétraLa route qui mène à Pétra est magnifique, des roches de toutes les couleurs, des steppes, des canyons. A mesure que le car avance, la population locale semble ressentir la fraîcheur de l’hiver. Hommes et femmes portent de grands manteaux. Comme le guide annonce qu’il fait 45°C l’été, peut-être que 20°C/25°C c’est frais pour eux. Je ne m’inquiète pas plus que ça. Après 2h de route, nous arrivons à Pétra. Le vent souffle et il fait une dizaine de degrés seulement. Nous sommes à 1 000 mètres d’altitude. Dommage, il n’y avait pas l’information dans le journal de bord. Il aurait fallu prévoir des vêtements chauds pour cette excursion. Ma tenue est un peu légère pour le coup. Même si des marchands proposent des châles, je décide de lutter bras nus malgré la température. La beauté du site me fait presque oublier le froid.

A la descente dans le Siq – canyon qui mène au site – je filme tout ce que je vois. Tout à coup, le célèbre Trésor apparaît. Il est majestueux et impressionnant. Toutes les roches du site sont sculptées. On découvre des façades monumentales taillées dans la montagne par les Nabatéens. Ce peuple de bédouins a bâti un ensemble harmonieux, mélange de toutes les beautés architecturales découvertes pendant leurs voyages : inspiration romane, grecque, égyptienne…

Les bédouins habitent toujours le site. Aujourd’hui ils proposent, sans insistance, leurs services : descente vers le Siq à cheval, promenade à dos de dromadaire ou découverte du site en calèche ou à dos d’âne pour atteindre le monastère (900 marches). Certains vendent des souvenirs ou tiennent des buvettes. Anecdote amusante, il y a même le wifi alors que nous sommes au milieu de nulle part.

Nous passons 4h30 sur le site. J’ai eu un bon aperçu de la mystérieuse cité de Pétra et j’ai pu voir l’essentiel. L’option excursion avec panier repas était une bonne idée car j’ai pu manger le pic-nic dans le car pour pouvoir profiter davantage du site. Je repars avec des images plein les yeux, le froid est oublié et c’est sûr, il faudra que je revienne.

Jour 10 à 13 – En mer

MSC Splendida - Transats réservésQuatre jours de mer, c’est idéal pour profiter du soleil et de la chaleur qui s’est définitivement installée. Je suis très matinale et je peux vous dire que dès 7h30, de nombreux transats sont déjà réservés par les passagers qui posent leurs affaires et s’en vont. Ce n’est pas autorisé, mais l’équipage n’a pas le droit de toucher aux effets personnels des croisiéristes. Bref, une histoire sans fin qui fait s’échauffer les esprits dès le début de la journée. Tout le monde finissant par trouver son petit coin au soleil, il ne reste plus qu’à en profiter.

Parfois, les croisiéristes s’attroupent face à la mer, c’est bien souvent signe de dauphins !

Les animations s’enchaînent près de la piscine centrale : stretching, quizz, bingo, cours de danse du ventre…

MSC Fantasia - Danse du ventre

En soirée, les spectacles sont toujours aussi sympas : comédie musicale sur le thème de Tintin, acrobaties, ventriloques. Un illusionniste pickpocket impressionnant ira même jusqu’à déshabiller les croisiéristes qui sont montés sur scène. Montre, chemise, chaussettes… tout y passe avec une dextérité incroyable. Un autre soir, j’ai même pu assister à un extrait d’Opéra : la Traviata de Verdi.

De retour dans ma cabine, j’observe le ciel étoilé depuis mon balcon. En pleine mer, la nuit est noire et le spectacle est magnifique. Tiens une étoile filante ! Vite, je fais le vœu que la fin de la croisière ne passe pas trop vite.

MSC Fantasia by night - Aquapark

Jour 14 – Escale à Salalah au Sultanat d’Oman

A l’arrivée du MSC Fantasia, le soleil est voilé par la chaleur – il n’est que 9h. Je connais déjà cette escale et je sais que la ville n’a que peu d’intérêt. La dernière fois j’avais pris une excursion pour aller voir la tombe de Job ainsi que les formations rocheuses de Al Marneef Cave d’où la mer sort en formant des geysers qui peuvent monter jusqu’à 28 mètres de hauteur.

Aujourd’hui, j’ai décidé de sortir dans les environs. Qui sait, je vais peut-être faire une découverte ! En fin de matinée, je prends la navette qui mène à la sortie du port (gratuite et obligatoire).  Je sais que la ville n’est pas toute proche et d’ailleurs les taxis attendent déjà les croisiéristes (un panneau officiel indique les tarifs pratiqués selon les destinations). Les chauffeurs portent une dishdasha blanche (vêtement long qui arrive aux chevilles) parfumée à l’encens. Nous sommes bien en orient, ce parfum ne s’oublie pas.

Depuis la route, j’ai vu un panneau indiquant « Oasis club ». Peut-être vais-je trouver du wifi pour partager quelques photos sur Instagram. En chemin, je croise un allemand qui me montre, sur son téléphone, la photo d’une belle plage à seulement 5 – 10 minutes. C’est encore mieux que ce que j’imaginais.

L’Oasis Club surplombe la plage, la vue est magnifique. Le coca n’est qu’à $1 et le wifi gratuit. A l’intérieur il y a un billard et un bowling et le restaurant est un véritable musée de souvenirs laissés par des marins de passage : photos, casquettes, billets, drapeaux… C’est aussi l’endroit idéal pour manger des spécialités locales.

Mon programme pour terminer cette journée : profiter du bateau et aller à la piscine. Comme nous sommes en escale, il y a beaucoup moins de monde, c’est vraiment très agréable pour se détendre.

Jour 15 – En mer

MSC Fantasia - Solarium - transatLe temps passe vite et je ne vois pas les jours de mer passer. Les transats sont bien agréables et leur petit « parasol » intégré permet à chacun d’avoir un peu d’ombre. C’est étonnant de se dire que nous sommes 3 000 à bords et que j’arrive à aller me baigner à la piscine avec juste 2 ou 3 personnes dans le bassin. C’est tellement agréable. J’ai même testé le toboggan (pas très grand). Certes, il est plus réservé aux ados, mais comme ils sont peu nombreux, les glissades sont permises pour tous.

Comme chaque soir ou presque, je prends l’apéritif dans le grand lobby. Il faut dire que c’est un peu « The place to be » car la vie est très animée ici. Mon seul regret, avoir dû écouter tous les soirs des musiques latines (harpe et guitare) ainsi que deux musiciennes (piano et violon). Un soir ou deux c’est agréable, mais tous les soirs et avec le même répertoire c’est un peu dommage. Oui c’est sûr, je pourrais changer de salon. Mais j’ai testé et la boîte de nuit du Manhattan bar à 18h30/19h c’est un peu tôt et moins animé, à l’Atlantico bar le groupe ne joue que pour son public Allemand et à l’Insolito Lounge, c’est cours de danse. Bref… je me suis faite une raison, si je veux rester dans un lieu animé et dans lequel je peux écrire mon journal de bord, je n’ai pas trop le choix.

Ce soir c’est soirée italienne. Enfin de la bonne musique italienne 🙂 Les costumes du spectacle sont très beaux et les artistes toujours aussi talentueux. Beaucoup de passagers portent des accessoires aux couleurs de l’Italie.

MSC Fantasia - Teatro L'Avanguardia - Théâtre

Soirée Italienne

Jour 16 – Escale à Mascate au Sultanat d’Oman

J’assiste au lever du soleil. Les montagnes se parent de rouge et de rose. C’est la quatrième fois que je fais escale ici et je ne m’en lasse pas. Le Palais du Sultan se dessine dans une crique. L’encensoir monumental à l’entrée du port et la ville blanche de Mascate apparaissent ensuite. Accostés au port, les yachts du Sultan passent pour de véritables paquebots aux yeux des croisiéristes.

Ce matin, je pars en excursion pour visiter la grande mosquée du Sultan Qaboos située à une vingtaine de minutes en car.

La visite se poursuit par un arrêt d’une trentaine de minutes au Souk de Muttrah dont le parfum d’encens est inoubliable. Il ne faut pas hésiter à se promener dans les dédales des ruelles adjacentes. De magnifiques vitraux ornent le toit des intersections des passages couverts.

Nous reprenons le car (10 minutes) pour la visite du musée Bait Al Zubair à la découverte du patrimoine local. A quelques minutes à pied, le palais du Sultan. Juste à côté, une mosquée bleue et une crique magnifique. Sur la roche, des marins en escale ont peint le nom de navires militaires (sans doute une tradition).

Après l’excursion, je me promène le long de la Corniche (nom de la route côtière). Au pied de l’encensoir, un petit fort offre une très belle vue sur Mascate.

De retour à Muttrah, je déjeune au-dessus du souk, à la terrasse d’un petit resto libanais avec vue sur le MSC Fantasia.

Cliquez ici pour voir les autres bons plans en escale à Mascate – Tout ce qu’il y a à voir et à faire par soi-même ou en excursion.

De retour au bateau, une « tempête de neige » sévit près de la piscine. L’équipe d’animation a décidé de faire une « soirée mousse » en plein après-midi.

Soirée mousse - MSC Fantasia

17h00, le soleil se couche sur les montagnes qui entourent la ville blanche. J’ai passé une excellente journée dans cette ville que j’affectionne particulièrement.

Mascate - Sultanat d'Oman - Coucher de soleil

Jour 17 – Escale à Dubaï

L’arrivée à Dubaï est prévue à 13h, ça laisse du temps pour profiter de la navigation. Personnellement, j’aurais préféré arriver plus tôt pour profiter davantage de l’escale. Au loin la skyline se dessine avec la célèbre plus haute tour du monde, la Burj Khalifa – 829 mètres.

MSC Fantasia - Arrivée à Dubaï

Sur un quai à proximité, le célèbre et mythique paquebot Queen Elizabeth 2. Il devait être transformé en hôtel flottant mais cela fait maintenant des années qu’il attend d’être fixé son sort ici.

Queen Elizabeth 2 - Dubaï

Le temps est compté car une demi-journée ça file vite. Je prends un taxi, direction le souk de l’or. C’est le début d’une longue promenade : souk des épices, quai des dhows (navires de commerce traditionnels en bois), promenade en abra (bateau à passagers) sur la Creek, old souk…

Je prends ensuite le métro direction le Dubaï Mall, paradis du shopping et de la démesure : 800000 m² – 1200 boutiques. Le centre commercial est immense, on y trouve aussi une patinoire olympique, le plus grand aquarium du monde avec un tunnel pour voir les requins… On peut même nager avec eux. J’assiste au spectacle son et lumière de la fontaine qui se trouve au pied de la Burj Khalifa mais il y a un monde fou partout. Il faut dire que c’est la fête de l’union (fête nationale). Toute la ville est de sortie.

Pour retourner au bateau, je partage un taxi avec d’autres croisiéristes rencontrés au Dubaï mall. Ce soir, il faut boucler la valise car demain, je quitte le bateau à 9h, direction l’aéroport.

Escale à Dubaï - Emirats Arabes - Gare maritime de Dubaï

Cliquez ici pour voir les bons plans en escale à Dubaï ainsi que tout ce qu’il y a à voir et à faire par soi-même ou en excursion.

Jour 18 – Départ de Dubaï

La croisière est terminée mais depuis l’avion on peut encore profiter de belles images sur cette ville incroyable qu’est Dubaï.

Comment organiser ses visites et ses excursions en escale ?

Si cette aventure vous a plu et si vous voulez avoir d’autres bons plans pour préparer votre prochaine croisière, je vous invite à lire mon Guide de croisière : Emirats Arabes Unis et Oman. Vous y trouverez des informations pour optimiser vos escales et tous les détails pour préparer vos excursions pour voir l’essentiel. Vous verrez qu’il y a différentes options possibles selon vos goûts et selon le temps imparti. Certaines escales durent une journée mais d’autres ne durent qu’une demi-journée et dans ce cas, il faut mieux faire les bons choix pour en profiter le plus possible.

Ce qu’il faut savoir avant de faire un Grand Voyage

Maintenant que j’ai raconté le meilleur de mon voyage, je peux vous donner quelques infos, bonnes à savoir.

Un itinéraire très demandé

MSC Fantasia by night - CheminéeJe croyais naïvement que les croisières de positionnement – celles qui consistent, pour les compagnies, à faire un Grand Voyage pour mettre en place le paquebot sur la zone de ses croisières d’hiver ou d’été (ici le Golfe Persique) – étaient peu demandées. Je me suis trompée !

J’ai réservé fin septembre pour un départ mi-novembre. Je voulais partir de Civitavecchia et arriver à Abu Dhabi pour pouvoir rester deux jours complets à Dubaï mais pas de bol, il y a plus de demande au départ de Civitavecchia. J’ai donc troqué une journée complète à Dubaï contre une journée complète à Rome. Je n’y ai pas perdu au change, car je connaissais déjà Dubaï mais pas Rome ;-). A défaut, je pensais pouvoir réserver une nuit d’hôtel à Dubaï et rentrer le jour suivant, mais là encore, pas de bol, la compagnie n’offrait pas cette possibilité.

Des excursions offertes

MSC Fantasia - Gaudi barJ’ai réservé cette croisière directement par téléphone auprès de la compagnie. J’ai découvert en recevant ma confirmation de réservation que j’avais un package Cheers! offert (boissons vins et soft en illimité pendant les repas) ainsi que trois excursions : Rhodes, Mascate et Dubaï. Sympa ! Les transferts aéroports/ports au départ et à l’arrivée étaient également compris. N’hésitez pas à poser des questions lors de la réservation, il y a parfois de bonnes surprises !

MSC Fantasia - Bureau des excursionsLe carnet de voyage m’a été envoyé une dizaine de jours avant le départ. Ne vous inquiétez donc pas si vous ne les recevez pas juste après avoir réservé, c’est normal. Si vous avez besoin de détail sur les excursions ou d’informations sur les escales, rendez-vous sur le site de la compagnie pour les trouver. Dans le carnet de voyage, vous trouverez les « vouchers » (une feuille indiquant vos transferts aéroports/ports ainsi que vos excursions). L’info bonne à savoir, c’est qu’une fois à bord, vous nous n’aurez pas à faire la queue au bureau des excursions pour récupérer les tickets définitifs, ils vous seront livrés directement en cabine au plus tard la veille de l’excursion.

Bien choisir sa cabine pour une longue croisière

MSC Fantasia - Cabine 13191Lorsque l’on part 18 jours en mer, c’est important de ne pas se tromper sur le choix de sa cabine. Le numéro vous est normalement communiqué à la réservation. Regardez bien le plan du navire avant de confirmer. Personnellement, j’évite les cabines situées sous les solariums, les restaurants ou sous le théâtre car la mise en place des transats, des chaises ou encore les répétitions et les spectacles sont bruyants. Pour les cabines avec vue sur mer, il faut éviter celles qui donnent sur les chaloupes. Si vous avez le mal de mer, évitez les cabines trop à l’avant ou trop à l’arrière.

Une petite laine pour les frileuses et les frileux

Ma croisière partait d’Italie mi-novembre avec une arrivée début décembre à Dubaï. Voici les températures approximatives rencontrées :

  • 15°C en Italie
  • 18°C en Grèce
  • entre 15°C et 27°C pour le passage du Egypte
  • 23°C à Aqaba et 8°C – 10°C à Petra
  • > 30°C à Oman et Dubaï

Côté vêtements, il faut prendre un peu de tout dans sa valise. Si les journées sont chaudes sur les ponts supérieurs au soleil, à bord, la température a un peu de mal à se réguler (et je pèse mes mots). Si le lavage de mains est mentionné partout pour éviter la propagation des microbes, les compagnies oublient souvent, pour une raison que j’ignore, que la climatisation est aussi responsable de bien des toux et autres rhumes. Le petit conseil : avoir toujours de quoi se couvrir avec soi (gilet, foulard…). Ce qui est à souligner, c’est que le MSC Fantasia dispose d’un très beau rayon pharmacie au Duty Free.  On y trouve des pastilles, des sirops… de quoi soulager un peu ce désagrément. La bonne nouvelle c’est qu’en cabine, on peut régler la température à sa convenance.

Un itinéraire exceptionnel et de très beaux souvenirs

Itinéraire - MSC Grand Voyage Civitavecchia - Dubaï - MSC FantasiaCette croisière est vraiment exceptionnelle, tant pour l’itinéraire que pour le plaisir de naviguer sur un beau paquebot. Au cours de cette croisière, j’ai visité 6 pays : Italie, Grèce, Egypte, Jordanie, Sultanat d’Oman et Dubaï. J’ai navigué sur 3 mers : Mer Méditerranée, Mer Rouge, Mer d’Oman. J’ai franchi 3 détroits : Messine, Bab el-Mandeb et Ormuz et j’ai traversé un canal mythique, le Canal de Suez. J’ai parcouru 4680 miles nautiques soit 8650 kilomètres en 18 jours de croisières.

A bord du MSC Fantasia, les spectacles m’ont vraiment surpris par leur qualité. La restauration, il faut le souligner, était très bonne. J’ai particulièrement apprécié de pouvoir déguster des spécialités locales tant au buffet qu’au restaurant.

Mes meilleurs souvenirs : Pétra, le Canal de Suez et Rome pour les découvertes que j’ai pu faire. Mascate et Dubaï parce que je ne m’en lasse toujours pas. La Grèce parce qu’il y fait bon vivre et pour l’accueil. Difficile de donner des préférences.

Si vous avez la possibilité de vous offrir un beau voyage et si vous avez les congés ou le temps pour le faire… foncez !

MSC Fantasia

MSC Fantasia

MSC Fantasia

Le MSC Fantasia a été construit en France aux chantiers de l’Atlantique de Saint-Nazaire. En 2008, à l’époque de sa construction, c’était le plus grand navire de croisière construit pour un armateur européen. C’est le sistership des MSC splendida, MSC Divina et du MSC Preziosa.

Caractéristiques techniques du MSC Fantasia

  • Construit aux chantiers de l’Atlantique de Saint Nazaire
  • Entrée en service en décembre 2008
  • 3 274 passagers (en base double)
  • 1 637 cabines
  • 1 370 membres d’équipage
  • Longueur : 333,30 m
  • Largeur : 37,92 m
  • Hauteur : 66,8 m
  • Tonnage : 137 936 tonneaux
  • Vitesse maximum : 22,87 nœuds
  • Stabilisé avec 2 ailerons
  • 27 000 m² d’espaces publics
  • 18 ponts dont 14 réservés aux passagers
  • 5 restaurants
  • 13 bars /salons dont 3 extérieurs
  • Une salle de spectacle de 1 603 places
  • Une discothèque
  • Un casino avec plus de 1 017 m2 de jeux
  • 4 piscines dont 1 avec toit rétractable
  • 12 bains à remous
  • Cinéma 4D, simulateur de Formule 1
  • Terrain de basket-ball, de football, de volley-ball, court de tennis et de squash, piste de marche sportive de 235 m, jeux de palet
  • Spa
  • 14 ascenseurs
  • Voltage (en cabine) : 110/220 volts

MSC Fantasia - Fiche technique

Téléchargez la fiche technique du MSC Fantasia – pdf

Embarquement à bord

Ponts supérieurs, solarium, bars et piscines

Le MSC Fantasia possède 4 piscines. Outre les trois piscines extérieures (dont l’une se trouve dans l’espace au Yacht Club) et la piscine intérieure, une pataugeoire permet aux enfants de pouvoir s’amuser avec un mini toboggan au pont 15 (voir espaces enfants). On trouve également un toboggan pour les ados. Autour des piscines les bars et les nombreux transats sont idéals pour se détendre.

Piscine centrale – Aquapark

Toboggan

L’unique toboggan est adapté à tout âge. Il n’est pas très impressionnant et n’est pas très long. Il est principalement dédié aux enfants et ados mais il est également accessible aux adultes.

Bar à glaces – Glass bar

Crêpes, glaces et gourmandises peuvent s’acheter à petit prix près de la piscine centrale.

Bar delle Fontane

Piscine couverte – I Tropici

Cette piscine est idéale lorsqu’il fait un peu frais dehors ou pour se baigner le soir à la nuit tombée. L’été ou pendant les croisières dans les pays chauds le toit s’ouvre et il y a souvent moins de monde qu’aux piscines extérieures.

Dans la zone I Tropici on trouve un bar, une boutique qui vend des accessoires de bain (maillots, chapeaux…) et à l’étage supérieur on trouve des tables de ping-pong, de baby-foot. Des ateliers créatifs sont parfois organisés dans cet espace.

Piscine arrière – Lido Catalano

Bar Gaudi

Ce bar est situé tout près de la piscine Lido Catalano.

MSC Fantasia by night

Piscine centrale – Aquapark

Piscine couverte – I tropici

Cabine avec balcon – 13190

Informations disponibles dans la cabine le jour de l’embarquement

  • Plan des ponts : idéal pour prendre ses repères et s’orienter facilement à l’arrivée. Si vous ne le trouvez pas sur votre lit, vous pouvez en récupérer un au bureau information.
  • Cruise card : carte d’embarquement, elle sert de clé de cabine, de carte de paiement à bord et surtout elle doit être présentée à chaque débarquement / embarquement. Sur la carte est indiqué le nom de votre restaurant pour le dîner et le service (1er ou 2ème service).
  • Courriers d’accueil et recommandations pour le voyage : déroulement de la croisière, infos relatives à l’hygiène préventive des maladies contagieuses – très important sur un navire.
  • Serviettes de plage : si par le passé elles étaient en libre-service sur les ponts, elles sont désormais en cabine. Elles doivent être ramenées en cabine en fin d’utilisation, sous peine de se voir facturer la somme de $20/20€ par serviette perdue.
  • Tour Magazine : présentation des différentes excursions disponibles et tarifs.
  • Daily Program : programme du jour – activités heure par heure, lieux de rendez-vous des activités et horaires des services disponibles : boutiques, restauration, médecin… Ce journal de bord est disposé dans la cabine chaque soir.

L’Atrium

Le lobby central s’étend sur plusieurs ponts reliés par un grand escalier en cristal Zwarovski qui mène aux boutiques et au bureau des excursions. C’est dans le salon du pont 5 que se trouve la réception avec le bureau information.

Le bureau information

Le personnel est à la disposition des passagers pour répondre à leurs questions. On peut commander son journal à la réception ou auprès de son garçon de cabine. Le « Daily program » (journal de bord) ainsi que le plan du navire sont disponibles dans des présentoirs. 

On trouve également dans le lobby des bornes d’enregistrement pour la cruise card. Elle permet de créditer la carte et/ou d’associer sa carte bancaire à sa cruise card pour les paiements à bord. 

Une permanence francophone permet aux passagers qui le souhaitent d’être assister sur tout type de question. Les horaires sont indiqués dans le journal du jour « Daily program ».

Près du bureau information « Guest Service » on trouve aussi une carte marine et des écrans qui donnent des informations sur la navigation : position, vitesse du navire, présentation des officiers…

Fantasia bar

Chaque soir des concerts sont donnés dans l’Atrium.

Le bureau des excursions

Lorsqu’on monte au pont 6 depuis l’Atrium, on arrive au bureau des excursions. Véritable agence de voyage on vient y chercher des informations sur les activités proposées en escale. On peut aussi y organiser un programme sur mesure avec réservation de taxis ou location de véhicule pour un programme personnalisé. Le Tour Magazine y est disponible, cette brochure présente l’ensemble des excursions de chaque escale. Si vous avez réservé des excursions directement sur Internet avant votre départ, vos tickets vous seront directement remis dans votre cabine au plus tard la veille de l’excursion. Il vous est alors inutile de faire la queue pour échanger le « voucher » que vous aurez reçu en confirmation à votre domicile.

Vele bar

Toujours au pont 6, juste au-dessus de l’Atrium on trouve le Vele bar.

Lorsqu’on passe au pont 7 en empruntant l’escalier Swarovski on trouve un café et des boutiques.

Il Cappuccino Coffee bar

Boutique MSC Croisières

Parfumerie – La Profumeria

Les autres bars et salons

Liquid Disco – la discothèque

L’insolito lounge

Manhattan bar

MSC Fantasia - Manhattan bar

La Cantina Toscana

C’est un bar à vin qui propose des tapas en accompagnement de vins de différents pays.

Transatlantico Piano bar

Sports bar

C’est le lieu idéal pour suivre les rencontres sportives. Avec les différentes nationalités de passagers, autant dire que les supporters savent soutenir leurs équipes. Avec tous ces écrans un peu partout, même avec beaucoup de monde, tout est fait pour que chacun puisse voir les actions de ses sportifs préférés.

Quelques tarifs pour les forfaits (packages 2016)

  • 12 cocktails alcoolisés : 67€
  • 14 bières – 40 cl : 58€
  • 14 bouteilles d’eau 1l : 27€
  • 14 sodas ou jus de fruits : 34€
  • 15 Expressos ou cappuccinos : 23€

Tarifs des forfaits all inclusive
Ce qu’il faut savoir : les forfaits sont valables par personne et par jour et s’entendent par cabine. C’est-à-dire que l’on doit obligatoirement prendre un forfait pour chaque personne de la cabine.

  • Cheers! – 16,50€/personne/jour : vins illimités au verre, bière, sodas, jus de fruits, eau minérale pendant les repas uniquement.
  • Allegrissimo – 26€/personne/jour : vins illimités au verre, bière, sodas, jus de fruits, eau minérale 24h/24.
  • Allegrissimo Premium – 44€/personne/jour : alcools forts, cocktails, mini bar de la cabine et gourmandises : pâtisseries, glaciers ou crêperie du bateau.
  • Cheers child – 9€/enfant/jour : sodas, jus de fruits et eau minérale à volonté, servis au verre pendant les repas uniquement.
  • Allegrissimo Child – 12€/enfant/jour : sodas, jus de fruits et eau minérale à volonté, servis au verre 24h/24.
  • Allegrissimo Premium Child – 21€/enfant/jour : sodas, jus de fruits et eau minérale à volonté, servis au verre, cocktails sans alcool, mini bar de la cabine et gourmandises : pâtisseries, glaciers ou crêperie du bateau.

Quelques exemples de prix de boissons & cocktails (tarifs 2016)

  • Soda 33cl : 2,80€
  • Bouteille d’eau minérale plate ou pétillante 1l : 2,50€
  • Mojito : 6,80€ / Virgin Mojito (sans alcool) : 4,20€
  • Spritz : 6,25€

La piazza San Giorgio

Située au pont 6, cette jolie petite place italienne est entourée de boutiques. Un salon de thé propose de déguster des pâtisseries aux tarifs très abordables : 0,50€ une tartelette – 0,80€ le cupcake. Une petite fontaine s’ajoute au charme du lieu.

Quelques gourmandises à déguster sur la piazza.

Cigar Lounge

Plusieurs espaces sont réservés aux fumeurs sur le navire : le Cigar Lounge bien entendu mais aussi sur les ponts extérieurs. Il est interdit de jeter les mégots à la mer. Fumer dans les cabines et sur les balcons est également interdit afin d’éviter les risques d’incendie.

MSC Fantasia - Cigar Lounge

La restauration

Le MSC Fantasia propose deux restaurants principaux, le Red Velvet et Il Cercho d’Oro. Deux services y sont proposés. Le choix de l’horaire du service se fait avant le départ auprès de l’agence de voyage ou de la compagnie de croisière. Certaines classes de cabines permettent de dîner à l’heure de sa convenance. Les croisiéristes qui voyagent en cabines Yacht Club dînent au restaurant L’étoile. Autre alternative pour la restauration le buffet Africana et le restaurant de spécialité payant El Sombrero Tex Mex.

Restaurant Red Velvet

Restaurant Il Cercho d’Oro

MSC Fantasia - Il Cercho d'Oro restaurant

Quelques plats servis dans les restaurants principaux
Certains soir, des plats typiques des pays visités sont proposés au menu.

Entrées

Plats

Fromage et dessert

Restaurant El Sombrero Tex Mex

Ce restaurant propose de la cuisine mexicaine : steaks texans, enchiladas, fajitas, burritos, tacos, guacamole, tortillas, le tout accompagné de bière mexicaine, Tequila et Margarita. Les tarifs sont très corrects et les plats bien servis. Pour les anniversaires, le gâteau est offert.

Africana – buffets en libre-service

Le MSC Fantasia propose une grande plage horaire d’ouverture de la zone de buffets. On peut s’y restaurer en tenue décontractée 20h/24 dans différentes zones ouvertes alternativement selon l’horaire.

L’espace self-service comporte différentes zones : entrées, pâtes, salades, plats du jour, sandwiches, pizzas, desserts… Le restaurant est très lumineux avec de grandes baies vitrées pour prendre ses repas face à la mer. Un espace à hauteur d’enfants propose des mets adaptés en petites portions, idéal pour les petits.

L’étoile – le restaurant Yacht Club

Quelques chiffres sur les consommations à bord et les repas

  • 14 menus proposés quotidiennement
  • 2 000 différentes recettes sont utilisées sur les croisières de 7 jours
  • Plus de 20 parfums de glaces et sorbets faits maison disponibles chaque jour

Une croisière de 7 jours représente :

  • 22 713 pots individuels de confiture
  • 6 401 kg de farine
  • 1 691 kg de fromages
  • 21 191 kg de fruits frais
  • 1 180 tasses de chocolat chaud
  • 134 kg de fruits secs
  • 8 745 litres de lait
  • 171 kg de levure
  • 1 860 kg de bœuf
  • 6 074 kg de poisson
  • 2 564 kg de riz
  • 26 370 œufs frais
  • 17 377 kg de légumes frais
  • 12 055 pots de yaourts
  • 17 404 sachets de sucre

Le théâtre : Teatro L’Avanguardia

Des spectacles d’une grande qualité sont donnés chaque soir : comédie musicale, concert, shows d’artistes mêlant acrobaties, chant et danse, spectacles de magie, soirée italienne, opéra… 

Le Casino delle Palme

Les boutiques

De nombreuses boutiques sont à la disposition des passagers. On peut y acheter des souvenirs, cartes postales, produits de première nécessité. Il y a également une boutique de mode, une bijouterie, un photographe, un duty free, une boutique d’objets et de vêtements au logo de la compagnie MSC Croisières

Duty free

Le duty free est un véritable drugstore qui vend à la fois des alcools, des cigarettes mais aussi des jouets, des produits de soin, de puériculture. Il y a également un rayon pharmacie très bien achalandé avec tout le nécessaire pour se soigner.

La Caramella – boutique de bonbons

La parfumerie – L’Angello del oggetto

MSC Fantasia - boutique L'angello del oggetto

Boutiques de mode et bijouterie de la Piazza San Giorgio

Photo shop

On peut acheter les photos prises par les photographes du bateau ainsi que les DVD de la croisière avec les meilleurs moments à bord et en escale. La boutique vend aussi du matériel photo et vidéo, des batteries, cartes mémoire… (idéal en cas de panne sèche).

Cyberlibrary – Bibliothèque et Espace Internet

Bibliothèque

La bibliothèque comporte des ouvrages en différentes langues dont quelques-uns en français. Les ouvrages peuvent s’emprunter gratuitement.

Espace Internet

Si vous êtes un inconditionnel d’Internet, vous pouvez surfer avec votre ordinateur portable, tablette ou smartphone. Il suffit de se connectez au réseau wifi du navire. Vous pouvez également accéder à Internet sur les PC de l’Internet café ouvert 24h/24. On paie le service avec sa Cruise Card (carte remise dès l’embarquement qui sert à payer tous les achats à bord). Comme dans tous les paquebots, Internet est payant quel que soit l’endroit où l’on se connecte. Les tarifs actualisés sont disponibles à la réception et dans les cabines.

Business center – salle de conférence

Cet espace est utilisé pour des conférences mais aussi par les groupes qui souhaitent organiser des interventions privées.

Le MSC Aurea Spa

La décoration est zen, luxueuse et reposante. De nombreux services sont proposés dans l’Aurea Spa : massages, sauna, hammam, espace relaxation… Quelques exemples de prix (tarif 2016) :

  • Accès illimité au sauna, hammam et espace de relaxation pour toute la durée de la croisière :
    • 169€/personne
    • 249€ pour un couple 
  • Pass à la journée 29€/pers ou 39€/couple
  • Suite Balnéo pour 2 personnes : 69€ pour 45 minutes. Le prix comprend également 2 entrées valables 1h dans l’espace thermal.

MSC Fantasia - Aurea Spa

Bali massage – tarifs 2016 :

  • 60 min : 126€
  • 45 min : 99€
  • 30 min : 70€

De nombreuses promotions sont proposées tout au long de la croisière avec des offres de type : 20% pour l’achat de 2 massages avec entrées gratuites à l’espace thermal (sauna, hammam et salle de relaxation).

Jean-Louis David – Salon de coiffure et de manucure

Le salon de coiffure est situé dans l’espace Aurea Spa.

Tarifs 2016 – à titre indicatif :

  • Shampoing & brushing : 27€
  • Coupe : 24€
  • Coupe & brushing homme : 25€
  • Couleur 40€
  • Manucure : 49€

Salle de sport

La salle de sport se trouve également dans l’Aurea Spa, son accès est gratuit. Des tapis de sol ainsi que différents panneaux proposent des séries d’exercices : streching, perte de poids, anti-stress… les pictogrammes montrent la position à tenir, l’appareil à utiliser et le temps à consacrer à l’exercice. Une boutique propose des accessoires et tenues de sport.

MSC Fantasia - Salle de sport et fitness

Sur le pont supérieur on trouve une piste de jogging, une salle de squash, un jeu de palet et un terrain multisport pour pratiquer le foot, basket…

D’autres activités payantes sont disponibles : simulateur de Formule 1 (à partir de 8€), cinéma 4D (6€ la séance de 10 minutes), jeux d’arcades.

Espaces enfants et ados : Kids’ Clubs

MSC Fantasia - Espace enfant - Il Polo NordIl existe des clubs enfants avec différentes activités adaptées selon les tranches d’âge :

  • Mini Club– 3 à 6 ans
  • Junior’s– 7 à 11 ans
  • Young– 12 à 14 ans
  • Teens– 15 à 17 ans

Les espaces enfants du MSC Fantasia sont particulièrement réussis et les enfants se retrouvent très vite dans un petit monde rien qu’à eux. Durant la croisière, les enfants participent à un spectacle avec leur mascotte DoRéMi. MSC Croisières a un partenariat avec le fabricant de jeux éducatif Chicco dont les jeux sont disponibles en libre accès.

Il Polo Nord – Espaces pour les petits

Les enfants de moins de 3 ans peuvent accéder au Mini Club lorsque le navire est quai et uniquement s’ils sont accompagnés d’un adulte.

I Graffiti – Espaces enfants et préados

Les activités sont variées : travaux manuels, jeux vidéo, jeux de société, compet’ de sport en extérieur, soirées à la discothèque interdites aux adultes ou en famille avec les plus petits…

MSC Fantasia - Espace enfant - I Graffiti

Teen’s area – Espace ados

Infos croisière en famille

Information pour les familles avec enfants MSC CroisièresQuelques infos pratiques à télécharger pour en savoir plus :

Exemple de programme des clubs enfants par tranche d'age - MSC Fantasia

Téléchargez un exemple de programme proposé par tranche d’âge

Fun Time Dinner
Les enfants et l’équipe d’animation peuvent dîner ensemble. Cette soirée placée sous le signe du divertissement est organisée dans un espace dédié du restaurant buffet qui est décoré tout spécialement pour l’occasion. Ce service est gratuit pour les enfants de 3 à 11 ans. Quatre soirées sont prévues par semaine. Le nombre de places étant limité, une réservation avant 16h est nécessaire auprès du Club enfant.

Sécurité à bord – mesures adaptées aux enfants
Un gilet de sauvetage adapté et un bracelet d’identification sont remis à chaque enfant de moins de 12 ans le jour de l’embarquement. Le bracelet indique le nom de l’enfant, son numéro de cabine et le point de rassemblement en cas d’évacuation. Lorsque les enfants sont confiés aux Kids Clubs, c’est l’équipe d’animation qui les accompagne à leurs parents directement au point de rassemblement.

Teen Card
La Teen Card est une carte prépayée réservée aux jeunes. Les enfants et adolescents de moins de 18 ans peuvent l’utiliser pour effectuer de petits achats à bord. Elle fait également office de clé pour leur cabine. Elle est disponible en version 30€ ou 50€ et sont chargées d’un crédit supplémentaire de 5€ pour la carte de 30€ et 10€ pour la carte de 50€. Si un crédit reste en fin de croisière, celui-ci ne sera pas remboursé.

Espace club croisière : le MSC Voyagers Club

Etre membre offre de nombreux avantages comme l’embarquement prioritaire, des réductions sur les achats dans les boutiques, la blanchisserie, le Spa et des remises sur l’achat de la prochaine croisière. Pour devenir membre, il suffit de remplir un formulaire et de le remettre à l’espace club ou d’en faire la demande sur Internet au retour.

MSC Fantasia - MSC Club - Cruise Consultant

Autres services disponibles sur les paquebots MSC Croisières

La blanchisserie

Ce service est disponible auprès de votre garçon de cabine. Le service peut être à la pièce ou en package de 20 pièces à 25€ (ramassage à 10h et livraison à 17h le lendemain) ou 40€ (ramassage à 9h et livraison à 17h le jour même).

Films à la demande

Ils sont accessibles sur la télévision interactive de votre cabine. Le choix comporte une centaine de titres.

Le Daily Program – Journal de bord

Daily Program - MSC CroisièresLe Daily Program est le journal distribué chaque soir dans votre cabine. Il comporte toutes les activités du lendemain ainsi que les horaires des différents services proposés : restauration, bibliothèque, espace Internet… ou encore les horaires et lieux de rendez-vous pour les départs en excursions.

Le début de la journée commence par les séances de stretching suivent ensuite des activités telles que des cours de danse, quizz et jeux.

En soirée, sont proposés des spectacles et concerts dans les salons ainsi que des jeux comme le Bingo et bien d’autres animations. On peut bien entendu danser jusqu’au bout de la nuit ou encore jouer au casino lorsque le bateau est en mer.

Téléchargez ici un exemple du Daily Program du MSC Fantasia au format pdf

Bon à savoir

  • MSC Fantasia - Bureau information - guest serviceLorsque l’on associe sa cruise card (carte d’embarquement) à sa carte bancaire sur les bornes prévues à cet effet, on crédite un montant sur celle-ci. Si les achats dépassent le montant, vous devrez recharger la carte. En revanche si vous ne dépensez pas tout votre crédit, vous devrez récupérer la somme en liquide au bureau information le dernier jour de votre croisière. Il faut donc lire attentivement les documents remis en cabine à ce sujet. Mieux vaut être informé, car si vous ne récupérez pas la somme en fin de croisière, vous ne pourrez pas descendre du navire sans retourner au bureau information. Cette pratique est assez étrange et c’était pour moi la première fois que ma carte bancaire n’était pas automatiquement débité en fin de croisière de tous mes achats sans avoir eu à créditer la carte. 
  • Tous les prix affichés sont hors taxe. Compter 15% supplémentaire pour tous vos achats effectués pendant la croisière.
  • Pour avoir le privilège de se voir offrir un gâteau d’anniversaire au restaurant principal du navire, il faut être membre du MSC Voyagers Club et disposer de la carte Gold ou Black. Si vous n’êtes pas membre ou si vous disposez d’une carte Classic ou Silver, le gâteau vous sera offert si vous réservez un dîner au restaurant de spécialité.
  • MSC Splendida - Transats réservésLe solarium est vaste et les transats sont nombreux. En revanche, il faut mieux être prévenu, c’est premier arrivé, premier servi. C’est déplorable, mais c’est comme ça, les croisiéristes réservent leur transats en posant leurs affaires personnelles puis s’en vont… Le pire étant les passagers qui réservent plusieurs transats pour des amis qui parfois n’arrivent jamais. Même si cette pratique est interdite, elle est bien réelle et personne ne dit rien. Autant dire que cela créé des tensions, malheureusement justifiées.

Ce que j’en pense

Logo Escale CroisièreLe MSC Fantasia est un très beau paquebot avec des espaces publics très soignés, une déco sobre et agréable et des installations modernes. La multitude de bars permettent à chacun de trouver un endroit à son goût pour passer la soirée. 

Points positifs

  • La restauration est très bonne avec des choix équilibrés. Les desserts sont particulièrement bons ce qui n’est pas le cas dans toutes les compagnies de croisières européennes. Les menus de spécialités servis au restaurant. C’est vraiment sympa pour se plonger dans l’ambiance des escales.
  • MSC Fantasia - Teatro L'Avanguardia - Théâtre

    Soirée Italienne

    Des spectacles originaux et variés d’une grande qualité.

  • Literie dans la cabine, très confortable. En plus, on peut demander à choisir son type d’oreiller.
  • Douche avec thermostat en cabine.
  • L’ouverture du buffet 20h/24h est idéale pour ceux qui souhaitent manger rapidement. Cela évite d’avoir à respecter les horaires imposés du 1er ou du 2e service pour le dîner.
  • Un buffet pour les petits qui peuvent se servir des portions adaptées pendant les repas.
  • Le nombre de piscines et de jacuzzis ainsi que la possibilité de se baigner le soir. Idéal pour être un peu seul et profiter !
  • Les transats équipés de pare soleil.
  • Une véritable pharmacie disponible grâce au drugstore. Attention, ils ne prennent quand même pas les ordonnances. Mais vu les écarts de température entre l’extérieur et la climatisation à l’intérieur, c’est rassurant de savoir qu’on va pouvoir acheter des pastilles ou du sirop.
  • Espaces enfants ludiques avec des jeux et jouets adaptés et pédagogiques.
  • Un espace réservé aux fumeurs et amateurs de cigares. Idéal pour que chacun garde son plaisir en croisière.

Points à améliorer

  • Un plan du navire dans la cabine permettrait de prendre ses marques dès l’arrivée à bord.
  • Une chaîne de TV avec l’itinéraire du navire et des informations sur la navigation seraient un plus en cabine.
  • Un petit chocolat sur le lit pour les soirées de Gala serait apprécié. Certaines compagnies le font et ce rituel m’a manqué.
  • L’ambiance musicale est variée dans les salons, en revanche, c’est vraiment dommage que les artistes ne changent pas de salon tous les soirs. Sur une longue croisière, entendre tous les soirs le même répertoire ou quasiment avec les mêmes chanteurs ou musiciens, c’est lassant. La variété Italienne m’a personnellement manqué et ce d’autant plus que les morceaux dans les salons n’étaient pas vraiment modernes.
  • Côté hygiène, c’est globalement très propre mais on peut encore faire mieux en comparaison avec les autres compagnies. Les distributeurs de lotion antiseptiques sont souvent vides et l’équipage n’insiste pas assez sur l’importance du lavage de mains. Au buffet, tout le monde se sert dans des grands contenants pour les sauces. Moralité, les flacons coulent, collent… pas top ! Globalement, le navire manque de poubelles dans les lieux publics.
  • I tropici - piscine intérieureUne piscine réservée aux adultes serait un plus.
  • Les portes automatiques partout sont bien pratiques, mais à la piscine couverte c’est un peu gênant. En effet, lorsqu’il fait froid dehors ou lorsqu’il y a du vent, l’espace est en plein courants d’air.
  • L’agressivité commerciale. Nous nous sommes sentis harcelés par les photographes du bateau.
  • L’accès gratuit au hammam et sauna (même une heure pendant la croisière) pourrait donner envie de s’offrir d’autres services au Spa. 
ARTICLE PUBLIÉ PAR CORINNE ANCION

La CLIA présente les perspectives 2017 de l’industrie de la croisière

25,3 millions de croisiéristes en 2017

La CLIA (Cruise Lines International Association) publie l’état 2017 des perspectives de l’industrie et des Tendances de la Croisière. Le rapport montre un intérêt continu dans la croisière et des investissements significatifs dans l’industrie. On note une estimation de 25,3 millions de croisiéristes dans le monde en 2017, soit une forte augmentation comparée aux 15,8 millions il y a seulement dix ans (2007).

26 nouveaux navires de croisières en 2017

Davantage de navires navigueront en 2017 : les compagnies de croisières ont prévu de lancer 26 nouveaux navires de croisières maritimes, fluviaux ou spécialisés en 2017 soit un investissement total de plus de 6,8 milliards de dollars.  De 2017 à 2026 l’industrie lancera un total de 97 nouveaux navires de croisières totalisant un investissement estimé à 53 milliards de dollars d’ici 2026.

« L’industrie de la croisière répond à la demande mondiale et nous sommes fortement encouragés par les prévisions à court et à long terme », a déclaré Cindy d’Aoust, Présidente et CEO de CLIA. « Avec les avancées technologiques, le déploiement de nouveaux navires ainsi que les nouveaux ports et destinations à travers le monde, l’industrie continue à répondre aux désirs des voyageurs d’aujourd’hui avec comme résultat une croissance soutenue et un fort impact économique à travers le monde. »

L’industrie de la croisière créatrice d’emplois

Les dépenses de l’industrie de la croisière ont généré 117 milliards de dollars* de production totale dans le monde, supportant 956 597 emplois à plein temps correspondant à 38 milliards de dollars* de salaires en 2015. 

Hommage aux équipages philippins

Les huit principales tendances de la croisière qui impacteront le plus l’industrie en 2017 

1- Une nouvelle génération se met à l’eau

Une récente étude a trouvé que les générations plus jeunes – incluant les « Millennials » et la Génération X- adopteront la croisière plus que jamais auparavant, la classant comme plus attractive que les vacances à terre, les complexes hôteliers tout inclus, les circuits, les locations ou le camping.

2- Augmentation du recours à un agent de voyages

Costa Diadema - Lauréats Métropole - Dom tom - Autocariste

Lauréats des meilleures agences

Selon l’American Express Spending & Saving Tracker, le recours du consommateur à un agent de voyages a augmenté de près de 8% entre 2015 et 2016. En soutien, CLIA prévoit que les agents de voyages continueront d’être les meilleurs intermédiaires entre les voyageurs et les compagnies de croisières en 2017. Aujourd’hui il y a plus de 25 000 agents de voyages membres de CLIA dans le monde, comparé à 12 000 en 2010. CLIA a aussi trouvé que les croisiéristes émettaient un degré de satisfaction très élevé au sujet de leur voyage lorsqu’ils étaient assistés par un agent. 

3- Augmentation de la demande pour la croisière fluviale

Les croisières fluviales offrent une expérience de voyage unique et intimiste. Face à la demande, les compagnies membres de CLIA exploitent 184 bateaux de croisières dont 13 actuellement en construction seront livrés en 2017, soit une augmentation d’environ 7%. 

4- Plus d’îles privées dans les itinéraires de croisières

De plus en plus de compagnies de croisières introduisent des îles privées en tant que destinations, les voyageurs y sont sensibles et réservent ces itinéraires. En 2017, les compagnies de croisières proposeront des escales dans sept îles privées. 

Harvest Caye – L’île privée de NCL au Belize

5- De nouveaux passagers viendront à la mer

L’intérêt pour la croisière maritime devrait rester élevé en 2017. Lorsqu’on leur a posé la question de savoir quel type de vacances les intéressaient durant les trois prochaines années, près de la moitié (48%) de non croisiéristes ont exprimé leur intérêt pour une croisière en mer avec un frappant 85% de croisiéristes tout aussi intéressés. 

6- L’accessibilité aux ports en voiture

L’industrie de la croisière offre une variété d’options de localisations de ports pour des petits ou grands marchés à travers les Etats-Unis et internationalement. Citant les avantages d’une myriade de ports de proximité, 7 non croisiéristes sur 10 (69%) pensent que le plus grand bénéfice est l’économie et les trois quart (74%) des croisiéristes aiment la possibilité de pouvoir conduire jusqu’au lieu de départ de la croisière. 

7- L’attrait de Chefs célèbres

Les adeptes de croisières aiment les repas de spécialités et continuent de considérer l’expérience culinaire à bord des navires comme basée sur des chefs célèbres. Cette année, plusieurs compagnies de croisières proposent des restaurants et des plats élaborés par des chefs connus tels que Guy Fieri, Nobuyuki “Nobu” Matsuhisa et Geoffrey Zakarian. 

8- Une demande pour les croisières d’expédition

Selon Adventure Travel Trade Association, le voyage d’aventure croît à un rythme record et CLIA rapporte que les croisières d’expédition en ressentent l’impact. Ainsi, les itinéraires en Antarctique sont en général tous totalement réservés.

Mais la CLIA c’est quoi ? Tout savoir sur cette association incontournable dans le monde de la croisière ici 

* Cela représente l’ensemble de l’industrie de la croisière, pas seulement les Membres CLIA

Le paquebot Queen Mary 2 après sa rénovation majeure de 2016

Queen Mary 2

Le paquebot Queen Mary 2 n’est pas un paquebot comme les autres. C’est avant tout un liner transatlantique. Effilé et majestueux, il a été conçu aux Chantiers de l’Atlantique de Saint-Nazaire pour pouvoir naviguer sur toutes les mers et par tous les temps.

Le navire amiral de la flotte Cunard est probablement le plus beau paquebot de sa génération. Chaque détail rappelle l’âge d’or des croisières, tout en offrant une des expériences de voyages des plus modernes. Pour profiter pleinement du navire : 14 ponts spacieux et de vastes espaces : salles à manger extravagantes, salles de bal, théâtre, salons…

En 2016, le Queen Mary 2, navire amiral de la flotte Cunarda fait l’objet de rénovations majeures pour un montant de 132 millions de dollars. Le chantier s’est déroulé aux chantiers Blohm + Voss de Hambourg. 25 jours de travaux ont été nécessaires pour adapter le navire aux attentes des passagers. La nouvelle décoration, de style contemporain, s’inspire d’éléments art déco de l’historique paquebot Queen Mary qui est aujourd’hui transformé en hôtel à Los Angeles.

Focus sur les nouveautés apportées au Queen Mary 2 après rénovation

  • 30 nouvelles cabines avec balcon dans la catégorie Britannia Club
  • 15 cabines single font leur apparition
  • Réduction de la taille du casino (pour l’ajout des cabines single)
  • Déplacement de la galerie photo
  • Modification de l’offre de restauration
  • Déco revue dans de nombreux espaces publics
  • Agrandissement du chenil pour accueillir 24 passagers à 4 pattes au lieu de 12 et aire de jeux avec réverbère et bouche à incendie
Queen Mary 2 - nouvelles cabines

Cabines Britannia Club – Pont 13

Pour mieux découvrir le Queen Mary 2 ou le redécouvrir avec toutes les nouveautés mise en place en 2016 – en détail et en images – voici tout ce qui vous attend à bord du Queen Mary 2, le seul liner du monde à effectuer la ligne transatlantique régulièrement entre l’Europe et les Etats-Unis.

Caractéristiques techniques du Queen Mary 2

  • Construit aux Chantiers de l’Atlantique de Saint Nazaire
  • Entrée en service 12 janvier 2004
  • Rénovation en 2008, 2011, 2014, 2016
  • 2 691 passagers
  • 1 292 membres d’équipage
  • Longueur : 345 m
  • Largeur : 39,93 m
  • Hauteur : 72 m – Elle a été restreinte pour pouvoir passer sous le Pont Verrazano de New York. A marée haute, 3 mètres séparent le point culminant du mât radar et le tablier de l’ouvrage.
  • Tonnage : 151 400 tonneaux
  • Vitesse maximum : 30 nœuds
  • Vitesse de croisière: 28 nœuds
  • 22 ascenseurs
  • 14 ponts dont 12 réservés aux passagers
  • 1 355 cabines dont 77,6% de cabines extérieures
  • 10 restaurants
  • 14 bars et salons
  • Bibliothèque avec près de 8 000 ouvrages dont certains en français
  • Exposition d’œuvres d’art d’une valeur de 5 millions de $
  • Théâtre
  • Espace Illumination : il sert de cinéma, d’auditorium, d’amphithéâtre et abrite le 1er planétarium jamais construit sur un navire
  • Salle de bal (Queens Room)
  • Casino
  • Discothèque
  • 4 piscines dont 2 intérieures
  • 6 bains à remous
  • Spa avec sauna et hammam
  • Piste de jogging, simulateur de golf et jeux de ponts
  • Play zone pour les enfants
  • Boutiques
  • Chenil
  • Laverie automatique en libre-service
  • Voltage (en cabine) : 110/220 volts

Brochure et plans des ponts Queen Mary 2

Téléchargez les plans des ponts du Queen Mary 2 – édition 2016