AIDAprima

AIDAprima

Le paquebot AIDAprima appartient à la compagnie Allemande AIDA filiale du groupe Costa. C’est le 11ème navire de la flotte de AIDA Cruises. C’est aussi le premier paquebot à fonctionner au GNL réduisant ainsi de manière significative les émissions de gaz, contribuant ainsi à la protection de l’environnement.

AIDAprima

Quelques caractéristiques techniques 

  • Construit aux chantiers Mistubishi Heavy Industries Ltd. de Nagasaki au Japon
  • Date de livraison 14 mars 2016
  • Mise en service le 25 avril 2016
  • Baptême à Hambourg le 7 mai 2016
  • 3 300 passagers
  • 1 643 cabines 
  • 900 membres d’équipage
  • Longueur : 300 m
  • Largeur : 37,6 m
  • Tirant d’eau : 8 m
  • Tonnage : 125 572 tonneaux
  • Vitesse de croisière 22 noeuds
  • 18 ponts réservés aux passagers
  • 12 restaurants
  • 3 snack-bars
  • Piscines intérieures et extérieures
  • Jacuzzis
  • Espace bien-être avec salon de beauté
  • Salle de sport
  • Boutiques
  • Bibliothèque, salle de jeux de société
  • Salle de spectacle 
  • Voltage en cabine : 220 volts

Le paquebot AIDAprima en escale inaugurale au Havre 

Mardi 3 mai 2016 : première escale du paquebot AIDAprima dans le port Havrais. Echange de cadeaux entre les autorités Havraises et le Commandant du paquebot Detlef Harms.

AIDAprima

Un robot parmi les membres d’équipage

AIDAprima Pepper RobotPour l’anecdote, l’équipage a été renforcé avec le concours des robots Pepper. Des robots qui ont pour mission d’aider et divertir les passagers, tout en améliorant leur confort et leur expérience à bord du navire. Pepper est le premier robot au monde capable de comprendre les émotions humaines et d’analyser les expressions et le ton de la voix pour interagir avec les passagers.  Ces membres d’équipage d’un nouveau genre savent renseigner les croisiéristes et leur faire des recommandations à propos des restaurants ou encore donner des informations sur les événements et les excursions.

AidaPrima - écorché

La Belle de l’Adriatique

Belle de l'Adriatique

La Belle de l’Adriatique est un petit paquebot intimiste qui peut accueillir 200 passagers dans une ambiance conviviale et familiale. La langue à bord est le français : encadrement, animations, journal de bord, menus… Les croisières sont tout inclus : boissons aux repas et aux bars (sauf crus d’exception et Champagne) ainsi que le wifi dans les salons. Des tablettes tactiles sont même disponibles ainsi que des systèmes audio pour faciliter l’écoute des guides pendant les excursions.

Belle de l'AdriatiqueLa compagnie CroisiMer propose des itinéraires, façon cabotage inter-îles en Grèce, en Croatie et en Dalmatie ainsi que des croisières en Italie sur la côte Amalfitaine et la Sicile. C’est le seul paquebot où l’on parle français et dont certains itinéraires permettent de traverser l’étroit canal de Corinthe : 24,60 mètres.

Pour la petite histoire

Belle de l'Adriatique - CroisiEuropeLa Belle de l’Adriatique est le premier bateau maritime de la société CroisiMer – l’entité maritime de la compagnie française CroisiEurope – plus connue pour ses croisières fluviales. Si le navire a été construit en Belgique en 2007, sa conception, son design et ses aménagements intérieurs ont été réalisés en Alsace. Le 25 janvier 2008, le paquebot est baptisé à Nice après avoir passé la saison hivernale dans les Canaries.

L’histoire de CroisiEurope
CroisiEurope est une compagnie française d’origine Strasbourgeoise. Son histoire est familiale et depuis 40 ans, elle se développe entre croisières fluviales et maritime, tant en France, qu’en Europe, en Asie, en Afrique, aux Etats-Unis ou en Amérique du Sud. La compagnie propose aussi bien de voyager sur un petit voilier, un paquebot fluvial ou maritime qu’une péniche ou encore un bateau à roue à aubes.

Téléchargez l’historique de la compagnie CroisiEurope

Belle de l'Adriatique - tableau Gérard Schmitter

C’est anecdotique, mais c’est même Gérard Schmitter, le fondateur de CroisiEurope, qui a peint tous les tableaux qui ornent les cabines et les ponts du paquebot La Belle de l’Adriatique.

 

Belle de l'Adriatique

Caractéristiques techniques

  • Construit aux chantiers Meuse et Sambre de Namur en Belgique
  • Entrée en service en 2007
  • Baptême du navire 25 janvier 2008
  • 200 passagers
  • 48 membres d’équipage
  • 100 cabines toutes disposent d’un hublot
  • Longueur : 110 m
  • Largeur : 12,80 m
  • Tirant d’eau : 2,50 m
  • Tonnage : 3 500 tonneaux
  • Vitesse maximum : 16 nœuds
  • 1 ascenseur
  • 5 ponts réservés aux passagers
  • 1 restaurant
  • 3 bars
  • Pont terrasse avec solarium et transats
  • 2 jacuzzis
  • Boutique de souvenir
  • Bibliothèque et jeux de société
  • Salons dont un avec piste de dance
  • Wifi gratuit dans les salons
  • Voltage en cabine : 220 volts

Belle de l'Adriatique

Plans des ponts de La Belle de l’Adriatique
La Belle de l'Adriatique - CroisiEurope - Plan des ponts

Téléchargez les plans des ponts – pdf

Le concept

Belle de l'AdriatiqueDes croisières 100% francophones
L’équipage et les guides en escale sont francophones. La compagnie met à disposition des passagers : un journal de bord quotidien et des menus en français.

Des escales atypiques
Le concept des croisières à bord de La Belle de l’Adriatique est de proposer à ses passagers des croisières atypiques avec l’accès à des escales auxquelles très peu de paquebots ont accès. Avec sa petite taille et son faible tirant d’eau (2,50 m), le navire longe les côtes de près et accède aussi bien aux petits ports de villages typiques qu’aux ports de grandes villes. Selon les itinéraires, on peut profiter de deux escales par jour pour visiter des îles ou sites remarquables mais aussi de départs tardifs afin de pouvoir en profiter au maximum en soirée.

Une ambiance familiale et conviviale
L’équipage informe les passagers de tout ce qu’il est important de savoir : observations des sites remarquables en navigation, ouverture du restaurant, départ en excursion… La convivialité est de mise et il n’est pas rare que l’équipage vous appelle par votre nom. Il connaît même vos préférences au bar ou au restaurant.

Embarquement à bord

Réception

C’est le point central du navire. Les équipes y sont toujours présentes pour répondre aux questions des passagers. Des tablettes peuvent y être empruntées pendant la croisière.

Cabines

Toutes les cabines ont une vue sur l’extérieur soit avec hublots soit avec sabords. Comme sur tous les paquebots on y trouve un sèche-cheveux, un coffre-fort et une climatisation réglable. La télé propose les programmes des principales chaînes françaises et des films y sont également diffusés sur un canal spécifique.

A l’arrivée à bord, on trouve sur le lit : le journal de bord avec le descriptif global de la croisière et des excursions disponibles. Un système audio pour faciliter l’écoute des guides en promenades est mis à disposition.

Cabine avec hublots 249

Pont soleil et jacuzzis

Installations sportives en plein air

Belle de l'Adriatique - Installation sportives

Les salons bars

Salon bar avec piste de danse – pont 3
C’est dans ce salon qu’ont lieu les animations, conférences et spectacles en soirée. La compagnie mêle soirée de divertissement et culture locale.

Salon avec piano bar, bibliothèque, grand écran et terrasse – pont 4
Le pianorama bar, c’est son nom, dispose d’une bibliothèque avec quelques livres et jeux de société. Un grand écran permet de suivre les matchs sportifs. Le salon donne accès sur un salon terrasse sur l’arrière du navire.

Le restaurant

Le restaurant propose un menu unique servi en un seul service. Les menus permettent de déguster gastronomie française et spécialités locales lors de repas thématiques. Le petit déjeuner est servi sous forme de buffet avec des très bonnes viennoiseries, pancakes et possibilité de prendre un petit déjeuner salé cuisiné directement en salle.

Quelques belles assiettes au menu

Dans les coulisses de La Belle de l’Adriatique

Visite des cuisines avec le Chef Kersley Vencatachellum

La passerelle de commandement avec le Capitaine Dabelic Ivica

L’équipage

Boutique

L’unique boutique du navire propose quelques souvenirs, vêtements, livres…

CroisiFamille : croisières avec club enfants

La Belle de l’Adriatique est un navire familial. Pendant les vacances d’été, CroisiMer devient CroisiFamille et offre la gratuité de la croisière jusqu’à 16 ans sur le Portugal, l’Espagne et l’Italie ou 30% de réduction sur la côte dalmate. De plus le supplément cabine individuelle est offert. Le club enfants propose des activités et animations et une petite piscine est installée sur le pont soleil. Parents et grands-parents peuvent profiter des visites en escale en confiant leurs enfants aux animateurs qui proposent : jeux aquatiques, activités sportives et manuelles…

Journal de bord - CroisiMer - CroisiEuropeJournal de bord et programme du jour

Dès le premier jour de croisière, on trouve en cabine le Journal de bord de la croisière. Il concerne toute la croisière et présente les différentes activités principales des journées et les excursions possibles en escale. Chaque soir, le programme du jour suivant est remis en cabine avec le détail de la journée : horaires d’escales, répartition des bus pour les excursions, conférences, animations, menus et réjouissances de la soirée.

Les excursions

Belle de l'Adriatique - Guide en excursionsToutes les excursions proposées sont avec un guide francophone. Un système avec audiophone est à disposition gratuitement en cabine pour les croisiéristes, ce qui est très pratique pour bien entendre les explications des guides. On peut réserver ses excursions avant le départ ou directement sur place. Il existe des packages qui permettent d’optimiser son voyage.

Mon carnet de voyage Croatie et Monténégro

Carte Croatie - Croisière CroisiEuropeJour 1 : Dubrovnik
Accueil à bord et soirée libre. Le paquebot reste à quai ce qui permet à ceux qui le souhaite d’aller se promener ou de dîner en ville sans se soucier de l’heure. Pour ma part, ce sera bronzette sur le pont soleil et détente.

Dubrovnik - vues aériennes

Jour 2 : Dubrovnik
Visite guidée en excursion dans le centre historique de la ville en matinée : monastère des dominicains, cathédrale, palais des recteurs… L’excursion est suivie d’un temps libre. On peut facilement changer des euros en ville dans les bureaux de change ou sur les automates bancaires. La monnaie locale est la Kuna. Cette journée complète en ville est pour moi l’occasion de faire une grande promenade sur les remparts de la ville et de découvrir la ville vue d’en haut grâce au téléphérique qui offre une vue imprenable. Pour connaître mes bons plans et les infos pour en savoir plus sur la ville je vous invite à lire la page : A voir, à faire à DubrovnikUne longue escale à Dubrovnik c’est d’habitude mission impossible en croisière. Là, j’ai vraiment pu en profiter. 

Le navire quitte le port après le dîner. La navigation est commentée lorsque le paquebot effectue sa navigation côtière au pied des remparts de la ville fortifiée.

Remparts de Dubrovnik - Croatie

Remparts de Dubrovnik by night

Jour 3 : Mljet – Korcula
7h – Arrivée à Mljet : le paquebot Belle de l’Adriatique se met au mouillage et c’est en chaloupe que l’on regagne le petit port de pêche de l’île.

L’excursion nous mène dans le parc national de Mljet (prononcer Miette). Nous sommes à la pointe sud de la Croatie. La promenade au milieu de la forêt de pins d’Alep et près des lacs est bucolique. C’est en bateau que l’on rejoint le monastère bénédictin du XIIe siècle situé sur l’îlot Véliko Jezero. On apprend que les lacs sont en fait remplis d’eau de mer car les bénédictins ont créé des canaux pour faire fonctionner le moulin de l’île avec les marées.

11h30 – Départ de Mljet et navigation vers Korcula où nous accostons vers 14h. Korčula est la sixième plus grande île de l’Adriatique. Le paquebot est au pied des remparts. Nous visitons la cité médiévale dalmate : la cathédrale Saint Marc, le musée de la ville ou encore celui des icônes. Ce dernier est impressionnant. On y découvre les aubes de pénitents, les cierges des processions qui pèsent jusqu’à 60 kg et le polyptyque de Blaz Jurjev (1439), présentant les membres de la confrérie devant le Christ. Directement dans l’habitation, on accède par un petit pont à la magnifique chapelle de Tous-les-Saints, siège de la confrérie du même nom.

Korcula - Croatie

En soirée, tous les croisiéristes sont invités à assister à une soirée folklorique organisée par les habitants de la ville. Jeunes, pompiers et notables de la ville nous interprètent la danse du sabre. Pour comprendre la courte histoire de cette danse, la Moreska, on nous remet une traduction des dialogues. L’histoire raconte la bataille entre deux rois et leurs armées pour la belle Bula fiancée du roi rouge kidnappée par le roi noir Moro.

23h30 – Départ de Korcula

Jour 4 : Sibenik
Après une petite matinée en navigation qui permet de profiter du paysage, c’est vers 11h que nous arrivons à Sibenik (prononcer Chibénik). Les passagers qui le souhaitent peuvent aller assister à la messe à la Cathédrale Saint-Jacques.

Après le déjeuner, nous partons en car à une vingtaine de minutes de Sibenik pour une promenade dans le parc national de Krka (prononcer Keurka). Un chemin de planches en bois permet de déambuler au milieu de la rivière. Des points de vues offrent un spectacle haut en couleur sur les impressionnantes chutes de Krka. L’eau à la couleur émeraude, dévale en cascade via 17 paliers naturels, sur 800 m et avec un dénivelé de 45,70 m. Le site permet de découvrir quelques vieilles maisons restaurées ainsi qu’un moulin, un atelier de tisserand ou encore un lavoir. En haute saison, la baignade est autorisée.

Chute d'eau et cascades de Krka - CroatieSibenik : la ville a été fondée au Xe siècle et fut pendant une courte période la capitale du royaume Croate. L’excursion permet de visiter le centre historique de la vieille ville, les ruelles tortueuses au pied de la forteresse Sainte Anne qui domine la ville. Construite entre 1431 et 1536 par des artistes italiens et dalmates – Georges le Dalmate et Nicolas le Florentin – la visite de la cathédrale Saint Jacques est l’occasion de découvrir un baptistère sculpté en dentelle de pierre. 

Sibenik - ancien hôtel de ville Gradska vijecnica - milieu du XVIe siècle - Croatie

Ancien hôtel de ville restauré Gradska vijecnica – milieu du XVIe siècle

En soirée, une chorale embarque sur le bateau et nous présente la Klapa, un chant traditionnel a cappella qui rappelle les polyphonies Corses. Nous larguons les amarres vers 23h pour prendre la direction de Trogir. 

Jour 5 : Trogir – Split
Située à 20 kilomètres de Split, nous visitons aujourd’hui la ville de Trogir. La ville fortifiée est sur une petite île. On entre par la porte de la terre, vestige des remparts du XIIIe siècle. A son sommet, on peut voir la statue de Jean de Trogir, évêque de la ville entre 1062 et 1111. Il est agréable de se perdre dans les petites ruelles de la ville à la recherche des 80 blasons qui ornent les maisons des anciens notables de la ville. Nous visitons la cathédrale Saint Laurent ainsi que la chapelle de Jean de Trogir – saint patron de la ville.

Le petit marché local situé près de la gare routière propose fruits et légumes, huile d’olive, figues, charcuterie et fromage local.

Après le déjeuner, nous visitons Split qui est la deuxième ville de Croatie. Le palais de l’empereur romain Dioclétien construit entre 294 et 305 et s’étendait sur 39 000 m2 a laissé quelques vestiges comme les souterrains qui servaient à entreposer et conserver la nourriture. Nous visitons les souterrains et la cathédrale Saint Domnius devant laquelle subsiste des sphinx du XVe siècle rapportés par Dioclétien pendant sa campagne en Égypte en 297-298. L’architecture est très variée. Il faut savoir que de 1420 et 1797, Split faisait partie de République de Venise. Près de la porte d’or, on peut voir la statue monumentale de Grégoire de Nin, qui demanda en 929 à remplacer le latin par le slavon croate dans la liturgie. Après l’excursion nous avons du temps libre pour visiter la ville et parcourir ses ruelles. Je décide de grimper en haut de la tour de la cathédrale. L’ascension est vertigineuse mais la vue est superbe.

Vue depuis la tour de la cathédrale Saint Domnius de Split - Croatie

Vue depuis la tour de la cathédrale Saint Domnius

Jour 6 : Hvar – Vis
Belle de l'Adriatique - Hvar - CroatieCe matin c’est à Hvar (prononcer Rvar) que le paquebot Belle de l’Adriatique fait escale. C’est l’île dalmate la plus occidentale. Il fait un temps superbe et la couleur de l’eau se décline dans des tonalités turquoise et émeraude. Notre petite excursion du jour débute par le monastère franciscain dont le musée abrite une fresque de La Cène du XVIIe siècle. La visite se poursuit par la cathédrale Saint-Etienne. Pendant le temps libre, je décide de me promener sur les remparts de la forteresse espagnole qui domine la ville. Cette escale est magnifique, le port et la ville sont plein de charme méditerranéen. Je serais bien restée plus longtemps mais notre itinéraire nous invite à reprendre la mer pour nous rendre à Vis.

Après le déjeuner nous faisons escale sur la petite île de Vis – 17 km de long sur 8 km de large – pour une découverte libre de la baie. Je commence la promenade par la petite église qui se situe sur la presqu’île puis décide de longer la ville jusqu’au village de Kut situé juste en face.

Monastère franciscain de la péninsule de Prirovo - Vis - Croatie

Monastère franciscain de la péninsule de Prirovo

L’île a appartenu à la République de Venise pendant près de quatre siècle jusqu’en 1797.  Entre 1915 et 1918 la ville était administrée par l’Empire autro-hongrois. Pendant la deuxième Guerre mondiale, le maréchal Tito se réfugia sur l’île pour organiser la résistance face à l’occupation. Site militaire jusqu’en 1992, l’île n’a été ouverte à nouveau au tourisme qu’à l’indépendance de la Croatie.

Jour 7 : Kotor – Dubrovnik
La navigation dans les bouches de Kotor est un spectacle insolite. Le paquebot entre dans le fjord et après quelques heures de navigation deux îles de se dessinent avec sur chacune d’elle un édifice religieux : les îles Saint-Georges et Notre-Dame-du-Rocher.

Tout au bout de la baie on atteint la ville de Kotor. Fortifiée dès le Moyen Âge, la ville fut l’une des Cités États dalmates les plus influentes au cours de cette période, avant d’échoir à la Bulgarie puis à la Serbie. C’est grâce à sa flotte marchande et aux fructueux échanges entretenus avec Dubrovnik et Venise que la ville rayonna et put se doter de nombreux palais encore visibles aujourd’hui. Pendant que certains visitent le musée maritime ou la cathédrale romane, je décide de monter au sommet de la plus haute forteresse de cette croisière. Le Fort Saint Jean est un véritable nid d’aigle qui se mérite – compter environ 1h pour monter et 30 minutes pour redescendre. Là encore, le panorama vaut vraiment le détour.

De retour en ville, il est agréable de déambuler dans les ruelles à la découverte des nombreuses églises. Côté shopping, la ville a de nombreuses boutiques de souvenirs et d’artisanat. Pour payer, ne pas oublier que nous sommes ici au Monténégro et donc que l’Euro est la monnaie locale. A 16h, tous à bord pour l’appareillage en direction de Dubrovnik que nous atteindrons vers 21h.

Jour 8 : Dubrovnik
Après avoir déposé les valises à la porte de ma cabine. Il me reste encore un peu de temps pour faire le tour du petit port de Dubrovnik. Ceux qui le souhaitent peuvent déjeuner en ville, je décide de déjeuner à bord (option à réserver auprès de l’équipage). Puis en début d’après-midi, il est l’heure de débarquer et de quitter ces beaux paysages et ces magnifiques couleurs de Croatie.

Belle de l'Adriatique - Jacuzzis - Dubrovnik - Croatie

Port de Dubrovnik

Ce que j’en pense…

Logo Escale Croisière

Je n’étais encore jamais partie en croisière sur un paquebot aussi intimiste. En croisière, je cherche plutôt à me fondre au milieu des voyageurs. A bord de La Belle de l’Adriatique, on sait avant le départ qu’il y aura moins de 200 passagers. C’est d’ailleurs bien appréciable d’avoir tout « à portée de main » : en moins d’une minute on passe de sa cabine au pont supérieur, au restaurant ou dans les salons.

Ce qui m’a fait choisir cette croisière c’est avant tout l’itinéraire. C’est un très bon moyen de visiter les îles et villes côtières au milieu des montagnes. Le paquebot accoste vraiment au cœur des villes et villages ce qui est très appréciable pour découvrir des sites exceptionnels.

Points positifs 

  • Un navire où l’on parle français : encadrement francophone, journal de bord, menus, animations, excursions… en français.
  • Itinéraires côtiers en Italie, Croatie, Montenegro et en Grèce.
  • La croisière est sans surprise, les boissons sont comprises, les excursions sont à des prix très abordables et il n’y a aucune dépense supplémentaire à faire à bord.
  • La restauration avec spécialités locales au menu lors de repas thématiques.
  • Le wifi gratuit, idéal pour garder le lien avec familles et amis ou pour partager ses photos de vacances sur les réseaux sociaux.
  • Les systèmes audio pendant les excursions sont très pratiques pour bien entendre les informations données par les guides.

Points à améliorer

  • La compagnie a un public d’habitués. Elle doit davantage faire connaître ses itinéraires qui sont des atouts pour accéder à des escales qu’aucune autre compagnie ne propose.
  • La navigation côtière est particulièrement agréable sur ce type de navire, on aimerait juste pouvoir en profiter davantage, en particulier lorsqu’il faut choisir entre se restaurer et profiter du paysage.
Publié par Corinne Ancion

Ovation of the Seas

Ovation of the SeasLe paquebot Ovation of the Seas est le troisième paquebot de la classe Quantum. Ses sisterships sont le Quantum of the Seas qui est positionné en Chine et Anthem of the Seas sur lequel on peut faire des croisières dans les caraïbes au départ de New York. 

Binbing marraine du paquebot Ovation of the Seas

L’actrice Binbing marraine de l’Ovation of the Seas

Après un court séjour en Europe, le paquebot Ovation of the Seas sera positionné à Tianjin (Pékin) en Chine. Il y sera baptisé le 24 Juin par la chanteuse et actrice chinoise Bingbing – connue pour avoir tourné dans les films X-Men ou encore Iron Man 3. L’Ovation of the Seas sera ensuite positionné à Sydney en Australie pour la saison d’hiver 2016/2017 ainsi qu’à l’été 2017/2018.

Ovation of the Seas

Caractéristiques techniques

  • Construit aux chantiers Meyer Werft de Papenburg – Allemagne
  • Baptême à Tianjin en Chine le 24 juin 2016
  • Mise en service et croisière inaugurale 8 avril 2016
  • 4 905 passagers
  • 1 500 membres d’équipage
  • 2 090 cabines dont 375 cabine intérieures avec balcon virtuel
  • Longueur : 348 m
  • Largeur : 41 m
  • Tonnage : 168 666 tonneaux
  • Vitesse de croisière : 22 nœuds
  • 16 ascenseurs réservés aux passagers
  • 18 ponts dont 16 réservés aux passagers
  • 18 restaurants dont 8 avec supplément de prix
  • Buffet self-service
  • 11 bars
  • 4 bains à hydromassage, 2 piscines extérieures, 1 piscines intérieures
  • Spa : centre bien-être avec salles de soins, sauna, hammam et balnéothérapie
  • Seaplex – espace multiactivités : terrain de basket, autos-tamponneuses, école du cirque, piste de roller, ping-pong, baby-foot, espace X-box…
  • Parcours de jogging
  • Mur d’escalade
  • Simulateur de surf
  • Simulateur de chute libre
  • North Star : nacelle avec vue panoramique
  • Salle de sport équipée de vélos, rameurs…
  • Espaces réservés aux enfants avec différentes salles par tranche d’âge, piscine à vagues et mini transats
  • Boutiques : vêtements, souvenirs, produits du quotidien, bijoux, mode, photos…
  • Bibliothèque, salle de jeux de société
  • 2 Salles de spectacle, Casino, Discothèque
  • Salle Escape game
  • Cinéma 4D
  • Internet café ouvert 24h/24
  • Voltage en cabine : 110/220 volts

Activités et loisirs incontournables sur l’Ovation of the Seas

Un solarium réservé aux adultes ainsi qu’une piscine extérieure, une piscine intérieure avec un toit rétractable et un parc aquatique pour les enfants sont accessibles sur le pont supérieur. Les lieux et activités signés Royal Caribbean qui ont le plus de succès auprès des familles sont toujours présents : mur d’escalade, simulateur de surf FlowRider, programme pour enfants Adventure Ocean, garderie pour bébés et nourrissons, activités et événements DreamWorks en présence des personnages des films d’animation : Shrek, Kung Fu Panda et Madagascar…

North Star – capsule panoramique au-dessus des flots
Une capsule au bout d’un bras pivotant embarque 14 personnes pendant 15 minutes afin de les faire profiter d’une vue à 360° sur un panorama à couper le souffle à plus de 90 mètres au-dessus des flots.

Cette activité illimitée est gratuite et se pratique sans réservation. La North Star fonctionne en mer et en escale. Trois packages premium sont disponibles avec supplément de prix : lever de soleil avec brunch, coucher de soleil avec dîner et privatisation de la capsule pour les demandes en mariage ou les mariages. Ils incluent champagne, petits fours et certificat de vol.

RipCord by iFly – simulateur de chute libre
Un plongeon dans cette soufflerie verticale donne l’illusion d’une chute libre à 200 km/h.

Chaque passager a droit à une minute de vol gratuite. C’est une expérience à faire absolument !

Après avoir suivi un cours en salle de 10-15 minutes, on enfile une combinaison, des lunettes et un casque et on se dirige vers la soufflerie. Dans le tube on se laisse porter et on tente de garder l’équilibre en souriant au photographe et en suivant les consignes de l’instructeur qui reste présent à nos côtés.Une vidéo de présentation et les conseils avisés d’un instructeur expérimenté permettent de connaître les bonnes positions et de suivre les instructions une fois à l’intérieur du tube de 7 mètres de haut. 

Quantum of the Seas - Conseils Ripcord by iFly

Ovation of the Seas - Panda géant - SeaplexSeaPlex – espace polyvalent de loisirs en famille
Avant de pénétrer dans le SeaPlex, on croise la mascotte la plus emblématique pour les chinois : un panda géant et son petit. Cette oeuvre d’art été réalisée par l’artiste Brtiannique Jo Smith. A l’intérieur de cet espace modulaire, on peut pratiquer des activités familiales : basketball, volleyball, piste de roller dont le DJ flotte au-dessus du public en soirée, auto tamponneuses, école de cirque avec trapèze volant, piste de danse…

Envie d’un snack ? Un food truck propose gratuitement des hot dogs. A l’étage supérieur du SeaPlex on trouve les SeaPods – des alcôves dédiées aux jeux : ping-pong, babyfoot, hockey sur table, jeux vidéo, espace Xbox One pour jouer en réseaux… A l’extérieur : un mur d’escalade.

Les attractions de l’Ovation of the Seas sont-elles gratuites ou payantes ?
Et oui, c’est GRATUIT !😉 Regarder un film au ciné 4D et où s’amuser sur un simulateur de Formule 1 sur les paquebots européens étant payant, il est légitime de se poser la question pour les activités innovantes de l’Ovation of the Seas. La volonté de Royal Caribbean est de faire en sorte que chacun puisse profiter gratuitement de ces expériences en croisière. NorthStar, RipCord by iFly et SeaPlex mais aussi FlowRider, escalade, H2O zone… sont des activités gratuites et si la demande le permet, vous pourrez même les tester plusieurs fois pendant votre croisière.

12 innovations à tester absolument sur l’Ovation of the Seas

Piscines et jacuzzis

L’Ovation of the Seas dispose de plusieurs piscines extérieures et intérieures : pour les enfants, pour les familles et même une réservée aux adultes. On trouve également des jacuzzis et de nombreux transats pour ce détendre au soleil. Au dessus de la piscine centrale, on trouve un écran géant.

14 bars pour prendre un verre dont un Bionic bar

Deux robots barmen y confectionnent des cocktails commandés sur tablettes par les clients. On choisit des cocktails sur une tablette et les ingrédients peuvent être dosés à la convenance de chacun. On récupère ensuite son verre avec son bracelet RFID et il n’y a plus qu’à déguster.

Téléchargez l’infographie en haute résolution du Bionic Bar

A bord, on trouve des bars un peu partout : dans les salons, près des piscines… on trouve même un pub et un bar à vins le Vintage.

Des spectacles et concerts originaux au théâtre et dans les salons

Le salon panoramique Two70° lounge
Concept révolutionnaire, le Two70°. Une salle dont le nom fait référence à la vue panoramique à 270 °qu’offrent son immense verrière qui s’étend sur trois ponts à l’arrière du paquebot.  Le Two70°, mêle technologie et divertissement pour créer un voyage révolutionnaire, de l’aube au crépuscule.  Dans ce salon moderne les passagers se détendent en contemplant la mer. Alors que le soleil se couche et que les lumières se tamisent, cet espace impressionnant révèle progressivement sa personnalité nocturne pour enchanter les passagers d’un divertissement spectaculaire, mystérieux et inattendu une fois la nuit venue. 

Grâce à sa technologie unique, tous les spectacles du Two70° sont multidimensionnels et plongent le public au milieu des artistes sur scène – avec notamment des trapézistes, contorsionnistes, danseurs…  Des décors virtuels projetés en vidéos numériques sur les 270° du panorama et six écrans LED robotisés font changer l’atmosphère et le décor du lieu.

Virtual Concert
Ce spectacle musical immersif est unique en son genre. Les musiciens et chanteurs sont présents sur les écrans Robots et sur le mur panoramique à 270°.

Cette véritable salle de concert virtuelle donne l’impression d’être au cœur du spectacle et l’interaction avec le public est bien réelle. D’ailleurs, en fin de concert, on se surprend à applaudir comme si les artistes étaient réellement sur scène.

Robot Show
En journée on peut assister régulièrement au « Robot show ». Différentes chorégraphies sont réalisées par les écrans robotisés du Two70° Lounge.

Music-Hall
Le Music-Hall est une salle de spectacle et de concerts dont la conception sur deux étages s’inspire de l’esprit du rock and roll. Ce lieu original est réservé aux adultes. Des performances de style cabaret et concerts live se mêlent à la vie nocturne du night-club. On peut y jouer au billard en dégustant les meilleurs spiritueux. En journée, on y propose des cours de danse et des conférences.

Anthem of the Seas - Music Hall

Royal theater
On y joue des spectacles de Broadway et des shows fantastiques avec des représentations inédites et hors normes.

Royal Esplanade : une avenue centrale pour le shopping

La grande avenue traverse le navire. Outre les boutiques, on y trouve des bars, pub, snacks, une pâtisserie, une pizzeria… Les grande promo shopping sont impressionnantes. Des animations y sont également proposées comme les célèbres parades avec les personnages de Dreamworks.

DreamWorks Experience

Des parades pour petits et grands animent le navire pour un spectacle musical au cœur du navire.

Parade Madagascar
On y retrouve les héros du film d’animation : Alex le lion, Melman la girafe, Gloria l’hippopotame et les 4 pingouins : Commandant, Rico, Kowalski et Soldat.

Parade Shrek
Cette parade met à l’honneur Shrek, princess Fiona, le chat potté…

Restauration – 18 restaurants, il y en a pour tous les goûts

Voici les cinq restaurants sans supplément de prix qui remplacent la salle de restaurant principale et ses deux services (dans les compagnies européennes).

American Icon Grill : design inspiré de la mythique Route 66 et cuisine US. Ouvert pour le petit déjeuner, le déjeuner et le dîner. 430 places – tenue chic décontractée. 

Chic est un restaurant de cuisine contemporaine. Il n’est ouvert que pour le dîner. 434 places – tenue chic décontractée. 

Silk : avec sa restauration asiatique, il n’est ouvert que pour le dîner. On peut y manger chinois, japonais, indien, thaïlandais ou vietnamien. 434 places – tenue chic décontractée. 

The Grande : on y sert de la cuisine française – carré d’agneau ou encore du homard thermidor… Ouvert pour le dîner uniquement. 432 places – tenue chic. (Notre préféré ! ;-))

Costal Kitchen : ce restaurant d’influence méditerranéenne est réservé aux passagers voyageant en suite. Ouvert pour le petit déjeuner, le déjeuner et le dîner. 128 places – tenue chic décontractée.

Des restaurants haut de gamme ou de spécialités sont accessibles avec supplément de prix. Ils proposent un choix incomparable de thématiques :

Wonderland – La cuisine moléculaire imaginée selon cinq éléments : vent, glace, feu, eau et rêve. Les cinq sens sont en éveil. Dîner uniquement – tenue décontractée.

Jamie’s Italian – restauration Italienne par le célèbre chef Jamie Oliver. Déjeuner et dîner – tenue chic décontractée.

 

Michael’s Genuine Pub – pub gastronomique avec service à la carte. Déjeuner et dîner – tenue décontractée.

Ovation of the Seas - Royal Esplanade

Solarium Bistro – Restauration plaisir sans culpabilité avec des menus gourmands à moins de 500 calories part plat – Petit déjeuner, déjeuner et dîner – tenue chic décontractée. Sans supplément pour le petit déjeuner.

Quantum of The Seas - Devinly Decadence

Devinly Decadence

Chops Grille : spécialités de la mer & steak house. Dîner uniquement – tenue chic décontractée.

Ovation of the Seas - Chops Grille

Izumi : restaurant japonais. Déjeuner et dîner uniquement – tenue décontractée.

Anthem of the Seas - Izumi

Chef’s Table : le restaurant gastronomique par excellence (suppléments de prix élevés). Dîner uniquement – tenue chic.

Restauration à toute heure en tenue décontractée sans supplément de prix

Windjammer Marketplace : restauration internationale en buffet libre-service. Petit déjeuner, déjeuner et dîner.

The Café @ Two70° : Service de sandwiches, salades, soupes… Ouvert pour le petit déjeuner, le déjeuner et le dîner.

 

SeaPlex Dog House : un food truck qui propose des hot dogs pour le déjeuner et le dîner.

Sorrento’s : spécialiste de la pizza, pour le déjeuner et le dîner. Les amateurs de délicieuses pizza pepperoni seront ravis😉

Café Promenade : petit déjeuner, déjeuner et dîner.

Anthem of the Seas - Royal Esplanade - Café Promenade

Royal Esplanade

Kung Fu Panda Noodle Shop : ce bar à nouilles chinoise remplace le restaurant Johnny Rockets que l’on trouve sur les autres paquebots de la classe Quantum qui ne sont pas destinés au marché Chinois.

Autant d’activités, spectacles et restaurants… mais comment fait-on pour tout voir, tout faire et tout tester ?

Sur un tel paquebot, on a envie de tout voir, tout faire et tout tester. Pour faciliter les choses, restaurants, loisirs, spectacles, excursions… se réservent :

  • Online avant le départ via le Cruise Planner. Pratique pour réserver les premières soirée : dîner au restaurant et spectacles incontournables. Les modifications peuvent se faire à bord si besoin.
  • Via l’application Royal iQ sur tablette ou smartphone personnel.
  • Aux iQ kiosks sur les tablettes en libre-service de cet espace high tech.

Anthem of the Seas - Royal iQ

Nouveautés côté cabines : vue mer pour tout le monde, même en intérieur !

Les 2 090 cabines sont parmi les plus spacieuses et les plus luxueuses jamais proposées par Royal Caribbean. C’est le plus grand choix de catégories de cabines disponible en croisière avec entre autres les nouvelles cabines studio, certaines avec balcon pour les passagers seuls, trois catégories de suites (de la Junior suite aux suites Loft).

Cabine intérieure avec balcon virtuel et vue sur mer
Toutes les cabines intérieures à bord du  paquebot Ovation of the Seas sont équipées d’un balcon virtuel. 

Un écran LED de 80’’ haute définition est positionné sur la cloison de la cabine et diffuse en live la vue prise sur l’extérieur grâce à des caméras positionnées à différents endroits du navire (ci-dessous caméra en passerelle). On peut « éteindre ou allumer le balcon virtuel de la cabine » avec la télécommande de la télévision. Pour l’anecdote, une nouvelle expression est née, aussi ne vous étonnez pas d’entendre : « chéri, tu peux éteindre le balcon »😉

Cabines solo & cabines communicantes
28 studios sont réservés aux voyageurs en solo : 12 avec balcon et 16 cabines intérieures. Des cabines communicantes permettent aux familles ou croisiéristes voyageant entre amis de disposer de cabines contiguës.

L’art est présent partout

Royal Caribbean a voulu rendre l’art accessible à tous. Les œuvres sont nombreuses : sculptures monumentales et colorées, écrans aux animations amusantes, messages lumineux changeant dans les halls, tableaux… Il y a même une vague dans le ciel la Royal Esplanade – la Sky Wave.

Ovation of the Seas – un paquebot hyperconnecté

Embarquement en 10 minutes
Quantum of the Seas - Check-In
Avec la classe Quantum, les comptoirs d’enregistrement au terminal croisière disparaissent. Il n’y a plus de formulaire papier à remplir et plus de files d’attente à l’arrivée des croisiéristes au terminal croisière. Toutes les formalités de check-in se font tranquillement à la maison. Même la photo d’identification prise habituellement à bord est à télécharger avant de partir sur la plateforme d’enregistrement en ligne de la compagnie. Une fois sur place, on se présente soit avec le billet électronique (boarding pass) directement sur son smartphone soit avec le document imprimé. Une fois le passeport et le boarding pass scannés, une lumière donne le feu vert pour un embarquement immédiat. En cas de lumière rouge, des comptoirs check-in traditionnels prennent le relai.

Quantum of the Seas - tracking bagagesSuivi des bagages en temps réel
La livraison des bagages en cabine est tracée grâce au RFID. Chaque passager peut profiter ainsi du bateau dès son arrivée. En consultant l’application dédiée sur smartphone, il sait en temps réel si les bagages sont arrivés dans sa cabine.

 

Un bracelet RFID « SeaPass  WOWband » remplace la « cruise card »
Le bracelet RFID étanche est remis à chacun. Il sert à la fois de clé de cabine et d’identifiant pour faire des achats ou réserver une activité ou un restaurant.

Internet et connectivité
Quantum of the Seas - SMART ConnectSMART Connect permet de disposer de l’Internet le plus rapide en mer. Le paquebot possède davantage de bande passante que tous les autres navires au monde réunis. Royal Caribbean International dote actuellement l’ensemble de ses paquebots d’antennes spécifiques qui s’appuient sur une nouvelle génération de satellites en orbite à une distance moyenne de la Terre. Pour Adam Goldstein, président et COO de Royal Caribbean International : « Aujourd’hui, pour les familles connectées, être en vacances ce n’est plus uniquement partir vers des horizons lointains. C’est aussi rester en contact avec ses amis et sa famille via les réseaux sociaux et utiliser le streaming sur les smartphones et tablettes. La télévision en cabine ne suffit plus ! ». Les tarifs restent cependant dissuasif pour le loisir avec trois packages (tarifs 2015) : 

  • Internet de base – 1 semaine $150,
  • Internet rapide en premium, idéal pour une l’utilisation du Streaming : $160,
  • Internet premium-plus, pour les utilisateurs les plus exigeants $280.

Tablettes équipage
Quantum of the Seas - tablette équipages
Comme un équipage heureux est forcément un équipage au petit soin pour les clients, la compagnie a investi dans 40 000 tablettes pour qu’ils puissent mieux connaître les attentes des passagers et répondre à leurs besoin. La satisfaction clients et la personnalisation des services est au cœur de la nouvelle expérience croisière de Royal Caribbean. Ces tablettes leur permettent également de rester en contact avec leurs familles à l’autre bout du monde – un service qui se généralisera sur toute la flotte.

Un paquebot plus écologique

La technologie joue également un rôle dans la réduction de l’empreinte écologique du navire. Grace à une modélisation informatique sophistiquée, le navire a été optimisé pour réduire sa consommation d’énergie : forme de la coque, conception des moteurs, intégration de LED basse consommation en remplacement des ampoules à incandescence, capteurs de mouvements pour n’éclairer que les endroits qui le nécessitent…

Dans les coulisses de la classe Quantum

Ce que j’en pense…

Logo Escale Croisière

Avec son identité propre, l’Ovation of the Seas possède les mêmes attraits que ces sisterships. Après une croisière sur le Quantum of the Seas, je peux vous dire qu’une chose est sûre : il faut absolument prévoir des jours de mer pour profiter au maximum de tout ce qui est proposé à bord de ce navire.

Une mini croisière c’est bien mais cela reste une initiation. Avec 5 jours de mer, le gros avantage c’est que l’on peut à la fois se détendre et profitez de tout quel que soit la météo. Je suis vraiment contente d’avoir pu monter dans la North Star : matin, midi et soir sans forcément attendre. Mon astuce, il suffit d’être à contre courant : vous verrez que le matin avant de descendre en escale ou même le soir lorsque tout le monde se prépare pour le dîner il n’y a plus personne. Mais bon, même en journée, le temps d’attente reste tout à fait correct. Et tout ça c’est sans compter tout le reste : les tours en auto-tamponneuses où l’on retrouve son âme d’ado, le roller, l’escalade, le surf… il y a de quoi faire.

Une croisière longue, ça permet aussi d’assister aux spectacles à plusieurs reprises (ils se jouent aussi bien en journée qu’en soirée). Et vous verrez, les effets spéciaux, la qualité des artistes et les chorégraphies à couper le souffle vous feront revenir !

Les options de restauration sont nombreuses, y compris sans supplément. J’ai beaucoup apprécié de pouvoir déjeuner et dîner un peu partout et de revenir dans mes restos préférés : le Grande le soir et le midi les pizzas du Sorrento ou les sandwiches du Café @ Two70°.

Bref… je pourrais en écrire tellement sur la classe Quantum. C’est vraiment une expérience à vivre absolument au moins une fois dans sa vie de croisiéristes. Mais après attention… vous aurez mis la barre assez haut pour vous dire qu’il va être très difficile de revenir à la vie normale. La moindre musique pourra vous faire frissonner en vous rappelant une émotion vécue à bord : shows, North Star… Pour conclure, juste une vidéo qui n’aura aucun effet sur vous car rien ne vaut le vécu :

Publié par Corinne Ancion

Le paquebot MSC Meraviglia comme si vous y étiez

MSC Meraviglia

Le 1er navire « nouvelle génération » de MSC Croisières construit aux chantiers STX de Saint-Nazaire sera lancé en juin 2017. D’ici là, difficile d’attendre… et si on commençait à le visiter avec quelques vues 3D ?

Caractéristiques techniques du MSC Meraviglia

  • Construit aux chantiers STX France de Saint-Nazaire
  • Livraison : mai 2017
  • Mise en service : juin 2017
  • 5 700 passagers
  • 2 244 cabines
  • Longueur : 316 m
  • Largeur : 43 m
  • Tonnage : 167 600 tonneaux
  • 19 ponts dont 14 réservés aux passagers
  • restaurants
  • bars
  • piscines
  • Aquapark avec toboggans
  • Parcours d’accrobranche
  • Spa : centre de bien-être avec salles de soins, sauna, hammam
  • Parcours de jogging extérieur
  • Salle de sport équipée de vélos, rameurs…
  • Bowling
  • Simulateurs de F1
  • Studio TV
  • Boutiques : vêtements, souvenirs, produits du quotidien, bijoux, mode, photos…
  • Salle de spectacle, Casino, Discothèque
  • Internet café ouvert 24h/24

Piscines et Aquapark

Toboggans et parcours d’accrobranche

MSC Meraviglia

En soirée, le pont se transforme en discothèque en plein air.

MSC Meraviglia - Pont extérieur

Promenade intérieure

La promenade intérieure dispose d’un écran LED géant au plafond.

Les boutiques seront particulièrement high tech : essayage et vitrines virtuelles.

MSC Meraviglia - boutiques

Loisirs sur le MSC Meraviglia

Super amusement park
C’est à la fois un terrain multisport et une piste de danse.

Similateurs de F1

Salle de sport

MSC Meraviglia - Salle de sport

Bowling

MSC Meraviglia bowling

Studio TV

MSC Meraviglia - Studio TV

Salons

Dans le salon arrière, les croisiéristes pourront assister aux spectacles du cirque du soleil

Restauration

Espaces enfants

Cabines

Cabine Yacht Club

Cabine duplex

Cabine avec balcon

Photos © MSC Croisières

MSC World Class – 4 paquebots géants pour MSC Croisières / STX France Saint-Nazaire

MSC Croisières entre dans la course aux plus gros paquebots du monde

20160406 Signature World-Class Elysée - Gianluigi Aponte - François Hollande - Laurent Castaing

Gianluigi Aponte – François Hollande – Laurent Castaing

Mercredi 6 avril 2016 – C’est au palais de l’Elysée que MSC Croisières a signé une lettre d’intention avec STX France pour la construction de quatre paquebots. Une nouvelle génération de navires – World Class – De taille plus importante que les Meraviglia, Meraviglia plus et Seaside, les paquebots MSC World-class sont des concurrents directs de la classe Oasis – les plus grands paquebots du monde.

L’annonce a été faite à l’Élysée en présence du Président de la République, François Hollande, du fondateur et Président Exécutif de MSC Groupe, Gianluigi Aponte et du PDG de STX France, Laurent Castaing. La compagnie MSC Croisières est fidèle au chantier français depuis le début des années 2000.

MSC World Class caractéristiques et dates clés

  • World Class - annonce MSC CroisièresSignature de la lettre d’intention avec 2 commandes fermes et 2 options : mercredi 6 avril 2016
  • Tonnage : plus de 200 000 tonneaux
  • Longueur : 335 m
  • Largeur : 47 m
  • Environ 2 750 cabines passagers
  • 5 400 passagers en occupation double par cabine
  • Dates de livraison prévisionnelles : 2022 – 2024 – 2025 – 2026
  • Propulsion au GNL

Objectifs de MSC Croisières avec les paquebots World Class

L’objectif de la compagnie est affiché : passer de 1,7 million de croisiéristes transportés aujourd’hui à 3,4 millions d’ici 2022. Avec cette commande, la compagnie annonce la couleur à ses concurrents directs. Si le design n’est pas encore révélé, les paquebots de cette nouvelle classe se veulent futuristes. La commande des quatre navires représente près de 4 milliards d’euros. MSC Croisières est la première compagnie de croisières élaborer un plan d’investissement d’une telle envergure – environ 9 milliards d’euros sur plus de 10 ans avec onze nouveaux paquebots au total en construction.

Pierfrancesco Vago, Président Exécutif de MSC CroisièresPierfrancesco Vago, Président Exécutif de MSC Croisières a déclaré : « Notre objectif de toujours, basé sur l’innovation, rendra ce nouveau prototype très différent de tout ce qu’offre déjà l’industrie des croisières à ce jour. Celui-ci sera le plus riche des prototypes en matière d’équipements et de fonctionnalités pour les passagers. C’est une conception révolutionnaire, aussi bien pour les familles avec enfants que les adultes, qui offre le meilleur de la technologie de pointe en mer. De plus, les paquebots seront équipés de la technologie la plus avancée en matière de respect de l’environnement, comme en témoignent les moteurs, alimentés au gaz naturel liquéfié – GNL- et adaptés à toutes les saisons et régions navigables. »

Une signature historique pour les chantiers STX France de Saint-Nazaire

Avec cette signature, le carnet de commande du chantier se remplit désormais jusqu’en 2026. Cette signature représente 36 millions d’heures de travail soit 3 500 emplois sur 10 ans. « Une belle réussite française » a commenté François Hollande.

2016-02-01 MSC Meraviglia - Saint Nazaire - pièce et signature de contrat - Laurent Castaing

Laurent Castaing

« Nous venons de signer un accord sans précédent avec MSC Croisières qui nous offre une vision de notre capacité industrielle pour les dix prochaines années. Nous avons une excellente relation avec MSC Croisières depuis de nombreuses années, et ce nouvel accord vient renforcer davantage nos liens pour l’avenir. Nous avons déjà conçu quatre classes différentes de paquebots pour MSC Croisières – Lirica – Musica – Fantasia – Meraviglia – chaque classe constituée de quatre navires. A présent, nous travaillons ensemble à la création de cette nouvelle génération de navires, « World Class ». D’ici 2026, un total de 20 navires auront été conçu et construit par STX France à St-Nazaire. » précise Laurent Castaing PDG de STX France. « MSC Croisières étend sa présence mondiale et sa flotte avec des navires qui combinent technologie de pointe, confort et divertissement inégalée avec le plus faible impact sur l’environnement. Afin de réaliser cette prochaine étape de croissance, MSC Croisières a choisi STX France dans le cadre d’un partenariat à long terme, pour ses capacités d’ingénierie et de production – une décision qui me plaît énormément »

Vidéo : interview des acteurs de cette signature historique au Palais de l’Elysée

Les commandes MSC Croisières en cours

Avec les paquebots de la World Class, la compagnie étend son plan d’investissement à 9 milliards d’euros avec la construction de 11 nouveaux navires.

  • 4 MSC World Class – STX France : deux commandes fermes et deux options.
  • 2 Meraviglia – STX France
  • 2 Meraviglia plus – STX France
  • MSC Seaside – Fincantieri : deux commandes fermes et une option 

L’investissement total de MSC Croisières comprend également les 200 millions d’euros du programme Renaissance avec la rénovation et la jumboïsation de quatre paquebots opérés aux chantiers Fincantieri entre 2014 et 2015 : MSC Opéra – MSC Sinfonia – MSC Armonia – MSC Lirica.

Record sur le marché de la croisière en Europe

6,6 millions de croisiéristes européens en 2015

200 000 croisiéristes de plus en 2015 +4% de croissance,
le marché français poursuit son développement

La CLIA (Cruise Lines International Association) annonce qu’un nombre record de 6,6 millions d’Européens a effectué une croisière en 2015, soit 200 000 passagers de plus qu’en 2014, soit une augmentation de 3%.

Depuis 2008, le marché Européen de la croisière a augmenté de manière impressionnante de 49% prouvant à la fois la résilience de l’industrie de la croisière à la crise économique et la valeur du produit croisière. Cela équivaut à une croissance annuelle moyenne de 6% sur les 7 dernières années. Selon une étude d’industrie, au cours des dix années de 2004 à 2014, les vacances en croisière ont augmenté plus rapidement en popularité dans le monde que toute autre forme de vacances à terre, dans une proportion de 20%1.

Hommage aux équipages philippins

Un équipage aux petits soins pour les croisiéristes

« Les chiffres publiés aujourd’hui confirment la grande forme de l‘industrie européenne de la croisière » a déclaré Kerry Anastassiadis, Président Exécutif de Celestyal Cruises et membre du Comité Exécutif de CLIA Europe. « La croisière est un choix de vacances fantastique, et chaque année, de plus en plus de personnes réalisent la grande valeur et la diversité qu’offrent des vacances en croisière. Cela nous aide à émerger en tant que mode de vacances le plus attractif du marché. Etant une jeune industrie représentant une petite partie de toutes les vacances prises, notre marge de croissance en Europe et partout dans le monde est pratiquement sans limite. »

Pierfrancesco Vago« Tandis que l’industrie de la croisière est prête à poursuivre sa croissance, nous sommes confrontés en Europe à un certain nombre de défis communs qui doivent être dûment abordés afin d’être certains que l’industrie de la croisière reste sur la bonne voie. » a déclaré Pierfrancesco Vago, Président Exécutif de MSC Croisières et Président de CLIA Europe. « Pour assurer la croissance future, nous appelons les législateurs européens à continuer à œuvrer en faveur d’un environnement plus favorable à l’entreprise. Nous avons particulièrement besoin de leur support en ce qui concerne la réforme du Code des Visas Européens actuel afin d’encourager plus de touristes étrangers à visiter l’Europe. L’industrie de la croisière a également besoin d’une application plus cohérente de la législation environnementale européenne et de la réforme portuaire à travers le continent afin d’éviter la création de barrière opérationnelles dans les eaux européennes. »

Les chiffres clés du marché Français

  • La France a de nouveau enregistré une croissance en 2015 (+3,6%), se consolidant comme 4e plus grand marché source d’Europe. 615 000 Français ont effectué une croisière maritime en 2015.
  • 22 000 passagers additionnels ont été accueillis l’année dernière, et ce malgré un climat économique et une situation géopolitique toujours tendus.
  • Le taux de croissance annuel moyen du marché français sur les cinq dernières années s’établit à 9,8%.
  • La durée moyenne d’une croisière est de 7,8 nuits, représentant 4,8 millions de nuitées à bord en 2015.
  • Le taux de pénétration de la croisière reste inchangé à 0,9% de la population.

Port de Marseille - Gare maritime

Georges Azouze, Président de CLIA FranceSelon Georges Azouze, Président de CLIA France et Président de Costa Croisières France : « Malgré un contexte économique et géopolitique toujours tendu, et sans augmentation notoire de la capacité proposée sur le marché, CLIA France se réjouit de la croissance enregistrée en 2015 par le marché français. En dépassant le cap symbolique des 600 000 passagers, le marché français démontre que la croisière attire chaque année plus de croisiéristes et grâce à l’implication de tous les acteurs de l’industrie, s’inscrit pleinement dans le paysage des vacances des français. »

Cédric Rivoire-Perrochat, Directeur Général de CLIA France

Pour Cédric Rivoire‐Perrochat, Directeur Général de CLIA France : « La croisière est indéniablement une offre de vacances à nulle autre pareille. La croissance continue du marché français est le résultat des efforts de tous les acteurs de l’industrie pour la promotion d’un mode de vacances qui a démontré une exceptionnelle résilience face à la crise et aux événements de 2015. Les perspectives de croissance restent positives pour une industrie qui est également une source de retombées économiques importantes à l’économie nationale et génératrice d’emplois. »

Double escale inaugurale au Havre - MSC Splendia et Anthem of the Seas

1Organisation Mondiale du Tourisme des Nations Unies, Rapport annuel 2014
UNWTO Tourism Highlights, Edition 2015 – Cruise Lines International Association,
Rapport de la Contribution Economique réalisé par BREA